Dieppe Recul des falaises : la route de Pourville et le stade touchés dans un avenir proche

Dieppe vient de recevoir un rapport inquiétant du Bureau de recherches géologiques et minières sur le recul des falaises. La route de Pourville ainsi que le stade Mérault pourraient être touchés d’ici quelques mois. Sans vouloir créer la panique, le premier adjoint au maire veut alerter le Département et les communes voisines pour prendre des mesures.

Dernière mise à jour : 06/09/2013 à 11:24

L'important éboulement de falaise s'est produit à proximité de la route de Pourville.
L'important éboulement de falaise s'est produit à proximité de la route de Pourville.

Vingt et un mètres. C’est la distance qui sépare la route de Pourville (D75) du vide, au point de recul le plus important de la falaise. Vingt et un petits mètres qui mettent en alerte Hugues Falaize, le premier adjoint au maire de Dieppe qui s’est saisi du dossier. Car ce sont deux éboulements d’envergure qui ont touché cette partie de la côte, en décembre 2012 et en avril dernier.

Poche argilo-sableuse

La première fois, un recul de 5 à 10 mètres de la côte sur 80 mètres de largeur avait été enregistré. Entre 20 000 et 30 000 m3 de craie, d’agile et de terre se sont retrouvés au sol. Et au printemps, la falaise a de nouveau reculé de 40 mètres, se retrouvant à 7 mètres de l’une des maisons construites en bordure de route.
Au départ, un premier constat avait établi que la route de Pourville ne serait menacée que dans quelques années. Mais une étude du BRGM, le Bureau de recherches géologiques et minières, qui vient tout juste d’être rendue, tire la sonnette d’alarme. Hugues Falaize en a pris connaissance lundi et dès mardi soir, il a tenu à en informer les élus qui siégeaient au sein de l’agglomération, lors de la présentation du Plan local d’urbanisme.
Car si Dieppe est impactée, les spécialistes estiment que tout le secteur jusqu’à Saint-Marguerite-sur-Mer est concerné par le même problème. « Le BRGM a établi un rapport extrêmement alarmant parce qu’il indique que la D75 est appelée à se casser à une échéance de quelques mois et non de quelques années précédemment », expliquait-il à ses collègues. Le stade Jean-Mérault pourrait également être touché dans un deuxième temps, se situant aussi dans un périmètre sensible.
Car s’il est établi que la falaise en Seine-Maritime recule de 20 à 50 cm par an, ce n’est là qu’une moyenne. Tout dépend de plusieurs facteurs : pluviométrie, gel… et constitution des différentes couches géologiques.
Or, le BRGM a déterminé que les éboulements particulièrement importants qui s’étaient produits étaient notamment dus au fait que la couche de craie était peu importante. Mais aussi qu’au-dessus se trouvait une poche d’éléments mous, argilo-sableux. La falaise est donc particulièrement fragile et cette répartition géologique particulière se retrouve tout le long de la côte jusqu’à Saint-Marguerite-sur-Mer.

Quelle solution ?

Reste désormais à réfléchir sur les solutions à mettre en œuvre pour limiter les dégâts. Car Hugues Falaize rappelle qu’il ne veut en aucun cas être alarmiste, ni semer la panique. Il souhaite seulement que tout le monde soit conscient de ce qui risque d’arriver. « Il n’y a pas de péril immédiat, mais certainement des mesures à prendre pour maîtriser ce qui peut se produire. Nous ne sommes pas dans la certitude, mais dans des risques à anticiper », explique-t-il. Une nouvelle étude est préconisée par le BRGM. Reste à savoir qui la financera, et si elle ne doit concerner que Dieppe ou l’ensemble des communes du littoral jusqu’à Sainte-Marguerite-sur-Mer.
Quant aux solutions qui pourraient être envisagées, Hugues Falaize explique ne pas être un spécialiste. Mais il pense que cela pourrait aller de la fermeture de la route (ce qu’il ne souhaite bien évidemment pas) jusqu’à la déviation de cet axe. Quant à la question de consolider la falaise, l’élu explique ne l’avoir jamais vu sur un site d’une telle envergure.
Des travaux ont été entrepris à Varengeville-sur-Mer au niveau de l’église, mais il ne s’agissait pas d’un tel défi. Restera également à financer ce chantier.
Les services de la Ville travaillent déjà actuellement avec les services des Routes du département. Hugues Falaize souhaite notamment que le sujet soit mis sur la table dans le cadre du Scot, Shéma de cohérence territorial du Pays dieppois Terroir de Caux. En espérant que la course contre la montre qui est lancée ne s’accélère pas avant qu’une décision ne soit prise.

Route de Pourville, 76200 Dieppe, France

  1. [...] et minières, qui vient tout juste d’être rendue, tire la sonnette d’alarme », relate le site internet des Informations dieppoises. 21 mètres, c’est la distance qui sépare la route de Pourville (D75), à Dieppe, du vide. La [...]
Votre opinion

Êtes-vous intéressés par la campagne des Municipales ?

Voir le résultat

Chargement ... Chargement ...

Petites Annonces

Vente maison, Dieppe - 76, 330 000 €
Dieppe.Maison de caractère en très bon état sur 380m2 de...

Vente maison, Dieppe - 76, 345 000 €
DIEPPE . Maison traditionnelle en excellent état de 150m2...

Vente maison, Dieppe - 76, 199 000 €
Dieppe.A 2 pas du centre ville, maison d'environ 98m2 sur...

Vente maison, Dieppe - 76, 369 000 €
BORD DE MER . Grande maison de caractère divisée en 2...

Vente maison, Dieppe - 76, 365 000 €
Proximité écoles et commerces Très belle maison...

+ Consulter toutes les annonces
+ Déposer votre annonce

La newsletter

Inscrivez-vous et recevez les informations par email.