Accueil
Recherche simple dans les textes
Mémoires > LAVOISIER, Mémoire sur la chaleur, 1862 (1780).
Page 283      >      >|
Aller à la page
MÉMOIRE SUR LA CHALEUR, PAR MM. LAVOISIER ET DE LAPLACE (1).
Ce mémoire est le résultat des expériences sur la chaleur que nous avons faites en commun, M. de Laplace et moi, pendant l’hiver dernier ; le froid peu considérable de cette saison ne nous a pas permis d’en faire un plus grand nombre. Nous nous étions d’abord proposé d’attendre, avant que de rien publier sur cet objet, qu’un hiver plus froid nous eût mis à portée de les répéter avec tout le soin possible, et de les multiplier davantage ; mais nous nous sommes déterminés à rendre public ce travail, quoique très-imparfait, par cette considération que la méthode dont nous avons fait usage peut être de quelque utilité dans la théorie de la chaleur, et que sa précision et sa généralité pourront la faire adopter par d’autres physiciens qui, placés au nord de l’Europe, ont des hivers très-favorables à ce genre d’expériences. Nous diviserons ce mémoire en quatre articles : dans le premier, nous exposerons un moyen nouveau pour mesurer la chaleur ; nous présenterons, dans le second, le résultat des principales expériences que nous avons faites par ce moyen ; dans le troisième, nous examinerons les conséquences qui suivent de ces expériences ; enfin, dans le quatrième article, nous traiterons de la combustion et de la respiration.

(1) Mémoires de l’Académie des sciences, année 1780, p. 355.
Page 283      >      >|
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

© CRHST/CNRS - version 3 / développé sous ICEberg 4.0.1 / hébergement Centre de Calcul IN2P3-CNRS

--> 'use strict';