Bandeau cathedrale et monuments

La Cathédrale

Les Abbayes du Cher

Les Abbayes de l'Indre

Les Basiliques

Accueil > Cathédrale et Monuments > Abbayes du Cher > Saint Satur

Abbaye de Saint Satur

L'abbaye de Saint Satur est située dans le val de Loire, à une 2km au Nord de la montagne de Sancerre, à 400m du port de Saint Thibault, dans l'emplacement qu'a occupé Gordon , mot qui signifie en gaulois fortificatum.

Saint Romble fonde au Ve siècle un couvent mais il faut attendre le milieu du VIIe siècle et la translation des reliques de Saint Satur (reliques venues d'Afrique) pour que Gordon prenne le nom de Saint Satur. Cette translation a été réalisée par les soins de Mathilde issue de plusieurs sénateurs et de la race des César, qui changea la maison de César en celle de Jésus-Christ, et en chassa les idoles pour y mettre les saints martyrs.

L'abbaye de Saint Satur, après avoir été enrichie par les libéralités des fidèles, avait été dépouillée de ses biens, pendant les guerres que se faisaient les gentilshommes lorsqu'en 1034, une seconde Mathilde, fille de Gimon seigneur de Château-Gordon, entreprit de relever cette abbaye de ses ruines, ainsi qu'il est rapporté dans le titre original de l'abbaye de Saint Satur.

On voit que Mathilde, après avoir choisi Eudes comte du palais et seigneur de Sancerre pour son protecteur et son héritier, s'adressa pour l'accomplissement de son projet à Aymon de Bourdon, pour lors archevêque de Bourges, qui établit à Saint Satur des chanoines réguliers et confirma l'abandon que fit Mathilde des biens que ses auteurs avaient usurpé sur cette abbaye, ainsi que les donations dont elle l'enrichit. C'est ainsi que Saint Satur a été rétabli et que la partie ancienne de l'ancienne seigneurie du Château Gordon, qui n'a pas été donnée à cette abbaye, a été réunie à la seigneurie de Sancerre.

En 1144, plusieurs gentilshommes du Berry, ayant fait la guerre à cette abbaye et l'ayant brûlée en 1143, Pierre de la Châtre, archevêque de Bourges, obtint d'eux la réparation des dommages qu'ils avaient causés.

En 1361, les anglais après s'être emparé de saint Satur par surprise ruinèrent l'abbaye et son église. Les moines se mettent à reconstruire le monastère ruiné, et dès 1367, le choeur de l'église est terminé, mais les moines ne furent pas assez riches pour continuer. On en étatit là encore en 1405.

Les anglais pillèrent de nouveau l'abbaye en 1420 et noyèrent presque tous les religieux dans la Loire.

Église paroissiale

Bâtiment classé monument historique sur la liste de 1840

Culte régulièrement

--> 'use strict';