Language :

About this notice

Date :

  • 1893 , 1893

Editor(s) :

  • Challamel, Augustin
Organization
MMSH et IREMAM (Médiathèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme & Institut de Recherches et d'Etudes sur le Monde Arabe et Musulman)
collection :
Collections déposées à la Médiathèque de la...
class :
Fonds des imprimés de l'IREMAM
fonds :
Livres sur le droit musulman
item :

La Kabylie et les coutumes kabyles.Tome 1

Author : Hanoteau, A [author] , Letourneux, A [author]

Level : Item  / Reference : FR_MMSH_MDQ_DRMUS_MG_032_1

0112.JPG -

La Kabylie et les coutumes kabyles.Tome 1

Full text version - 0112.JPG

View the image

go
LA KABYLIE.
§ VII. —- Roc/ws é)‘Zl])IiZ•2)€.$.
Les formations éruptives de la Kabylie sont localisées dans la
zone littorale de la partie occidentale, ayant pour limite vers
l’Est la pointe de Dellys; vers `le Sud, elles ne S*«s1©1gmmtpaSs·.
plus de 15 kilomètres du littoral. Elles se répartissent en deux
îlots importants avec pointements secondaires; le principal s`é
tend d’une manière presque continue de l’emboucl1ure de l’lsser
à Dellys; c’est le massif du djebel Djinet avec ses prolongements
a l’Est et au Sud. Le deuxième groupe se développe dans la
région de Ménerville entre le col et le littoral.
Cette dernière partie est constituée par les roches les plus
anciennes, la première a été principalement la zone des émissions
les plus récentes. Ces roches éruptives se lient d’une maniere si
étroite aux formations miocènes de la région, que leur histoire
se rattache a celle des diverses phases de la période miocène.
Les relations que présentent les roches éruptives avec les couches
sédimentaires permettent d’établir, avec une certaine précision,
l’époque de l’apparition de chacune de ces roches. A ce point
de vue, la Kabylie est encore une des régions les plus favorisées,
et les renseignements importants qu'elle fournit , ont pu servir dc
base et un essai de classification des roches éruptives de l`Algérie.
10 Granite de Mézzercillc. —— Une zone importante s`étend au
Nord de Ménerville, sur le tlancdu D_jebel—bou—Arous, sur une
étendue de 10 kilomètres de l’Ouest à ]’Est. Elle est constituée
par un granite a mica noir, qui présente l’aspect d’un granite
ancien. Cette roche a pénétré les schistes cristallins du voisinage;
mais aucune indication précise n’est fournie sur son age; elle est
certainement antérieure au Cartennien. La structure microscopi
que, étudiée par M. Curie, rapproche cette roche d`une granulite,
qui dans la région de Bougie (Beni~Mimoun), a traversé et modi
lié le terrain Sénonien. lfanalogie est si complète qu’il ne paraî
pas y avoir lieu de séparer les deux roches. Ces considérations
d`une certaine importance, sont les seules qui appuient l’hyp
thèse de Page tertiaire (Éocène) de ce granite.
Many thanks to the following sponsors

programme Euromed Heritage IV

programme Euromed Heritage IV
Manumed is a project financed by the European Union within the framework of the Euromed Heritage...