Remonter

       

 

 

MICRONIQUE

 

 

        Une petite société française de fabrication de carte et de composant électronique, Micronique, décide de se lancer dans l'aventure informatique en 1981 lorsqu'elle rachète les droits du Lambda system (Family Computer Model I aux U.S.), un ordinateur conçu en 1979 et commercialisé par la société Américaine Interact, et promu en France par la société Lambda system.

        Micronique sortira plusieurs machines. La première le Victor lambda à base de Intel 8080a sera quasiment identique à la version de Interact et causera une certaine confusion de par son nom avec une machine concurrente le "Victor sirius".

        Lors des modèles suivants, le nom de Victor sera alors remplacé par Hector et Micronique en profitera pour changer radicalement de processeur et remplacer le 8080a par un plus commun Z80. Mais malgré ce nouveau départ, cette machine ne réussira jamais à vraiment percer, et finalement micronique arrêtera le micro familial en 1985, après avoir cru un moment pouvoir avoir le marché du plan informatique pour tous de l'éducation nationale, qui ira finalement à Thomson.

        La société se recentrera sur la micro professionnelle en faisant fabriquer du PC à Taiwan, vendu sous le nom de VICTOR, puis jeta définitivement l'éponge et retourna à son ancien métier de fabricant de composant électronique. Aujourd'hui la société Micronique existe toujours.

 

 

 

 

VICTOR LAMBDA

 

          Lancé en 1982, le Victor lambda sortira en 3 versions. Ce qui frappe tout de suite sur les deux première version, c'est son étrange clavier type calculatrice, la première version est de couleur noir tandis que la deuxième abandonne le look corbillard pour adopter celui de la virginité (blanc).

          Les touches y sont toutes identiques (même forme, même taille, même couleur noir). Les caractères sont eux inscrits à côté sur le boîtier. L'ensemble fait un peu bricolé. Le clavier est maintenu par 3 vis et de nombreux points de colles, qui font que lorsque l'on appuie sur celle située aux extrémités le support s'enfonce !!! La grosse différence entre la première version qui est noir et le modèle Américain de Interact est la présence d'une prise péritel et de la vidéo secam.

         La troisième version sera équipée d'un clavier mécanique que l'on retrouvera par la suite sur tous les autres modèles de la gamme.

        Sur les trois versions, le CPU est un i8080a de Intel et le langage doit être chargé dans la pauvre RAM de 16Ko au démarrage, mais "heureusement" il existait une coûteuse option pour le passer en ROM (le support est présent sur la carte mère), autre option disponible l'extension de la RAM à 48ko.

 

        Dans l'ensemble mis à part le Hector 2HR+, tous ces micros sont très rares et les plus introuvables sont les Victor lambda à clavier calculatrice (photos si dessous) et le MX

  

lambdafaceP.jpg (12376 octets)
    Le lambda dans sa deuxième version                 Le lambda dans sa troisième version
(très rare)                                                                      

 

 

 

VICTOR/HECTOR 1

 

        En 1983, un an après les Victor Lambda, Micronique sort l' Hector 1.

        Il ressemble extérieurement au deuxième modèle du lambda et en a les mêmes caractéristiques mis à part le changement du 8080a, par un nouveau CPU, un Z80 que l'on retrouve sur d'autres machines concurrentes et qui fera encore de belles années à la micro informatique notamment sur les Amstrad et les Sinclair.                

         On peut trouver cette machine sous différentes appellations : Victor ou Hector ce qui crée une certaine confusion chez les collectionneurs. Ces différentes appellations son dues au changement de nom pour éviter la confusion avec une société concurrente alors que certains micros sont déjà mis en vente.  

 

hector1faceP.jpg (14576 octets)

 

 

 

HECTOR 2HR / HECTOR 2HR+
VICTOR LAMBDA 2HR

 

        Commercialisé fin 1983, sous ces deux noms se cachent 3 innovations : la première désignée par le terme HR est la nouvelle Haute Résolution (241x231 points en 4 couleurs parmi 8) et la seconde désignée par le terme + est l'arrivée du basic en ROM (ce qui n'empèche pas de pouvoir charger n'importe quels autres langages en cassette).

        Il est possible de transformer un HR en HR+ en achetant la ROM à part, la troisième n'est pas mise en avant mais permet d'avoir enfin des minuscules.

        Ces 2 micros sont ceux de la gamme qui se sont le mieux vendus malgré l'impossibilité d'y connecter autres chose que 2 joysticks et une imprimante, et le relatif succès pousse Micronique à sortir une autre version n'ayant non pas un basic d'origine en ROM mais le FORTH.

        L'Hector 2HR est commercialisé uniquement de couleur blanche, l'Hector 2HR+ est lui sorti sous 2 couleurs : blanc avant 1985 (photo de gauche) et ensuite vieux bronze (photo de droite).

        Le Victor Lambda 2HR (rare), sera le dernier micro de la gamme à avoir l'appellation "Victor Lambda", appellation sur le boîtier car en fait la carte mère porte la mention Hector.

 

Victor Lambda 2HR

 hectorhr+bfacep.jpg (9921 octets)hectorhr+faceP.jpg (12646 octets)
      Hector 2HR+                                        Hector 2HR+Basic

 

 

 

HECTOR HRX

 

        Sortie en 1984, ce nouveau micro est en fait un HR+ avec seulement le FORTH en ROM à la place du basic et une mémoire étendue à 64Ko (dont 16Ko de VRAM).

        A une époque où le basic était le standard, payer plus cher pour avoir du forth ne déchaina pas les passions. Hormis sa mémoire étendue et le forth en ROM, le basic (comme les HR) doit être chargé en RAM. malgré tout. Il est alors le seul micro grand public possédant un langage Forth d'origine. Ce qui est aujourd'hui, un plus indéniable dans une collection.

        Le Forth de l'Hector, est, il est vrai, très puissant. Un programme peut s'exécuter plus de 50 fois plus rapidement que le même en basic. Il y a de plus de nombreuses instructions, qui en font un langage très complet, sans doute le plus puissant que l'on puisse rencontrer sur un ordinateur personnel.

 

  hrxfacep.jpg (13822 octets)
Le HRX est un micro rare et aussi l'un des très rares à utiliser le FORTH comme langage.

 

 

HECTOR MX

 

        Commercialisé en 1985, alors que le seul modèle semblant se vendre est encore le HR+ (et encore "vendre" est un bien grand mot). Micronique sort le MX, un condensé du 2HRX et du HR+ avec toutes innovations qu'ils pouvaient disposer. Décidément Micronique croit au Forth. Le Forth est présent et possède un assembleur/désassembleur ainsi qu'un basic étendu. Cette machine est la dernière commercialisée par Micronique et fut fabriquée à des quantités très limitées. Il est de fait très rare à trouver.

 

 

 

 

HF-B2000

 

         A priori jamais commercialisée, cette machine visait le plan Informatique pour Tous, gagné par Thomson.

 

 

 

 

 


MACHINE

 

VICTOR
LAMBDA
HECTOR 1 HECTOR 2HR/2HR+
CPU Intel 8080a à 2Mhz Z80 à 1,7 Mhz Z80 à 5 Mhz
RAM/ROM 16 Ko / 4 Ko 16 Ko(250ns) / 4 Ko 48 Ko(125ns) / 16 Ko (4 Ko pour le 2HR)
GRAPHISME 113x77 en 8x2 couleurs et texte 12x17 113x77 points en 8x2 couleurs et texte 12x17 243x231 points en 15 couleurs et texte 22x40
SON 1 voix sur 4 octaves 1 voix sur 4 octaves 1 voix sur 4 octaves
ENTRÉE/SORTIE

 

joysticks
sortie péritel
joysticks
sortie péritel
sortie péritel
RS232
joysticks
ANNÉE 1982 1983 1983-1985

 

 

MACHINE HECTOR HRX
CPU Z80 à 5 Mhz
RAM/ROM 48 Ko + 16 Ko vidéo / 16 Ko
GRAPHISME 243x231 points en 15 couleurs
SON 1 voix sur 4 octaves
ENTRÉE/SORTIE sortie péritel
RS232
joysticks
ANNÉE 1982
--> 'use strict';