Retour accueil général du site

L'AD PEP 91 Centres de vacances Médico-social Nous contacter Retour accueil général du site
La Solidarité Classes de découverte Scolarisation enfants malades Questionnaire
Les correspondants Accompagnement scolaire Liens Moteur de recherche

 

ROGER LECHERBONNIER
La vie d'un homme engagé


Roger Lecherbonnier est né le 02 juin 1918
à Paris. Ses parents habitaient Ville d'Avray (Seine et Oise). Orphelin de père à 4 ans, il sera placé en orphelinat de 9 ans à 13 ans à Saint Philippe de Meudon. Puis il résidera dans le Lot et c'est à Cahors qu'il terminera ses études.
Le 1er Octobre 1937 il est nommé instituteur intérimaire à Aulnay sous Bois (Seine et Oise).

A la mobilisation générale, il entre à l'Ecole d'application de la Cavalerie et du Train. Cadet de Saumur, il participe du 18 au 21 juin 1940 à la défense des ponts de la Loire face à l'armée allemande.

lecher1.jpg (5797 octets)

Il reste mobilisé jusqu'au 20 février 1941 et sera nommé aspirant de réserve.
Il se marie avec une institutrice Melle Juliette Miral et ils obtiennent un poste d'enseignant dans le Lot à Terrou. Ce petit village, très retiré des grands axes de communication, sera brulé par les allemands et recevra la médaille de la Résistance.
C'est à partir de janvier 1943, en effet, que Roger Lecherbonnier commence son action de résistant
.
Dénoncé début 1944, il rejoint les maquis F.T.P.F. du Lot, devient " Antoine ". Il fait partie de l'Etat Major, et conduit les combats, particulièrement dans le Nord du département.

En Juillet 1944, il est nommé Commissaire aux opérations en Corrèze et devient Chef départemental F.F.I. En Août 1944, il règlera, avec les responsables de l'armée secrète, les  conditions de la reddition de la garnison Allemande de Tulle. La Corrèze est libérée. Nommé Lieutennant Colonel F.F.I., il dirige la délégation départementale, à ce titre il exerce l'autorité militaire sur le département. Roger Lecherbonnier s'engage alors pour la durée de la guerre, y compris l'Extrême Orient. Après la campagne d'Allemagne, nommé Capitaine de réserve, il embarquera pour l'Indochine.

C'est le 26 décembre 1945 qu'il débarque à Saïgon . A l'expiration de son séjour colonial, en congé sans solde, il se retire à Saïgon, où sa femme est institutrice.

Roger Lecherbonnier réintégrera l'enseignement en Octobre 1954 : lycée Chasseloup Laubat (Saïgon) puis directeur des études à l'Ecole d'Enfants de troupe de Dalat (Cap St Jacques Viet-Nam) puis Autun (S et L). Le 1er janvier 1958 , il est nommé instituteur à Massy (Seine et Oise) puis P.E.G.C. en service au C.E.S. de Verrières le Buisson.

Retraité en juin 1973, il se retire à Massy, où il résidera jusqu'en 1997.

C'est en 1965, que Roger Lecherbonnier entre au Conseil Municipal comme Maire-Adjoint aux affaires scolaires. Ses fonctions l'amènent à participer à la création de sept groupes scolaires (Albert Camus, Les Bleuets, Les Coquelicots, Roux, Tenon, Jean Moulin, Painlevé),trois collèges (Blaise Pascal, Diderot, Gérard Philippe), deux lycées (Fustel de Coullange, Vilgenis) et de services scolaires pour handicapés visuels et malentendants - C.M.P.P.

En 1966, il est élu Président du Syndicat Intercommunal de l'Enfance inadaptée. Avec les parents, les éducateurs, le soutien de l'Education Nationale, et l'appui des communes de plus en plus nombreuses, naîtra un réseau d'établissements d'accueil : IMP de Massy, IMPRO de Palaiseau, Foyer Soleil de Massy, Foyer de vie des Ulis, EPSR d'Orsay.

C'est à son action pour l'Enfance inadaptée que son nom restera attaché. De son vivant, son nom a été donné à l'IMPRO de Palaiseau.
Tout au long d'une vie bien remplie, son action lui a valu une réputation d'homme intègre et de grand résistant, de serviteur intransigeant de la chose publique.

Toutes ces vies multiples ont valu à Roger Lecherbonnier , la reconnaissance de la Nation :

Croix de Guerre 1939-1945 avec deux étoiles de Vermeil
Médaille de la Résistance avec Rosette 24/04/1945
Médaille Coloniale E.O. 15/03/1945
Médaille commémorative 1939-1945
Agrafes " France Libération Allemagne " " Engagé volontaire "
Croix du combattant volontaire de la résistance
Officier des Palmes Académiques 21/07/1959
Chevalier de l'Ordre National du Mérité 07/01/1982
Honorariat comme P.E.G.C. 26/03/1973
Commandant honoraire 17/03/1970

  Retour haut de page

--> 'use strict';