espere Environmental Science Published for Everyobody Round the Earth
Printer friendly version of this page
Accueil    Contact    Encyclopédie    International    !GIFT2009!    Magazine scolaire   
océans
Bases
Plus
1. Océans et climat
- Océans et réchauffement planétaire
- Oscillation nord-atlantique
- Elévation du niveau de la mer
* Exercices 1
2. Nutriments océaniques
     
 

Les Océans

Plus

L'augmentation du niveau de la mer

Depuis la naissance de la Terre, il y a toujours eu des changements du niveau de la mer. Durant la dernière période glaciaire, le niveau de la mer était très inférieur à ce qu'il est maintenant, car une grande partie de l'eau était gelée et stockée sur les continents. De nos jours, le niveau de la mer augmente, et le coupable principal s'appelle le réchauffement planétaire ...

 

 

BasesPlus
BasesPlus
BasesPlus
BasesPlus
BasesPlus
BasesPlus
BasesPlus
Bases
 

Le niveau de la mer peut varier parce que la quantité d'eau dans les océans varie, ou bien parce que les continents s'enfoncent plus ou moins. Cela prend beaucoup de temps à la terre pour s'ajuster à la variation du poids de l'eau et de la glace qui est dessus, c'est pourquoi les mouvements des continents aujourd'hui sont souvent le résultats de processus qui ont eu lieu des milliers d'années auparavant. Les changements de la quantité d'eau dans les océans peuvent arriver plus rapidement.

 

Qu'est-ce qui influe sur le niveau de la mer et de combien augmente-t-il?

Les données géologiques montrent que, au cours des 6 000 dernières années, le niveau de la mer s'est élevé en moyenne de 0,5 à 1,0 millimètres chaque année. Cette augmentation du niveau a varié selon l'endroit, mais cependant d'une façon générale, la dilatation de l'eau et les apports de la glace continentale ayant fondu ont causé une élévation moyenne du niveau de la mer. Au cours des 3 000 dernières années, le niveau de la mer a augmenté plus lentement, en moyenne de 0,1 à 0,2 millimètres par an. Par contre durant le 20ème siècle, le taux d'élévation du niveau de la mer a de nouveau augmenté et est aujourd'hui environ 10 fois plus rapide, soit entre 1,0 et 2,0 millimètres chaque année. Pour une élévation du niveau de la mer de 1 centimètre, c'est environ un mètre de terre côtière qui s'enfonce dans la mer.

Beaucoup de gens pensent que l'élévation du niveau de la mer est due à la fonte des glaces qui sont sur la terre. En réalité, le facteur le plus important est simplement que la densité de l'eau diminue lorsqu'elle se réchauffe. Ainsi le volume de l'eau augmente, c'est ce qu'on appelle la dilatation thermique. Les océans étant comme de l'eau dans une cuvette, leur seule façon de faire face à l'augmentation du volume est d'élever leur niveau.

 

1. Une augmentation de la température fait diminuer la densité de l'eau. Ceci fait donc augmenter son volume.  Les océans sont comme des cuvettes et l'élévation du niveau de la mer est le seul moyen que les océans ont trouvé pour augmenter de volume. Le résultat final est l'inondation. Auteur : Lucinda Spokes.

La fonte des glaces continentales est la deuxième cause la plus importante de l'élévation du niveau de la mer (la fonte des icebergs qui flottent sur la mer n'a pas d'effet sur son niveau, c'est un exemple du principe d'Archimède). Si toute la glace qui se trouve sur le continent Antarctique et au Groenland fondait, le niveau de la mer s'éleverait de 70 mètres! Ceci signifie qu'une faible variation des quantités de glace qui sont sur la terre ferme peut avoir de graves conséquences sur le niveau de la mer. Même les plus petites calottes glaciaires et les glaciers beaucoup plus petits sur le reste de la terre contiennent assez d'eau pour faire s'élever le niveau de la mer de 0,5 mètre. 

Le principe d'Archimède dit que "un objet totalement ou partiellement immergé dans l'eau est poussé vers le haut par une force qui est égale au poids du volume d'eau déplacé".

Bien que la glace qui couvre l'Antarctique représente des quantités énormes d'eau, les scientifiques pensent qu'elle n'a pas réellement contribué à l'élévation du niveau de la mer au cours du siècle passé. Même malgré le réchauffement du climat, l'élévation de température en été n'est pas assez élevée pour faire fondre beaucoup de glace. Il semble même plutôt que le réchauffement climatique fasse davantage tomber de neige, favorise la formation de glace et fasse ainsi baisser le niveau de la mer dans cette région. De nombreuses études ont été menées sur la banquise de l'ouest de l'Antarctique, car elle contient à elle seule assez d'eau pour faire augmenter de six mètres le niveau de la mer. Récemment, un grand morceau (grand comme la moitié de la Corse) de la plate-forme glaciaire de Larsen en Antarctique s'est détaché. Le problème est que ceci peut rendre les calottes glaciaires Antarctique moins stables, qui pourraient alors glisser dans la mer et faire énormément augmenter le niveau.

Par contre, les températures d'été au Groenland sont assez élevées pour faire fondre les calottes glaciaires de cette zone, qui est donc davantage susceptible de contribuer à l'élévation de niveau de la mer que l'Antarctique.

 

2. Image satellite de la NASA en couleur naturelle de la plate-forme de glace Larsen B en haut de la péninsule antarctique. La couleur bleue montre l'eau fondue sur la surface de glace. En février 2002, une surface de 3250 km² s'est détachée. La quantité de glace ainsi libérée était de 720 milliards de tonnes!

La modification des quantités d'eau liquide stockée sur la terre, dans les réservoirs et les eaux souterraines, est aussi susceptible de faire changer le niveau de la mer, mais nous ne savons pas encore dans quelle proportion.

Les modèles informatiques prévoient que le niveau de la mer continuera à s'élever au cours du siècle à venir. Les incertitudes sont énormes, car nous ne disposons pas de suffisamment de données à long terme et réparties sur toute la planète pour tester convenablement ces modèles. Cependant, les meilleures prévisions donnent une élévation du niveau de la mer de 11 à 77 centimètres à la fin du 21ème siècle. Mêmes si ces estimations sont variables, toutes les études montrent que l'élévation du niveau de la mer ne sera pas identique partout dans le monde.

 

Quelles sont les conséquences d'une élévation du niveau de la mer ?

Lorsque le niveau de la mer augmente d'un centimètre, il disparaît dans l'océan un mètre de terre côtière. Les conséquences de ceci sont énormes:

  • La majorité de la population mondiale vit au bord de la mer. Au Bangladesh, par exemple, environ 17 millions de personnes vivent à moins d'un mètre au dessus du niveau de la mer.
  • Des inondations importantes représentent une menace pour les humains. Beaucoup de gens risquent de mourir et les mouvements de population fuyant les zones inondées, en particulier dans les pays en voie de développement, feront augmenter le risque de propagation de maladies. La quantité et la qualité de l'eau douce sera altérée, ce qui nuit à la santé humaine.
  • Beaucoup d'espèces vivantes risquent de disparaître, car elles ne pourront pas s'adapter assez rapidement aux changements de la salinité ou de la diminution de la surface recouverte de glace.
  • Les régions côtières sont essentielles en terme de pêche, de commerce, d'agriculture et de tourisme. Les remparts de protection pour limiter les inondations sur les côtes protègent ces activités économiquement importantes des oscillations naturelles du niveau marin. Cependant, ils peuvent également conduire à des augmentations du niveau de l'eau dans les zones côtières en empêchant la mer de se déverser dans des plaines naturelles. Il peut donc y avoir des inondations catastrophiques si ces remparts viennent à être détruits.

 

A propos de cette page:
auteur: Lucinda Spokes - Environmental Sciences, University of East Anglia, Norwich - U.K.
1. relecteur scientifique: Dr. Julian Andrews - Environmental Sciences, University of East Anglia, Norwich - U.K.
2. relecteur scientifique: Prof. Chris Vincent - Environmental Sciences, University of East Anglia, Norwich - U.K.
dernière version : 2004-06-22 par E Uherek

 

 top

ESPERE / ACCENT

last updated 29.07.2004 18:10:31 | © ESPERE-ENC 2003 - 2010