tortue site
line decor
   Un Site dédié à toutes les tortues du monde (terrestres, aquatiques et marines).
line decor
 
 
 


 
Testudo graeca

Description

Le problème se pose pour une fiche générale de la testudo graeca car il existe un très grand nombre de sous espèces, cependant chacune de ces sous espèces exceptée la soussensis comporte un éperon sur chaque cuisse arrière et pas de griffes au bout de la queue. Une écaille supracaudale simple et un plastron semi amovible excepté chez la sous espèce, la graeca soussensis.

          graeca           greaca

Eperon sur une cuisse arrière.
Ecaille supracaudale simple.

 

Les différentes sous espèces avec leurs aires de répartitions (selon le manouria n°22) et quelques notes importantes :

- Testudo graeca anamurensis

- Testudo graeca antakyensis

- Testudo graeca armeniaca

- Testudo graeca cyrenaica

- Testudo graeca floweri

- Testudo graeca graeca

- Testudo graeca nabeulensis

- Testudo graeca nikolskii

- Testudo graeca pallasi

- Testudo graeca perses

- Testudo graeca soussensis

- Testudo graeca terrestris

- Testudo graeca zarudnyi

Mode de vie de l’espèce en général

Cette tortue occupe des territoires secs et chauds, à végétation souvent rare. Elle n’hiberne pas généralement pas dans son milieu naturel (mais possède l’instinct d’hibernation quand elles sont déportées). On remarque que, comme beaucoup d’autres testudo, elle estive durant une période indéterminée vers début août pour se protéger des gros pics de chaleur.Malgré cela, ces tortues résistent très bien à la sècheresse, et dans les pays ou elles sont importées illégalement, elles souffrent énormément de l’humidité qui développe généralement des rhinites très souvent mortelles.

Protection

Testudo graeca est placée dans le livre rouge de l’IUCN et en annexe 2 de la Convention de Washington.

Testudo graeca anamurensis

 Weissinger, 1987

graeca anamurensis          graeca anamurensis

Description brève

-Carapace en forme allongée
-Dossière étroite et trapézoïdale
-26 cm de long a la taille adulte

Aire de répartition

anamurensis

On la retrouve le long de la côte sud ouest de la Turquie. Selon Perälä, cette tortue préfère les plages sableuses.   

Activité

- Début du printemps
- Elle fuit les périodes journalières de grosses chaleurs

Ponte

-15 à 19 œufs en trois pontes
- Incubation entre 53 et 83 jours

graeca anamurensis

HAUT

Testudo greaca antakyensis

 Perälä, 1996

 graeca antakyensis

Description brève

-Taille plutôt petite, 12 à 15 cm pour les mâles, 14 à 16 cm pour les femelles.
-Les écailles marginales ne sont pas évasées.

Aire de répartition

graeca antakyensis

Cette espèce se retrouve en Syrie, au Liban, en Jordanie ainsiqu’en Israël. Cependant son aire de répartition n’est pas encore très bien délimitée.

Elles fréquentent les champs cultivés et irrigués, les cultures de vignes et les potagers.

Activité

Cette tortue est active toute la période entre Mars et Octobre dans son milieu naturel.

Ponte

- Deux pontes par année
- En moyenne 3 à 4 œufs par ponte
- La durée d’incubation est de 64 à 90 jours.

HAUT 

Testudo graeca armeniaca

 Chkhikvadze & Bakradze, 1991

graeca armeniaca          graeca armeniaca

Description brève

- Carapace très arrondie
- Plastron n’ayant pas de partie mobile contrairement aux autres sous espèces de graeca
- Taille adulte allant de 20 à 25 cm

Distribution

graeca armeniaca

Cette tortue se retrouve en Arménie, en Iran à la frontière de la Turquie ainsi qu’en Azerbaïdjan.

Cette tortue affectionne les fôrets arides de genévriers ainsi que les zones irriguées et cultivées.

Activité

Au printemps cette tortue est active seulement durant l’après midi. Durant la période de l’été on la retrouve active seulement durant la matinée et la fin de l’après midi car elle fuit les grosses chaleurs

Particularité :

Cette tortue creuse énormément.

Ponte

Elle effectue en moyenne 3 pontes dans l’année pour un total de 15 à 19 œufs pondus.

HAUT

Testudo graeca cyrenaica

Pieh & Perälä, 2002

graeca cyrenaica          graeca cyrenaica

Carapace d’une greaca cyrenaica Plastron d’une greaca cyrenaica

Description brève

-Petite incurvation vers le haut des marginales arrières
-Une robe de couleur unique sur ça carapace qui la rende facilement reconnaissable.
-Sous espèce assez grosse d’env. 20 cm de taille adulte.

Distribution

graeca cyrenaica

On retrouve la graeca cyrenaica dans le nord est de la Libye, dans péninsule Cyrénaïque et autour de la ville de Tripoli.

Elle occupe des maquis un biotope constitué de maquis ouverts et steppes buissonneuses. (Schleich, 1989) . Mais elle a était aussi retrouvée dans des prés et des pâturages.

Activité

Cette tortue est active dés sa sortie d’hibernation, qui est très courte dans son milieu naturel. Durant les journées chaudes de l’été, elle se réfugie sous la végétation pour se protéger de la chaleur.

Ponte

Cette tortue effectue deux pontes dans la saison pour un total de 12 oeufs en moyenne, Mais on retrouve des pontes de plus de 8 oeufs chez certaines grosses femelles.

graeca cyrenaica

HAUT

Testudo graeca floweri

 Bodenheimer, 1935

graeca floweri          graeca floweri

Description brève

- Cette sous espèce de graeca est de petite taille
- Les plaques vertébrales et costales possèdent habituellement des taches ou des trais brun, sombre à noir; c’est ainsi qu’on la distingue facilement
- Taille adulte allant 12 à 13 cm

Distribution

graeca floweri

On retrouve la tortue graeca floweri au Liban ainsi qu’en Israël.

Elle occupe surtout les plaines côtières sur une bande allant de Beyrouth à Gaza. On la voit fréquemment sur les dunes sableuses ou elle se confond avec son biotope. Elle occupe aussi les terriers abandonnés des rongeurs pour pouvoir se cacher

Activité

Cette tortue est fréquemment active dès janvier dans son milieu naturel en fonction des températures et des pluies. Les accouplements s’effectuent en début et fin de saison seulement.

Ponte

Les pontes ont lieu de mai à juillet. Les femelles déposent 3 à 5 œufs dans le nid. L’incubation dure 90 jours

HAUT

Testudo graeca graeca

Linnaeus, 1758

graeca graeca          graeca graeca

Description brève

-Taille ne dépassant pas les 30 cm
-Carapace bombée
- Les écailles portent une bande noire marginale sur les 3 côtés antérieurs et un point noir central

Distribution

graeca graeca

On retrouve la testudo graeca en Afrique du nord. Sur toute la côte allant du Nord Ouest du Maroc au nord Est de la Libye en passant par l’Algérie et la Tunisie.

Elle vit dans une grande variété de biotope incluant les forêts méditerranéennes, les dunes et les semis déserts.

Activité

Elle est très active tout au long des journées dés sa sortie d’hibernation c'est-à-dire dès le début du printemps jusqu’au début de l’été. Les accouplements s’effectuent surtout durant cette période post hivernale ainsi qu’en automne.

Ponte

Les femelles se reproduisent chaque année avec une fréquence de 1 à 4 pontes (généralement 2 à 3) pour un total de 12 œufs en moyenne annuellement. L’incubation des œufs dure de 78 à 114 jours.

HAUT

Testudo graeca nabeulensis

Highfield, 1990

Description brève

-Tortue de petite taille
- 13cm pour les mâles adultes
- 16cm pour les femelles adultes
- La carapace est de couleur jaune clair
- Elle a une tache jaune sur la tête

graeca nabeulensis           graeca nabeulensis          graeca nabeulensis

Distribution

graeca nabeulensis

On retrouve la Testudo graeca nabeulensis essentiellement sur la côte Tunisienne mais aussi sur une petite partie de la côte nord ouest de la Libye. Elle vit plutôt dans le maquis Tunisien ainsi que les zones ouvertes des forêts, les prés et les pâtures.

Activité

Ces tortues effectuent parfois des courtes hibernations dans leur milieu naturel durant lesquelles elles se cachent sous les pierres et les buissons (selon Highfield). Cette observation est critiquée par beaucoup mais malgré cela, on peut dire qu’elles ont les capacités à effectuer de courtes hibernations dans des endroits sec car elles ne supportent pas l’humidité qui est pour ces tortues, facteur de la rhinite (= rhume très souvent fatal). Elles sont actives dès le printemps, et les mâles cherchent rapidement à s’accoupler. Les femelles pondent 2 à 3 pontes contenant chacune d’elle 3 à 6 œufs.

Vidéos

Cliquez ici

Protection

Les populations de Testudo graeca nabeulensis diminues à cause de l’homme. A la fois à cause de son commerce illégale et de l’urbanisation grandissante, l’homme reste la cause principale de la diminution de son habitat et de sa distribution.

HAUT

 

.

 

 
Contact Webmaster

             
'use strict';