Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
PARANORMAL, -ALE, -AUX, adj.
PSYCHOL. Qui n'est pas absolument normal; qui est en marge de la normale, de la normalité. Comportement paranormal; mécanismes (anormaux et) paranormaux; psychologie paranormale. L'épileptoïde n'est pas un épileptique; il représente une constitution paranormale, correspondant à des manifestations spasmodiques plus ou moins larvées, −séquelles d'encéphalopathies infantiles, etc. (Mounier,Traité caract.,1946, p.289).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Caractère de ce qui n'est pas absolument normal. Science du paranormal. Aller à la découverte des structures psychiques à travers l'anormal ou le paranormal, pour y calquer le dessin de la normalité, alors même qu'il y a correspondance de l'une à l'autre, c'est polariser cette correspondance dans un sens unique (Mounier,Traité caract.,1946p.34).
En partic., PARAPSYCHOL. [En parlant de faits ou de phénomènes psychiques d'apparence extra-normale (perception extra-sensorielle, prémonition...) dont l'existence même est contestée et qui ne pourraient être expliqués que par l'intervention de forces inconnues] Synon. parapsychologique.Psychologie paranormale; événement (authentiquement) paranormal; connaissance de type paranormal; processus paranormal; facteurs paranormaux; (rendre compte des) modes paranormaux; activité, expérience, faculté, fonction paranormale; manifestation, origine, perception paranormale; (être mû) par une force paranormale:
1. La parapsychologie est donc, au sens strict, une psychologie de deux fonctions nouvelles qui lui impriment ses deux principales directions: la première de ces fonctions est celle de connaissance paranormale (...) que l'école américaine appelle très bien perception extra-sensorielle; la seconde fonction est celle de l'influence paranormale du psychisme sur la matière. L'étude de cette dernière fonction (...) est beaucoup moins avancée que celle de la première et ses résultats sont fréquemment discutés. Amadou,Parapsychol.,1954, p.36.
En compos. La parapsychologie déblaie, pour ainsi dire, son champ de recherches; elle exclut, dans une proportion importante, les phénomènes pseudo-paranormaux (Amadou,Parapsychol.,1954p.25).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. L'objet d'étude de la parapsychologie. À l'échelon du paranormal; par le truchement du paranormal:
2. ... «nulle frontière nette n'existe entre ce qu'on appelle couramment les manifestations normales, anormales et supranormales (...)». Ou encore, comme l'écrit René Warcollier: «La relation entre la perception normale et la perception paranormale, ainsi que l'universalité de certains principes psychologiques renforcent notre conviction que, dans le paranormal, nous sommes en présence d'effets naturels, plus précisément d'effets psychiques, non d'événements surnaturels». Amadou,Parapsychol.,1954p.34.
Prononc.: [paʀanɔ ʀmal]. Plur. masc. [-o]. Étymol. et Hist. 1920 (E. Boirac, La Psychol. inconnue, p.97). Formé de l'élém. para-1* et de normal*.
-->