LE TREPORT Victor Lanoux en tournage sur le port

Publié le

ALEXANDRA MAUVIEL

Le tournage du Port de l’oubli, un film avec Victor Lanoux, a débuté ce lundi 29 septembre, au niveau du Yacht-club. L’équipe a prévu plusieurs scènes au Tréport jusqu’au 3 octobre.


Victor Lanoux avec Bruno Gantillon, réalisateur, procède au choix des accessoires pour sa prochaine scène.
Victor Lanoux avec Bruno Gantillon, réalisateur, procède au choix des accessoires pour sa prochaine scène.

S achez que je serre la main le premier et le dernier jour du tournage. » C’est avec une pointe d’humour que Victor Lanoux, béret sur la tête, a fait son entrée dans les locaux du Yacht-club du Tréport, ce lundi 29 septembre, dans l’après-midi, où débutait le tournage de son prochain film : Le port de l’oubli.

Premier rôle de ce long-métrage réalisé par Bruno Gantillon et coproduit par France Télévisions et la société de production Télécip, le comédien de 78 ans a alors salué chaque membre de l’équipe de tournage.

Avant de se mettre au travail, le tout dans une ambiance sérieuse mais détendue. «  Attention, silence partout… Moteur, action  !  » : moins d’une demi-heure après l’arrivée de l’ancienne star de Louis La Brocante, diffusée sur France 3, la première scène a été tournée.

Une quinzaine de figurants locaux recrutés pour le film

Entre deux prises, le comédien répète tranquillement son rôle, subit une retouche maquillage, choisit ses accessoires pour la scène suivante ou encore discute avec le réalisateur.

Toujours avec le même professionnalisme. Tandis que les petites mains de l’équipe déplacent les éléments du décor et les caméras. Victor Lanoux, lui, reste d’un calme olympien.

Dans Le port de l’oubli, Victor Lanoux campe un journaliste d’investigation à la retraite, Vincent Lagarde, qui mène l’enquête après le meurtre d’un homme. Il reprend alors du service. «  Il assiste à une scène au tribunal où une femme, du nom de Jeanne Tessandier, incarnée par l’actrice Maryline Even, est accusée du meurtre, explique Frédéric Debièvre, directeur de la production pour France Télévisions. Vincent Lagarde n’accepte pas cette condamnation du tribunal. Il est, en effet, persuadé que Jeanne Tessandier cache autre chose. Il va donc tout faire pour découvrir qui a tué l’homme en question.  »

La production, qui mobilise une équipe d’une quarantaine de personnes, a prévu plusieurs scènes dans la cité portuaire, en intérieur et extérieur, jusqu’à vendredi (lire encadré). «  La trame de l’histoire se passe dans le milieu de la pêche, où tout le monde se connaît, poursuit-il. Par exemple, le maire de la commune fait partie de la famille du journaliste. Nous avons choisi Le Tréport, car la ville répondait le mieux aux attentes de l’intrigue du film.  »

Aussi, plusieurs figurants locaux – des hommes âgés de 30 à 60 ans – ont été recrutés la semaine dernière, lors d’un casting au Forum du Tréport. Ils prendront part aux diverses prises de vue avec Victor Lanoux. Quant à la diffusion du film, elle est prévue sur France 3, d’ici à 2015.

Les lieux de tournage

Mardi 30 septembre, au niveau du port de pêche et sur le quai Michel-Lebail, de 7 à 20 heures.

Mercredi 1er octobre, sur les hauteurs du Tréport, près du funiculaire, de 8 heures à 10 h 30 puis au niveau du Yacht club (quai des Paquebots), de 10 à 20 heures.

Jeudi 2 octobre, sur la jetée (attention parking privatisé près du manège et du chapiteau ce jour), de midi à 19 heures.

Vendredi 3 octobre, devant la mairie du Tréport, rue François-Mitterrand de 8 h 30 à 12 h 30, puis au niveau du n°18 de l’Amiral Courbet, jusqu’à 16 heures.

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

cinéma - le Tréport - littoral

Réagir à l'article

Réagir avec son facebook connect ou profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Facebook

Vos réactions 0

Réagir
Suivre Courrier picard

Sur twitter