Cyclismag, le cyclisme à visage humain : magazine du cyclisme
  Créer un compte Utilisateur      Connexion      Accueil      Forums      Best of   
 
  Sondage
Emanuele Sella, contrôlé positif à la CERA :
- Je suis surpris
- C’est une erreur, il est clean
- Manquerait plus que Casper se fasse pincer
- Pozzovivo, vainqueur moral d’une étape du Giro

Anciens Sondages

  • Votes : 827
  •  
      La Lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !
     
      Partenaires








     
    Team Oddas-Diemme : «Ma petite entreprise...»

    Posté le Mardi 01 mars 2005 @ 21:35:45

    A quelques mois d’intégrer (peut-être) l’échelon continental, le Team Oddas-Diemme de Stéphane Barthe et Médéric Clain ne loupe pas une occasion de mettre en avant ses investisseurs. Le président de la société Diemme et le directeur sportif du Team expliquent leur stratégie. Du marketing sans fard qui accouche de cinq succès depuis début février. Et un langage inédit dans le cyclisme amateur.





    Propos recueillis par Pierre Carrey

    Cyclismag : Pourquoi un sponsor investit-il en 2005 dans un vilain sport aussi dévoyé que le cyclisme ?
    Pierre-Alexandre Macyk (président de Diemme) : Le vélo, c’est une vieille passion. Depuis quatre ans, j’ai réalisé des actions ponctuelles dans ce milieu. Le Team constitue un aboutissement. Notre équipe se gère comme une entreprise dont nous étudions les retombées.

    Cela veut dire par exemple que financier a son mot à dire dans le programme de courses ?
    P-A M : Je surveille ce secteur-là. Par exemple, il me semblait très important de disputer le Tour du Maroc, puisque nous avons dans ce pays notre seconde unité de fabrication après l’Italie. Nous convierons sur place nos clients à venir voir l’épreuve.

    Pesez-vous aussi sur le recrutement ?
    P-A M : Là-dessus, je fais confiance à Laurent !
    Laurent Joly (directeur sportif principal) : Les coureurs que je dirige, je les connaissais depuis un moment. Frédéric Lecrosnier, je l’ai eu lorsque j’étais au VC Rouen, Médéric Clain à Oktos, Vincent Templier à Anthony-Berny, Stéphane Barthe à Oktos... Il en va de même pour 90% de l’effectif. Les autres coureurs m’ont été recommandés par les hommes de base de l’équipe. Entre nous, on se fait confiance.

    Pourquoi l’équipe est-elle compétitive si tôt dans la saison avec cinq succès depuis février ?
    LJ : Les gars ont envie de gagner des courses et ils marchent tous. Pas un seul n’est à la traîne. J’avoue être surpris par leur état de forme. On passera par des périodes plus difficiles, on en a conscience. Mais nous savourons dans l’instant l’osmose qui existe entre les coureurs. C’est la meilleure équipe que j’ai jamais dirigée. Nous vivons un bonheur fou.

    Objectif Coupe de France des clubs de première division ?
    LJ : Terminer dans les cinq premiers, ce serait bien. Nous n’avons pas de plan particulier. Partout où l’on va, il faut gagner.
    P-A M : Les performances doivent être excellentes pour colporter de la façon la meilleure l’image de mon entreprise. Les coureurs sont régulièrement sensibilisés sur les difficultés du sponsoring. Ils savent que je n’investis pas pour rien.

    Ce discours est plutôt inhabituel dans le milieu du cyclisme amateur...
    LJ : Nous ne nous considérons pas vraiment comme des amateurs. La structure est celle d’une équipe pro. Nous sommes détachés du club du Val d’Oise, qui nous permet d’avoir une licence. Demain, nous pouvons changer de club sans problème pour continuer d’exister. Seule l’amitié qui me lie au président Pascal Miklanek nous retient en Val d’Oise. Nous avons des moyens indépendants.
    P-A M : Ah oui ! Marquez bien «Team Oddas-Diemme», pas «ACVO» dans vos articles !
    LJ : Nous sommes une équipe pro qui n’en a pas encore le statut. La preuve ? 10% des primes de victoires seront reversés enfin d’année aux membres du personnel.

    En 2006, le Team espère donc rejoindre l’échelon continental ?
    P-A M : Nous recherchons un co-sponsor pour cette aventure. Il ne faut pas raisonner en termes de rêve mais de groupe sportif de haut niveau.

    Discutez-en sur notre forum

    Photo : "Nous ne nous considérons pas vraiment comme des amateurs"
    Crédit : Nicolas Gachet - www.cyclismag.com


      Liens Relatifs
  • En savoir plus à propos de Continental
  • Article de frederic

    Les dernières nouvelles à propos de Continental :


  •  

    Imprimer cet article

    Envoyer cet article



               

    Cyclismag est le magazine de tous les cyclismes. Indépendant et critique, ce magazine cherche à prendre une distance vis-à-vis de l’actualité brûlante, et privilégie l’analyse ou les interviews, les éclairages techniques et historiques du cyclisme. Chaque jour, des infos et une enquête. Deux fois par mois, un magazine avec des interviews et des dossiers. En 2005, Cyclismag est parrainé par des personnalités du cyclisme: Magali Le Floc'h, David Moncoutié et Kilian Patour, trois témoins de leur époque qui reflètent la diversité et les contrastes du vélo. Cyclismag, c’est le magazine d'actualité du cyclisme à visage humain.

    © Cyclismag.net - © Cyclismag.com - Informations légales Design by Mickaël Fuseau-Barbarin | M-creation.net

    phpMyVisites : logiciel gratuit de mesure d'audience et de statistiques de sites Internet (licence libre GPL, logiciel en php/MySQL) phpMyVisites

    Mesure d'audience ROI frequentation par
    --> 'use strict';