.
EMPLOI· AGENDA·CHIFFRES-CLES·ANNUAIRE IT·NOMINATIONS·TRIBUNES D'EXPERTS·ENTRETIENS·ESPACE LIVRES BLANCS

Pourquoi Apple se méfie des revendeurs

Livre - 26/04/2011

Apple et son réseau de partenaires ont toujours entretenu des relations conflictuelles, surtout en France. Dans un livre qui vient de paraître (Les 4 Vies de Steve Jobs), le chroniqueur spécialisé Daniel Ichbiah démontre que la méfiance d'Apple envers la distribution est bien liée à la personnalité de Steve Jobs plus qu'aux convictions des patrons de la filiale française.


Ce nouveau livre sur Steve Jobs - Les 4 Vies de Steve Jobs - (mais des centaines ont été écrits), ne contient pas de « scoop » particulier, mais il permet de faire un recadrage de la politique de distribution indirecte d'Apple. Contrairement à ce que de nombreux partenaires français de la marque pensaient, les conflits réguliers entre Apple et son réseau de distribution dans l'Hexagone n'étaient pas liés à la mauvaise volonté des patrons successifs de la filiale française, mais bien aux convictions de Steve Jobs.
En résumé, il se méfie de tous ceux qui échappent à son contrôle direct. La distribution indirecte fait évidemment partie de cette « black list ».

Éreinté mais debout

Dans ce livre qui met l'accent sur le caractère pour le moins « difficile » de Steve Jobs (chez Atari, son premier employeur en 1974, il devait venir travailler la nuit car ses « collègues » de bureau ne supportaient plus ses sautes d'humeur), on trouve notamment cette citation de Steve Jobs, deux ans avant qu'il ne redevienne le patron d'Apple : « L'industrie de l'informatique est morte. L'innovation a pratiquement cessé. Microsoft domine et innove fort peu. Apple a perdu. Le marché de l'informatique de bureau est entré dans une ère sombre et celle-ci va durer une dizaine d'années, ou au moins jusqu'à la fin de la décennie ». Il s'est trompé.
A la question suivante posée par le magazine Wired, il se trompe à nouveau. Alors qu'on l'interroge sur Internet, il répond simplement : « Le problème, c'est que j'ai vieilli. J'ai 40 ans à présent. Cette chose ne changera pas le monde. Pas du tout ! ». Ces deux réponses ont été données à une interview de... 1996, voilà 15 ans !

Tyran éclairé

L'ouvrage présente Steve Jobs comme un tyran éclairé. Concernant ses réticences vis-à-vis des distributeurs, il les fait notamment remonter au début de l'année 1985, « lorsque les revendeurs réclament la possibilité de retourner les invendus », précise Daniel Ichbiah dans son livre (page 143).
Evincé quelques mois plus tard, Steve Jobs n'oubliera jamais cet épisode et affirme à qui veut l'entendre que les distributeurs ne sont ni fiables ni à la hauteur. On peut logiquement en conclure qu'il estime que ses « partenaires » l'ont lâché.
Il s'en souvient donc très bien lorsqu'il redevient président d'Apple plus de 10 ans plus tard. Dès son retour aux commandes, il décide de ne conserver que les distributeurs « les plus efficaces » (page 216). Autrement dit, il se sépare de la plupart d'entre eux, se lance dans la vente directe en rachetant dès 1998 la société Power Computing et commence à ouvrir des Apple Stores à partir de l'an 2000, dont celui de la 5ème Avenue à New-York, désormais l'un des sites les plus photographiés dans le monde. L'an dernier, le cap des 300 Apple Stores a été passé...

Les 4 Vies de Steve Jobs, avril 2011, LEDUC.S EDITIONS.


Pascal Boiron




Chiffres Clés
Accédez aux prix, aux fiches techniques et aux disponibilités en temps réel des produits référencés par les principaux grossistes.
Recherche Rapide


Livres blancs

19 février 2011 - L'insatisfaction des clients coûte cher aux fournisseurs de services financiers
Plus qu'ailleurs, le client mécontent d'un service financier en ligne change facilement de fournisseur. Et les professionnels (B2B) sont plus exigeants que les particuliers (B2C). Les processus de surveillance et de maintien du degré de satisfaction doivent être affinés en permanence. Le résultat final en dépend.
télécharger
19 février 2011 - La fidélité des clients dépend de la qualité du service en ligne
Alors qu'Internet est omniprésent, fournisseurs et clients (surtout professionnels) déplorent la médiocrité des échanges en ligne. Clients perdus et contre-références tirent le résultat final vers le bas. Les clients doivent participer à l'amélioration du processus consultation/information/achat.
télécharger
19 février 2011 - La satisfaction client, un enjeu international
Partout, mais surtout en Europe, des clients mécontents renoncent alors même que leurs exigences sont légitimes et raisonnables, face à des fournisseurs autosatisfaits. Le remède : bien comprendre les exigences locales, fournir une information rapide et complète, et mesurer constamment le degré d'insatisfaction.
télécharger
4 mars 2009 - Gestion Pratique des Services IT : ITIL Rapide sans compromis
Ce livre blanc explique comment les entreprises d'aujourd'hui - qui veulent se développer et réussir - doivent intégrer l'informatique dans les processus de l'entreprise pour améliorer la satisfaction clientèle, réduire les coûts des services et répondre à l'évolution des besoins des clients.
télécharger
25 août 2008 - Les services administrés
Kaseya vous propose cinq livres blancs au choix sur le thème des services administrés ainsi que les les meilleures pratiques dans ce domaine.
télécharger
Signaler une erreur · Contactez-nous · Infos légales · Newsletters · Flux RSS · Consulter nos offres d’emploi
Indicateur GFK - Distributique
Référencement Référencement

Westcon Group fait entrer BlueCat Networks sur le marché français

Le VAD Westcon Group a signé un accord de distribution avec BlueCat Networks en vue de commercialiser ses produits en France et en Italie. Cette entreprise...

>> Tous les référencements