Machine Hydrostatergatique de
Fréminet
1772
Appelé par son inventeur "machine hydrostatergatique", l'appareil plongeur de Fréminet n'est pas à proprement parler un autonome car il reste tributaire d'une manipulation de surface, retenu par des cordes à une barque. Néanmoins il constitue le premier appareil plongeur à emporter sa propre réserve d'air contrairement aux habits plongeurs de Beauve, Baker ou Kreeft alimenté par des soufflets et des tuyaux venant de la surface.

Le systéme d'alimentation reste exactement le même, mais l'air se trouve dans un réservoir lesté placé à côté du plongeur et relié à ce dernier par 2 tuyaux. L'air est pulsé vers le plongeur par un soufflet actionné par un ressort à spirale. L'habit de cuir est surmonté d'un casque de cuivre.

Avec sa machine le parisien Fréminet effectue une plongée de 30 mn à 5 m de profondeur dans la Seine en 1774. Il fixera ensuite la réserve d'air sur le dos du plongeur, préfigurant au XIXe siècle les autonomes sans détendeur, et ajoutera des chaussures lestées.

 

 

'use strict';