Neyret n'a pas fini de rendre des comptes

Par Europe1.fr avec agences

Publié le 1 octobre 2011 à 15h44 Mis à jour le 3 octobre 2011 à 10h47

Michel Neyret est soupçonné d'avoir été en contact avec le grand banditisme et d'avoir rémunéré des informateurs en détournant du cannabis en importante quantité, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Michel Neyret est soupçonné d'avoir été en contact avec le grand banditisme et d'avoir rémunéré des informateurs en détournant du cannabis en importante quantité, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. © MAXPPP

Il sera présenté lundi à un juge parisien. L'enquête a mis au jour "un système de drogue détournée".

Interrogé de jeudi à lundi dans une enquête pour corruption, trafic international de stupéfiants et blanchiment d'argent, le numéro 2 de la police judiciaire (PJ) lyonnaise Michel Neyret, qui "conteste les faits" doit être présenté à un juge d'instruction parisien lundi. En attendant, l'enquête a mis au jour un "système de drogue détournée afin de rémunérer les indicateurs", a indiqué lundi une source proche de l'enquête.

Michel Neyret est également soupçonné d'avoir rémunéré des informateurs en détournant du cannabis en importante quantité. L' Inspection générale des services (IGS) examine deux comptes, l'un en France, l'autre en Suisse, qui auraient pu dissimuler des faits de blanchiment. Ce que conteste formellement l'avocat de Michel Neyret. "Il n'y a pas d'éléments aujourd'hui dans le dossier permettant de penser qu'il y avait des comptes en Suisse ou de l'argent blanchi qui lui était destiné", a observé Me Sauvaire au micro d'Europe 1.

Les interrogatoires se multiplient

Deux autres policiers placés en garde a vue samedi matin ont été remis en liberté, selon les informations d'Europe 1. Il s'agit de deux officiers de la brigade des stupéfiants de la PJ de Lyon.

Trois autres policiers, appartenant eux aussi a la brigade des stupéfiants de Lyon, ont été conduits à Paris dimanche et placés en garde a vue dans les locaux de l'IGS. De source syndicale policière, on s'attend a ce que d'autres fonctionnaires de la brigade des stupéfiants lyonnaise soient transférés a Paris dans les prochains jours afin d’être interrogés sur le fonctionnement de leur service.

Possible mise en examen

Arrêtés vendredi, le patron de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la PJ lyonnaise, le chef de son antenne grenobloise et son adjoint arrêtés vendredi doivent, comme Michel Neyret, rester en garde à vue jusqu'à lundi avant une éventuelle présentation à un juge.

Le juge d'instruction Patrick Gachon devra déterminer lundi s'il retient contre les suspects toutes les charges de l'information ouverte le 12 mai pour "corruption, trafic d'influence, association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants".

Madame Neyret mise en examen

Deux autres suspects, l'épouse de Michel Neyret arrêtée en sa compagnie et un présumé membre du grand banditisme ayant un lien avec le chef adjoint de la PJ ont été mis en examen samedi soir. La première pour recel de corruption, recel de trafic d'influence et association de malfaiteurs, et le second pour corruption et trafic d'influence actif sur personne dépositaire de l'autorité publique notamment. Le parquet a requis le placement en détention provisoire de ces deux personnes.

  • a a
9

Et aussi

Ajouter un commentaire

Votre commnentaire a bien été envoyé, vous allez recevoir un email de confirmation

Message d'erreur

    En ce moment sur Europe 1

    Le flash
    1. 19h02

      Un livre et des affiches pour Chevènement

    2. 18h57

      Primaire : climat "très sain" pour Delanoë (E1)

    3. 18h52

      Dexia : une réunion extraordinaire en cours

    4. 18h45

      Un proche de Sarkozy à la direction de CFM

    5. 18h35

      USA : les ventes de Ford en hausse de 8,9%

    6. 18h30

      Solitude : l'UMP prône une "heure citoyenne"

    7. 18h28

      PME : Royal crée une banque d'investissement

    8. 18h17

      USA-plan emploi : vote dès octobre ?

    9. 18h14

      Il faut éviter que "la Grèce meure guérie"

    10. 18h13

      Enquête sur une agression dans un hôpital

    1. 18h10

      La mère d'Anne Frank à l'honneur

    2. 18h09

      Nobel : "on fêtera ça avec l’équipe" (E1)

    3. 18h08

      Attali et Urvoas derrière Hollande

    4. 18h06

      Un fils de Kadhafi se cacherait à Syrte

    5. 18h04

      La chute d'Assad, "une question de temps"

    6. 18h03

      Delanoë salue l'audace d'Autolib'

    7. 18h00

      Une campagne pour le mariage homosexuel

    8. 17h57

      Courroye porte plainte contre Le Monde

    9. 17h55

      Afghanistan : assemblée convoquée bientôt

    10. 17h53

      Diffamation : Le Point relaxé

    1. 17h52

      La France et la Belgique soutiendront Dexia

    2. 17h49

      Une capsule de champagne en porcelaine

    3. 17h47

      Tunisie : une chanson pour inciter à voter

    4. 17h45

      Hollande rencontre le monde de la culture

    5. 17h42

      La Bourse de Paris termine en baisse

    6. 17h41

      Le PS révèle deux notes de la gendarmerie

    7. 17h37

      Sarcelles : le maire entendu lundi

    8. 17h36

      Nantes-aéroport : Montebourg pour un rééxamen

    9. 17h33

      Queen Mary II : le 3e procès débute

    10. 17h29

      Pas de peine pour du cannabis thérapeutique

    1. 17h28

      La SNCF a écoulé 100.000 cartes 12-30 ans

    2. 17h21

      Succès de l'art forain à Paris

    3. 17h15

      De l'amiante à la maison d'arrêt de Moulins

    4. 17h14

      Gaz de schiste : les permis abrogés

    5. 17h10

      Kenya : pas de baisse des réservations

    6. 17h08

      Homoparentalité : un débat au Sénat ?

    7. 17h04

      Alpes : un cadavre de louve retrouvé

    8. 17h02

      Prison-surveillants : manifestation à Lille

    9. 16h58

      Bettencourt veut faire annuler une expertise

    10. 16h55

      Trafic d'héroïne : un steward arrêté à Alger

    1. 16h52

      Sarkozy rencontre Merkel dimanche

    2. 16h50

      Doubs : le fourgon d'une mosquée incendié

    3. 16h48

      Française enlevée : manifestation à Lamu

    4. 16h46

      Takieddine veut faire annuler l'instruction (Paris Match)

    5. 16h41

      Le CNT contrôle la ville natale de Kadhafi

    6. 16h34

      Les prix de l'essence en baisse

    7. 16h31

      Nobel : Hoffmann salue son équipe

    8. 16h29

      Justice : pas de répit pour Berlusconi

    9. 16h25

      Prison-tract sexiste : surveillants relaxés

    10. 16h23

      Belgique : pointage de la pause clope

    Suivez-nous
    Europe 1 Vidéos

    Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

    Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

    Toutes les vidéosVidéos les plus vues
    -->