Accueil Plan du site Contact
Projets réalisés & en cours
Projets d'établissement de l'Hôpital 2005-2009
Démarche qualité
Institut de formation aux carrières de santé de Rabat
Faits marquants
Quelques rendez vous à ne pas manquer...


Opération de collecte de sang à l'Hôpital Ibn Sina, mardi 14 et mercredi 15 décembre 2004 à partir de 8h00.



Séminaire sur les accidents au contact du sang. Mardi 14 décembre à 15h00 à l'amphi B. Pr M. ADNAOUI.



Journée "Portes Ouvertes" des services médicotechniques le mardi 14 et mercredi 15 décembre 2004



Actions antitabac et antisida. Mercredi 15 décembre 2004 à partir de 15h00 à l'amphithéâtre B, avec la participation des élèves des lycées de Rabat et la région.



Rencontre avec les médias « Hôpital Ibn Sina et les médias : 50 ans au services de la santé », le mercredi 15 décembre à 18h00 à l'amphis B.



Recueil des effets indésirables auprès des professionnels de santé : du jeudi 16 au samedi 18 décembre 2004 en collaboration avec le Centre National Antipoison et de Pharmacovigilance.



Inauguration officielle du 50ème anniversaire le jeudi 16 décembre 2004 à 17h30 à la Faculté de Médecine - Rabat



Inauguration et visite du Musée de l'Hôpital Ibn Sina situé au niveau de la grande salle du Centre de Consultation le vendredi 17 décembre 2004 à 17h00



Programme scientifique le vendredi 17 et le samedi 18 décembre 2004 à l'Hôpital Ibn Sina.
Musée de l'Hôpital


Accéder au Musée de l'Hôpital
Cinquantenaire Ibn Sina
 
Qui est IBN SINA ?
 
Mme Naïma Lamdouar Bouazzaoui
 
La célébration du 50 ème anniversaire de l'hôpital Ibn Sina commémore l'hommage à rendre à la grandeur de la mission médicale, universitaire et humaine accomplie avec talent, humilité et dévouement par l'ensemble de son corps médical. Dans cette grandeur résonne le nom Ibn Sina, dit Avicenne en Occident, attribué à cet hôpital au destin merveilleux évoluant du stade local à provincial, national et national universitaire.

Qui est Ibn Sina, ce symbole de l'âge d'or de la médecine arabe ?
La tentation de découvrir le génie de ce savant, à l'œuvre colossale enseignée partout, traversant siècles et civilisations et demeurant référence pérenne et universelle, m'a incitée à lui consacrer dans mon ouvrage « Histoire de la Médecine vue par un Pédiatre ; des origines à nos jours » édité en 1993, de la page 106 à 114, un aperçu historique reproduit in extenso ci-dessous.

« De tous les médecins arabes, un grand nom focalise l'attention de tous les chercheurs dans tous les temps. Il s'agit de Abou Ali AI Hosseïn Ibn Abdallah Ibn Sina dit Avicenne pour les Occidentaux. Il marqua brillamment la période de 980 à 1037, dates respectives de sa naissance et de sa mort.

Ses contemporains et ses successeurs l'ont couvert de surnoms élogieux par fascination ou admiration car il était l'un des plus prodigieux génies de tous les temps. Abou Ali AI Hossein Ibn Sina, surnommé le Prince de la médecine, le Second Maître après Aristote, le Maître et le chef, Echaïkh Arraïss, était éminemment musulman versé dans la langue arabe où il exerçait son talent d'écrivain de génie bien qu'il fut réclamé par les Turcs, les Iraniens, les Afghans et les Arabes comme étant l'un des leurs par souci d’honneur ou de gloire.

Qui est cet homme phénoménal comparé à Léonard De Vinci de l'Orient ?

Né en septembre 980 près de Bokhara dans le Turkestan, Ali Ibn Sina s'avèra prodige dès son enfance.

A dix ans il apprit le Coran en entier et s'initia à la littéra­ture. Il étudia ensuite la médecine sous la conduite de AI Jorjany qui lui fit découvrir les traductions des œuvres d 'Hippocrate et d'Aristote.

 
      
 
   
-->