Infrastructures et moyens > Moyens de transport

Moyens de transport

Les convois terrestres

La construction de la base Concordia et le forage européen EPICA ont nécessité l'acheminement de près de 4.000 tonnes d'équipement lourds et de carburant à partir de la base Dumont d'Urville.
Pour cela le choix a été fait de développer un système de convois terrestres utilisant des tracteurs agricoles à chenille modifiés et des traineaux spécialement adaptés au transport de charges sur la neige et sur de longues distances.

Le RAID :

Un convoi type est composé de 2 engins de nivelage et de 6 à 8 tracteurs qui tirent les charges : containers et citernes, réparties sur plusieurs traineaux. L'équipage comprend 9 à 10 personnes dont un médecin. 3 caravanes spécialement étudiées apportent confort et sécurité durant ces traversées qui, aller-retour, durent entre 20 et 25 jours.
- Le module " vie " comprend les couchettes, l'infirmerie, le local radio, la cuisine et la salle à manger.
- Le module " Energie " abrite le générateur, la production d'eau douce, le bureau, les sanitaires. Le générateur alimente les caravanes et maintient en température les moteurs des tracteurs lors des arrêts.
- Enfin, le module " magasin " contient le ravitaillement et les pièces de rechange.
Pour les télécommunications, le convoi est équipé d'une station Irridium (messagerie électronique et téléphone), de systèmes Inmarsat et de radio HF classiques.
3 convois de ce type acheminent 350 T de matériel et de ravitaillement à chaque campagne d'été. Au retour ils évacuent les déchets de la station Concordia. Le parcours du convoi est préparé à l'aide des images satellites Spot.
Retrouver la " piste " entre deux passages du convoi n'est pas chose facile. Celle-ci n'est matérialisée que par le léger remblai créé par la lame de la niveleuse. Les véhicules, et plus particulièrement celui situé en tête du convoi, sont équipés de systèmes électroniques de navigation qui reposent sur l'utilisation du GPS. Le véhicule de tête est équipé de puissants projecteurs qui permettent de voir le sol même dans les conditions extrêmes de visibilité (Whiteout).
La bonne marche du convoi nécessite d'adapter la répartition des charges aux types de traineaux utilisés et à l'état de la " piste " afin de ménager le matériel, d'optimiser la consommation de fuel et de réduire les temps de parcours.

Twin otters

Les transferts de personnel vers Concordia sont effectués en novembre et début décembre à travers la station italienne Mario Zuchelli, grâce au Twin Otter affrété par l'IPEV et le PNRA. De décembre à février, des vols de Twin Otter ont lieu à partir de la base Dumont d'Urville.

Les Twin Otter sont des avions très fiables mais qui ont des capacités faibles (8 personnes par voyage d'une durée de 4 heures) et dont les vols dans ces régions désertiques et hostiles sont fortement conditionnés par la météo. Chaque saison une quarantaine de vol de Twin Otter atterrissent à Concordia.

Hélicoptères

Les hélicoptères embarqués à bord de l'Astrolabe sont utilisés pour débarquer le personnel et le ravitaillement lors de la première rotation (R0) du navire lorsque la banquise l'empêche d'accoster à Dumont d'Urville.
Lors des rotations suivantes ils peuvent transporter le matériel entre le point de débarquement, la base Dumont d'Urville et la base de Cap Prud'homme point de départ des convois terrestres pour Concordia.

.
--> 'use strict';