Algérie-UE : le conseil d'association Algérie-UE se tiendra le 21 juin prochain     -     Justice : le ministre de la justice, garde des sceaux, M. Tayeb Belaiz a annoncé lundi à Alger l'arrestation de l'auteur de l'assassinat de l'universitaire Ahmed Kerroumi.     -     Parlement-APN : dépôt de deux projets de lois relatifs à la lutte contre la corruption et au code pénal     -     Athlétisme-10e championnat d'Afrique juniors : l'Algérie prend la septième place avec 3 médailles d’or et une en argent.    -     Le Directeur général des impôts, M. Abderrahmane Raouya, a été élu lundi après-midi à Oran, au poste de président du CREDAF    -     Perturbation du trafic portuaire à Bejaia à cause d’une grève des camionneurs     -     Algérie-France : signature d'un accord de coopération entre la Cour d'Alger et la Cour d'appel de Paris     -     Routes : trois morts dans un accident de la circulation à Relizane     -     La grève des praticiens et praticiens spécialistes de la santé publique largement suivie    -     Football-Eliminatoires CAN-2012 Maroc-Algérie    -     De bonnes performances pour la filière bois en 2010    -     400 PME privées ont postulé pour le programme de mise à niveau     -     Algérie-UE : 4ème rond de négociations en juin sur le démantèlement tarifaire    -     Des résultats postifis pour Nendjma au 1er trimestre 2011    -     Une délégation du groupe Renault aujourd’hui à Alger    -     Ouverture à Oran du 26ème colloque international du Centre de rencontres et d’études de dirigeants des administrations fiscales (CREDAF).    -     Parlement : les projets de lois organiques relatifs à la Cour suprême et au Conseil d'Etat débattus à l'APN.    -     Algérie-UE : MM. Sellal et Füle évoquent la coopération Algérie-UE dans le secteur de l'hydraulique.    -     L'ensemble des ports commerciaux seront dotés de ports secs en 2011    -     Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, et le commissaire européen chargé de l'Elargissement et de la politique de Voisinage, le Tchèque Stefan Füle, se sont entretenus lundi matin à Alger.     -    

44% d’hommes et 9% de femmes sont concernés

Plus de 15 000 fumeurs décèdent annuellement en Algérie

image

Par la Rédaction nationale

Plus de 15 000 fumeurs meurent annuellement en Algérie des effets du tabagisme, a indiqué hier le professeur Nafati Salim, spécialiste des maladies respiratoires à l’hôpital Mustapha Bacha d’Alger. Intervenant en  marge d’une journée de sensibilisation et de formation médicale tenue à Boumerdès sur le tabagisme, le professeur Nafati (également président de l’Association algérienne pour les maladies respiratoires et la tuberculose) a fait remarquer, selon l’APS, que, sur ce nombre de décès, «7 000 sont dus à la crise cardiaque déclenchée suite aux effets néfastes du tabac sur les sujets fumeurs». «Quelque 2 000 à 3 000 autres cas de décès sont dus au cancer du larynx et du poumon, et près de 1 500 sont causés par l’artériosclérose», a-t-il ajouté, signalant que les «4 000 cas de décès restants sont directement liés à pas moins de 25 maladies en relation avec le tabagisme». Selon le spécialiste, ce fléau n’épargne aucune catégorie sociale et a atteint des proportions «alarmantes». Pour preuve, dira-t-il, en se référant aux statistiques officielles, en Algérie près d’un homme sur deux est fumeur, soit 44% de la population masculine âgée de plus de 15 ans, au moment où une femme sur 10 est signalée comme fumeuse, soit 9% de la gent féminine du même seuil d’âge. Soulignant la propagation de ce fléau chez les enfants, ce praticien a cité les conclusions «alarmantes» d’une enquête effectuée, l’année dernière, par l’Association algérienne pour les maladies respiratoires et la tuberculose sur un échantillon d’écoles de la capitale représentatif des 3 cycles de l’enseignement. Il ressort des résultats de cette enquête qu’entre 3 et 5% des élèves du premier cycle touchent au tabac, alors que 10% d’élèves du cycle moyen et 20% du secondaire sont fumeurs. Ce spécialiste des maladies respiratoires a lancé un véritable SOS pour rappeler le «danger de la situation» et la nécessité de l’adoption de mesures préventives pour limiter les dégâts. Il a affirmé que les Algériens sont menacés par les effets du «tabagisme conjugués à ceux de la pollution, en révélant que des études ont prouvé que 80% des habitants de la capitale seront affectés de maladies respiratoires durant la décennie à venir». «Près de 30% des personnes âgées entre 35 et 55 ans souffrent actuellement de maladies respiratoires», indiquent ces mêmes études, selon lesquelles ce taux est porté à 60% chez les catégories d’âges dépassant les 55 ans. Epargnés pour le moment, les enfants risquent aussi d’être touchés par ces maladies, a-t-il averti.
Organisée à l’initiative de l’Etablissement public de santé de proximité de Boumerdès (EPSP), cette journée de sensibilisation a été également caractérisée par l’animation de plusieurs conférences ayant abordé, dans leur majorité, les dernières nouveautés en matière de traitement des maladies chroniques, ainsi que les méthodes de prévention contre les maladies respiratoires et le diabète notamment, indique-t-on. 

R. N.

  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés):

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Dans la meme rubrique
EDITION IMPRIMÉE
Archives
first first Mai, 2011 first first
Sa Di Lu Ma Me Je Ve
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
 

-->