ANNONCES HOROSCOPE JEUX SHOPPING
CIRCULATION IMMOBILIER RENCONTRES TOUS LES SERVICES
04 octobre 2011 Mise à jour, 15h36 Toute l'actualité RSS Widget Twitter Facebook Newsletter Newsletter Mobile Mobile iPad iPad Ajouter en page d'accueil Ajouter en page d'accueil

PJ de Lyon : Neyret soutenu par son ancien patron

Publié le 02.10.2011, 09h26 | Mise à jour : 17h23

Lyon, le 29 septembre 2011.  L'hôtel de police dont dépend Michel Neyret.

Lyon, le 29 septembre 2011.  L'hôtel de police dont dépend Michel Neyret.
| (AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK.)

Zoom

Réagir

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile

En garde à vue pour des faits présumés de corruption et de détournement de cannabis, le numéro 2 de la police judiciaire lyonnaise, Michel Neyret, a reconnu avoir «pu être imprudent», en fournissant des informations et en acceptant des cadeaux, selon une source proche du dossier.
«Il a expliqué qu'à la question "Est-ce que j'ai donné des informations que seul un policier pouvait avoir ?", la réponse est "oui"», a indiqué dimanche cette source proche du dossier. «Il a concédé que des choses laissaient penser qu'il avait pu être imprudent.» Il sera présenté lundi matin à un juge parisien au terme de quatre jours de garde à vue à l'Inspection générale des services (IGS).

Les convictions de Daniel Guichot. Dimanche, un ancien supérieur de Neyret, Daniel Guichot, qui dirigea l'anti-gang à Lyon de 1981 à 1985, s'est dit persuadé que le commissaire avait «fait ça à bon escient», «pour lutter contre le grand banditisme». «Historiquement, tous les grands flics ont eu des contacts (avec le milieu)», car «on n'a pas d'informations auprès des anges gardiens», selon ce retraité de la police.

Devant l'Inspection générale des services (IGS), Michel Neyret «a reconnu un voyage à Marrakech qu'il semble s'être fait offrir par Gilles Benichou». ce dernier, figure de la nuit lyonnaise, se présente comme un acteur mais une source proche de l'enquête le dit lié au banditisme lyonnais. Mis en examen samedi soir notamment pour corruption et trafic d'influence actif sur personne dépositaire de l'autorité publique, il a été placé en détention provisoire.

«Michel Neyret était ami avec Bénichou. Il l'a revendiqué», selon la source. Ce serait donc par ces liens d'amitié que Michel Neyret expliquerait ses échanges avec Gilles Bénichou. «La question est de savoir si ces liens d'amitié étaient aussi sincères d'un côté comme de l'autre», selon la source. Une autre source appelle à la prudence: «Attention à ce qui va sortir. Parce que pour l'instant, ceux qui le mettent en cause, ce sont des truands d'un milieu que Neyret a affronté», durant une carrière presque entièrement passée à Lyon.

Lors de sa garde à vue, Michel Neyret a également reconnu s'être fait offrir un séjour sur la Côte d'Azur. Sur cet aspect, un homme, arrêté à Cannes, a été mis en examen et écroué vendredi soir. Menant grand train, ce trentenaire est soupçonné d'avoir mis à la disposition du commissaire Neyret des véhicules de luxe de marque Ferrari ou Rolls Royce lors de séjours du policier sur la Côte d'Azur, selon une source judiciaire.

Dimanche, le policier devait être interrogé sur les soupçons selon lesquels il aurait détourné du cannabis pour rémunérer des informateurs. Il devrait également être questionné sur ses relations avec cinq autres policiers en garde à vue, notamment le patron de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) lyonnaise, du patron de la PJ grenobloise et de son adjoint.

Deux policiers de la brigade des stupéfiants de la Police Judiciaire de Lyon avaient en effet été placés en garde à vue samedi, avant d'être remis en liberté, selon des informations d'Europe 1.

VIDÉO. Trois autres responsables policiers en garde à vue



L'épouse de Michel Neyret a par ailleurs été mise en examen samedi soir pour recel de corruption, recel de trafic d'influence et association de malfaiteurs
, avant d'être placée sous contrôle judiciaire.

LeParisien.fr

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile

Réagir

 
Réagir à l'article

Réagir avec mon compte YOU

Réagir sans compte

J’utilise un pseudo / email ou je m’inscris gratuitement JE M’INSCRIS

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée dans le Parisien / Aujourd'hui en France.* *Champs obligatoires
LES ARTICLES LES PLUS...
LES ARTICLES LES PLUS...
FLASH ACTUALITE
FLASH ACTUALITE

YOU
Espace communautaire du Parisien.fr/Aujourdhui.fr
Partagez l’actualité comme vous la vivez ! Partagez l’actualité comme vous la vivez !

VENTES PRIVÉES

Accéder vente privée Brandalley avec leParisien.fr
Accéder vente privée Brandalley avec leParisien.fr
Accéder vente privée Brandalley avec leParisien.fr
Accéder vente privée Brandalley avec leParisien.fr
Accéder vente privée Brandalley avec leParisien.fr

Accédez à la boutique

Programmes TV
Les émissions de votre soirée
 
TF1 France2 France3 Canal + Arte M6
SUIVEZ LE PARISIEN
  • le Parisien sur Facebook
  • le Parisien sur Twitter
  • Newsletters & Flash info
  • Ajouter aux favoris
leParisien sur Facebook
leParisien sur Twitter
Newsletters & Flash info
leParisien dans mes favoris
Invitations et Jeux concours
Sites du Groupe Amaury
Paris Job France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf Clubdeal
-->