La France a envoyé 19 hélicoptères vers la Libye

Le Point.fr - Publié le 26/05/2011 à 10:51

Deux Tigre et treize Gazelle : telle est la composition de la flotte d'hélicoptères de combat envoyée vers la Libye.

La France a envoyé 19 hélicoptères vers la Libye

Le président de la République a décidé l'envoi d'hélicoptères en Libye. © Guillaume Bonnaud / PhotoPQR / Sud Ouest

Le porte-hélicoptères Tonnerre, parti de Toulon en fin de semaine dernière, emporte précisément deux hélicoptères Tigre dans la version HAP, la seule en dotation à ce jour dans l'armée française, chacun équipé d'un canon de 30 mm. Ces engins de l'Alat (Aviation légère de l'armée de terre) sont accompagnés de treize hélicoptères Gazelle, dans trois versions. À savoir une machine de commandement "lisse", c'est-à-dire non armée, le reste de la dotation étant réparti entre des Gazelle munis d'un canon de 20 mm et des Gazelle équipés de missiles antichars Hot et d'une caméra thermique Viviane. Celles-là même qui ont puissamment contribué à la chute récente de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, à Abidjan.

Outre ces appareils de combat, le Tonnerre emporte quatre hélicoptères de transport Puma destinés à récupérer des pilotes qui auraient dû se poser - accident ou tir adverse - sur le sol libyen. Ces derniers appareils ne sont pas destinés à la mission CSAR (Combat Search and Rescue - Recherche et sauvetage au combat), confiée par les Français aux hélicoptères spécialisés Caracal embarqués sur le Charles de Gaulle, mais à la mission Imex (Immediate Extraction), moins technique.

Londres intensifie son engagement

Le président de la République a décidé l'envoi des hélicoptères après avoir constaté que les frappes conduites depuis le 19 mars exclusivement par des avions de combat étaient arrivées à une forme de butée. Elles ne paraissent plus produire d'effets décisifs sur les forces fidèles au colonel Kadhafi. Non seulement celles-ci ont-elles appris quand l'Otan conduit ses missions, en laissant de longues plages horaires régulières sans mission au-dessus du territoire libyen, mais elles ont également adapté leurs moyens.

Elles les ont "desserrés" en dispersant les équipements lourds dont elles disposent encore et elles ont acquis - notamment en réquisitionnant les stocks de véhicules neufs chez les concessionnaires - des quantités de pick-up. Très mobiles, très rapides, ceux-ci sont difficilement attaquables par les avions tirant à distance de sécurité, mais devraient être beaucoup plus vulnérables aux frappes d'hélicoptères. Leur avantage majeur par rapport aux avions de chasse réside dans la précision de leur tir, y compris dans des situations imbriquées, en raison de leur proximité des cibles. Ils peuvent agir dans des conditions météo dégradées (mais pas en cas de vents de sable) et sont typiquement les plus utiles dans l'appui des troupes au sol, singulièrement pour les dégager d'une emprise ennemie.

Les autorités françaises n'ont en rien précisé les conditions dans lesquelles les hélicoptères de l'Alat interviendraient, mais une chose paraît certaine : ils ne le feront pas tout seuls. Londres devrait annoncer aujourd'hui l'appareillage de son navire d'assaut HMS Ocean, avec quatre hélicoptères d'attaque Apache dotés de missiles antichars Hellfire. Ils auront pour mission de sécuriser, à partir de la mer, une zone de 30 kilomètres de diamètre autour de la ville de Misrata.


Jean Guisnel

52 Commentaires

Ajouter un commentaire
pipiou le 08/06/2011 à 14:21

@gwydon

Le choix du Tigre HAP a été motivé par le fait que nous n'avions aucun hélicoptère d'appui digne de ce nom. Avec la Gazelle HOT -qui est prolongée jusqu'en 2020, nous avons un excellent hélicoptère anti-char apte au tir de nuit avec Viviane... Donc le Tigre armé de missiles anti-char peut attendre.
Pour le volume d'hélicoptères, et bien il faut se retourner vers ceux qui financent : le budget peau de chagrin de l'Armée de Terre qui se serre la ceinture pour pouvoir payer les Tigres... 40 + 40 ce sera déjà bien. Il faudra trouver leurs équipages, leurs mécaniciens, etc. Car apparemment on ne se bouscule pas pour s'engager dans l'ALAT que ce soit comme officier ou sous- officier... Ce qui est regrettable car l'effort financier consenti est considérable pour le pays. Et vous oubliez le Caïman qui va arriver pour remplacer nos Pumas à bout de souffle...

pipiou le 08/06/2011 à 14:01

@lefrançois

Le Puma est un hélicoptère de combat... Donc 13+2+4= 19...

gaspari le 08/06/2011 à 13:40

Comparaison pour comparaison !

Mousquito, dans ton "oula", tu t'indignes de comparer la France aux USA, mais ceci est aussi valable pour la France et la Libye ! Quelque soit le niveau des uns et des autres, la frénésie à la course à l'armement est condamnable, humainement parlant ! Permettez -moi de rêver car ce concept n'existe plus.

Lefrançois le 07/06/2011 à 02:34

Les patriotes ne savent pas lire

Sinon il sauraient que 13+2=15 et que donc la situation est bien pire.

"La France a envoyé 19 hélicoptères vers la Libye

Deux Tigre et treize Gazelle : telle est la composition de la flotte d'hélicoptères de combat envoyée vers la Libye. "

A moins que nos hélicoptères furtifs soient entrés en action.

L'ami Bidasse le 06/06/2011 à 17:01

Soyons sérieux...

Oui DefExp ! (expert en défense ?) restons cool … après tout nous sommes dans l’OTAN ! Mais allez dire au Maire de Sevran qui s’inquiète que l’on tire autour de son école : « rassurez vous, nos sous marins nucléaires assurent la couverture ! » Et comme vous le rappelez, nous avons tout de même 350 000 militaires dont 110 000 gendarmes. Mais combien dans les bureaux … et les gendarmes pour quoi faire ? Ils dépendent d’ailleurs du Ministre de l’Intérieur et ont de quoi s’occuper. Pourrait-on « remobiliser » des ex-professionnels qui à la fin de leurs contrats ont été renvoyés à leurs recherches d’emploi, après 6 ou 8 années de service et quelques Opexs et se sont entendus dire : « Merci d’être venus ! ». Que savez vous de leur état d’esprit ?
Imaginez vous sérieusement mettre sur pied une Force Armée (une Mob comme jadis…) cohérente sans locaux, sans matériels, sans encadrement et surtout …sans instructeurs ? Tout simplement parce qu’on a conservé un organisme qui s’appelle « le Service national » et qu’on demande aux jeunes de se faire recenser en Mairie à l’âge de 17 ans … juste avant la JAPD ?
Voici 20 ans, et vous le dites vous-même, que l’on a « laissé aller » notre potentiel de Défense, nos équipements, nos recherches, nous contentant de vivre (ou plutôt de survivre …) sur l’héritage laissé par un Corps blindé mécanisé qui nous apparaît avec le recul pléthorique, tout comme ces familles qui «dilapident ». Mais on arrive au bout ! Savez vous quel âge ont ceux qui ont fait un Service vraiment « militaire » ? : 50 ans ! (et je ne parle pas de la Nomenklatura des quartiers chics …)
Vous pensez vraiment que notre territoire est à l’abri des menaces ? Dans les années soixante, nous avions une DOT (même si on en rigole aujourd’hui !) alors qu’il existait encore des frontières … et même « un mur ! ». Actuellement, chacun peut le mesurer, la menace est visible et présente … et nous entendons faire la loi à l’autre bout du monde ! Où est la logique ?
Mais vous me dites que la France ne manque pas de « patriotes » … ? Nous en avons effectivement une démonstration actuellement à Roland Garros. La fibre nationale s’y exprime … à la mode d’aujourd’hui ! (comme au Stade de France le reste de l’année).
Vous aimeriez voir s’épanouir une « Garde nationale » … pour animer Vigipirate, s’entraîner au tir le dimanche, entre gens du Monde sans doute, et pourquoi pas participer à quelques Opexs ? [... ]Non, Defexp … il faut être sérieux !
Pardonnez moi pour cette réponse un peu confuse, mais il me fallait réagir. Bonne journée quand même.

jean-pierre61 le 05/06/2011 à 22:38

@ DefExp

Vous êtes trop sûr de vous, tout comme les états-majors français du siècle dernier, (et durant les deux guerres mondiales). Ils se sont tous trompés lamentablement, n'est-ce pas ? Vous parlez de forces de frappe, de projection, laissez-moi rire doucement ! Espérons tout de même ceci... Que vous ayez réellement raison, car je ne souhaite pas voir notre pays ni même l'Europe sous le joug d'une quelconque puissance étrangère nous gouverner, et nous asservir ! L'avenir nous le dira.

DefExp le 04/06/2011 à 15:02

A L'ami Bidasse et jean-pierre61

Jean-pierre61 : vous écrivez " De plus, j'ajouterai cela : qu'une guerre actuelle de grande envergure déclenchera un envahissement générale et quasi immédiat"
Et par qui ? La Chine ? La Russie ? Faudrait il encore pouvoir se transporter !
Nous sommes dans l'OTAN et protégé par un glacis d'Etat, et en sus nous avons le nucléaire qui est la première capacité de défense et celle des grandes puissances, et là-dessus nous ne sommes pas à coté de la plaque.
De plus nous avons quand même 350 000 militaires (gendarmes inclus) plus ceux qu'on peut remobiliser par la loi dont les ex-professionnels.
Quand on parle de remontée en puissance, c'est au cas ou un nouveau pacte de Varsovie se manifesterait à nos portes, et on aura le préavis.
Notre armée conventionnelle est de projection aujourd'hui.
Et notre problème d'aujourd'hui est dans notre manque de crédits d'équipements conventionnels pour cette projection à l'étranger, dû à 20 ans de mauvaise gestion (trop de masse salariale sur les non-combattants).
Ce qui pose en plus un problème grave à notre industrie de défense asphyxiée par le manque de crédits, qui est aussi est le garant de notre souveraineté, car sans industrie de défense au top, il faut être le vassal d'un pays fournisseur.
Il est scandaleux de dépenser autant sur le périmètre conventionnel (34 milliards annuels dont l'essentiel en masse salariale chargée !) et d'avoir aussi peu en capacités projetables et munitions.
Et à l'ami bidasse, la France ne manque pas de patriotes même s'ils sont moins nombreux et visibles. Ils aimeraient bien pouvoir servir dans une garde nationale et aller s'entrainer au champ de tir le WE, et faire une OPEX de temps en temps.

L'ami Bidasse le 03/06/2011 à 22:54

Faut pas rêver

A tous ceux qui parlent aujourd'hui d'une "montée en puissance de l'Armée française", il faut dire qu'évoquer aujourd'hui l'éventualité d'une "Mobilisation" est tout simplement une escroquerie. Matériellement irréalisable... Je pense que tout le monde sera d'accord là dessus, mais pire encore mentalement hors de propos : de nos jours le patriotisme est une affaire de stades de foot et l'esprit civique ne se nourrit plus que "des avantages acquis". L'esprit de défense est loin de nous, on a tout fait pour et le "lien Armée nation" que l'on évoque constamment n'est plus qu'un lointain souvenir.
Bien sûr, officiellement la Conscription est seulement "suspendue" mais demandez un peu au Ministre de la Défense comment il envisage de la rétablir ? Quel plan il a dans les cartons ?
Alors, quand on entend un Maire de la Banlieue parisienne débordé par la violence urbaine et à bout de nerfs demander la "présence de l'Armée" et des syndicats agricoles réclamer des camions militaires pour transporter du fourrage... Mieux vaut en rire.
La ville de Paris compte plus d'agents techniques que notre Armée de combattants.

jean-pierre61 le 03/06/2011 à 12:26

@ VLT2L et @ DefExp

VLT2L, réveillez-vous ! Si une guerre éclate contre notre nation, nous n'aurons aucun moyen (dans le temps) de mobiliser la nation. Quand aux civiles et autres personnels militaires non combattant, ils ne nous seront d'aucune utilité, par manque évident d'entrainement et d'armements adéquates. De plus, j'ajouterai cela : qu'une guerre actuelle de grande envergure déclenchera un envahissement générale et quasi immédiat. Donc, la mobilisation ne sera absolument pas effective, ni aboutie quand les ennemis seront déjà sur notre sol (partout, et sur chaque département). La France est une nation de moyenne importance et totalement faible et à coté de la plaque (comme toujours), face aux grandes puissances d'aujourd'hui. Enfin, cher VLT2L, nous sommes toujours en paix tant qu'une guerre n'est pas déclarée (ou "non" d'ailleurs)... @ DefExp, je suis tout à fait ok avec vos analyses et bien d'autres infos de grandes importances ne sont pas révélées au grand public, bien entendu ! Cela, afin de ne pas effrayer nos citoyens vivant dans l'idée d'une super-puissance qui nous protégerait (mais que nous avons perdu). N'est-ce pas ?

French Marc le 03/06/2011 à 01:53

C'est moyen vrai

Ouais sauf qu'on failli perdre la première guerre mondiale, qu'on a abandonne pendant la seconde et qu'on a perdu l’Indochine... Évidement la France fait au mieux avec ce qu'elle a. On a juste pas des masses. Il faudrait adapter notre discours. Nous ne sommes plus un empire. 2 tigres en Libye, 3 en Afghanistan... [... ] çà fait 15 ans que j'entends parler du tigre et que je le vois parader dans les meetings aériens...
On parle beaucoup... Mais on fait peu.

Votre commentaire

Voir les conditions d'utilisation

Dernière minute
  24 heures d'info

En vente actuellement

Le Point

La fréquentation de ce site est certifiée par l'OJD.

--> 'use strict';