16 mars 2010
:: Présidentielle américaine
John MacCain prend six points d’avance sur Obama en moins d’un mois
Linternationalmagazine.com , publié le 20/08/2008
Le républicain John McCain devance de cinq points le démocrate Barack Obama dans la course à la Maison blanche, selon un sondage qui traduit un retournement de tendance à moins d’une semaine de l’ouverture de la convention démocrate de Denver.
John MacCain prend six points d'avance sur Obama en moins d'un mois

Le républicain John McCain devance de cinq points le démocrate Barack Obama dans la course à la Maison blanche, selon un sondage Reuters/Zogby diffusé mercredi qui traduit un retournement de tendance à moins d’une semaine de l’ouverture de la convention démocrate de Denver.

McCain est crédité de 46% des intentions de vote au niveau national, contre 41% pour Obama.

Une offensive qui payante sur la politique étrangère des EU

En juillet, la précédente étude Reuters/Zogby créditait le sénateur démocrate de l’Illinois d’une avance de sept points. Ce renversement fait suite à plusieurs semaines d’offensive du candidat républicain contre son adversaire, dont il a remis en question l’expérience et critiqué le rejet de nouveaux forages pétroliers off-shore.

Il intervient aussi sur fond de conflit entre la Russie et la Géorgie dans le Caucase, qui a remis la politique internationale, point fort du sénateur républicain, sur le devant de l’actualité. Le sondage a été réalisé entre jeudi et samedi dernier, alors qu’Obama achevait une semaine de vacances à Hawaii, vacances qui ont laissé à McCain le champ libre dans les médias. "Il ne fait aucun doute que la campagne visant à discréditer Obama est en train de payer pour McCain en ce moment. C’est une baisse significative pour Obama", commente le sondeur John Zogby.

Mcain meilleur gestionaire ?

En matière d’économie, autre thème central de la campagne pour l’élection présidentielle du 4 novembre, McCain est désormais considéré comme le meilleur des deux candidats par 49% des personnes interrogées contre 40% pour Obama.

Là encore c’est un retournement total : le mois dernier, le sénateur démocrate l’emportait par quatre points d’écart sur ce sujet dont près de la moitié des électeurs font leur principale préoccupation.

Mais McCain, en prônant une expansion des forages pétroliers off-shore face à la crise pétrolière, a rallié un grand nombre de suffrages. Après s’y être opposé, Obama a récemment annoncé qu’il était partisan d’une expansion limitée dans le cadre d’un programme énergétique global.

Les démocrates encore divisé sur le choix d’Obama

McCain fait en outre le plein dans les rangs républicains (81% soutiennent sa candidature) quand Obama recule dans son parti : les démocrates ne sont plus que 74% à déclarer le soutenir, soit une baisse de neuf points. "On imaginait que les conservateurs seraient le principal problème pour McCain. On s’aperçoit qu’Obama a encore du travail à faire pour fixer sa propre base électorale. A ce stade, McCain semble mieux s’en sortir", poursuit Zogby.

Le sondeur souligne en outre que le recul d’Obama ne s’explique pas par un effondrement au sein d’un électorat particulier, mais que la cote du sénateur démocrate fléchit dans la quasi-totalité des catégories sociologiques.

(Avec Reuters)

Réagir à cet article
A lire également
Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Imprimer l'article envoyer l'article par mail
 
Dans la même rubrique
 
 
Publicité