Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger

La Libye à portée d'ailes (actualisé)



La Libye à portée d'ailes  (actualisé)
La France et le Royaume-Uni, dont les deux armées de l'air préparaient un exercice de frappes aériennes, formeront l'ossature des opérations militaires contre la Libye. Le Canada, avec six CF-18, et la Norvège, avec des F-16 se joindront à eux, ainsi que le Danemark et la Belgique. L'Espagne a été citée devrait prêter des bases. L'Italie pourrait accueillir des avions, notamment celle de Sigonella (Sicile) sans participer aux frappes. Quelques pays arabes (Arabie saoudite, Emirats, Qatar) sont susceptibles de fournir des moyens, relevant sans doute plus du symbolique ("affirmer une présence arabe") que militairement significatifs. La grande inconnue reste le niveau d'engagement américain.

Quoi qu'il en soit, la guerre aérienne a ses règles : un raid nécessite d'abord des objectifs. Les premiers visés seront les moyens aériens (et anti-aériens) de la Libye pour pouvoir ensuite "travailler à ciel ouvert" dans son espace aérien. Il faut donc détruire les avions, les pistes, les radars, les postes de commandement, les sites de défense aérienne. Tous ces objectifs ont été étudiés depuis longtemps par la Direction du renseignement militaire et les dossiers du Centre national de ciblage réactualisé ses derniers jours, notamment grâce à des images satellites.

En langage d'aviateur, un raid aérien est une Comao (Composite air operation), c'est-à-dire une opération combinant plusieurs types d'avions de différentes nationalités. Les frappes au sol sont effectuées par les avions de type Rafale, Mirage 2000 D et Tornado GR4, tirant des armements de précision : bombes guidées laser, guidées GPS (A2SM) voire missile de type Scalp ou Storm Shadow.

Ces "bombardiers" seront escortés par des chasseurs (Mirage 2000, Rafale, Typhoon) pour les protéger et s'en prendre aux avions libyens, qui se risqueraient à prendre l'air.

Ces avions seront soutenus par des ravitailleurs en vol (VC-10 et C-135 FR) et coordonnés par des Awacs. Des appareils de reconnaissance (Rafale, Mirage F1 CR) pourront intervenir pour préparer des frappes puis faire l'évaluation des frappes (BDA -Battle Damage Assessment). Les chasseurs sont équipés de système de guerre électronique leur permettant de perturber les systèmes libyens. Des moyens de resco (recherche et sauvetage de combat) devront être prépositionnés à proximité, afin de pouvoir aller récupérer au sol les pilotes qui devraient s'éjecter.

Le théatre libyen n'est pas très éloigné. Istres est à 1400 kilomètres de Tripoli, soit environ 1H45 de vol. Solenzara (Corse) à 1000 kilomètres et Sigonella à environ 500 kilomètres.  Des frappes aériennes peuvent donc être conduites sans problème à partir de la France.

La mise en place d'une zone d'exclusion aérienne devrait passer par la destruction de toute l'aviation libyenne en état de vol. Celle-ci est modeste. Selon les sources sur le terrain, ils ne seraient capables que de quelques sorties par demi-journée. Les appareils sont anciens (Su-22 par exemple).

Plus complexes seraient des frappes visant à empêcher les forces fidèles à Kadhafi de prendre Benghazi. Ces missions "d'interdiction" consisteraient à détruire les moyens terrestes (convois de ravitaillement, 4x4, artillerie...) qui progressent le long de la côte en direction de l'Est. Il s'agit alors de frappes d'opportunité, sur ces objectifs mobiles - qui peuvent se cacher au milieu des civils.

Vendredi 18 Mars 2011
Jean-Dominique Merchet


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

66.Posté par Jean Louis le 19/03/2011 17:31
Les talibans jusqu'à aujourd'hui étaient en Afganisthan à des milliers de km de nous, leur principale probléme pour nous attacquer: faire passer des terroristes à travers les systémes de sécurité des aéroports de plusieurs pays jusqu'en arriver en Europe. Maintenant Gadafhi va leur mettre aussi l'Europe à porté de vol et de bateau d'imigrés illegaux, si des tunisiens fuyant la Tunisie étaient arrivés de Lampedusa jusqu'à PACA en 11 jours voie le train, qui va leur arreter s'ils viennent avec des cadeaux made in Gadafhi's old nuclear and chemical program?

65.Posté par Armurier le 19/03/2011 16:30
Une information (source ouverte) a fait état de ce que la Libye devait recevoir en décembre 2010 deux batteries de quatre missiles anti-aériens russes S300 du modèle PMU-2 (caractéristiques accessibles sur Wikipedia). On aimerait savoir si ce matériel moderne et performant a bien été livré. Le S300 est le système standard de la défense anti-aérienne russe. Il est en dotation dans de nombreuses unités. Il constitue l'essentiel de la couronne de défense anti-balistique protégeant Moscou. Il est également en service sur les croiseurs russes des classes Slava et Kirov (anciens noms).
Il n'a, à notre connaissance, jamais été utilisé en combat réel. Si les Libyens ont bien reçu les leurs, alors la bataille de Libye (je préfère cette expression à celle de "guerre de Libye", pour l'instant) sera peut-être l'occasion de voir une confrontation entre des aéronefs occidentaux modernes (rafale, euro-fighter) et ce système d'armes.
Si Kadhafi les a bien reçus, il serait intéressant aussi de savoir s'ils seront mis en oeuvre par des militaires libyens, ou par des militaires russes. On se souvient de ce que les Badgers (Tu 16) égyptiens étaient pilotés par des pilotes égyptiens (dont Moubarak en son jeune temps) ET russes. Si les S300 sont armés par des Russes, la bataille risque d'être chaude.

64.Posté par VR le 19/03/2011 15:34
Petite précision à l'attention de Baretous qui s'émeut :

Voici d'abord une version raccourcie de mon commentaire d'hier :
"Cette opération devrait se passer dans des conditions bien plus confortables que l'attaque contre l'Irak de 1991, à trois niveaux :
(3)- les frappes auraient lieu hors des zones habitées, se concentrant sur les parcs à chars, les bases aériennes, ou les dépôts d'armement sur une partie réduite du pays, sans mettre en danger les populations comme les frappes sur Bagdad en 1991, 1996 et 2003 ont pu le faire".

Ensuite quelques précisions. Les opérations aériennes contre l'Irak en 1991 on fait des milliers de morts civils, moins pendant le conflit par le ciblage direct d'installations en centre ville (bunker d'Al Firdos à Bagdad abritant des familles de dirigeants du Baas, ou marché de Bassora après qu'une bombe quidée anglaise ait perdu le verrouillage de son autodirecteur sur un pont) qu'après le conflit, suite au bombardement de centrales électriques alimentant les installations de traitement des eaux usées. De même, les frappes par missiles de croisière explosant à la verticale de leurs cibles (ou doublant la première frappe pendant que les secours tentent de s'occuper des victimes, comme à Belgrade) n'arrangent rien.
On espère donc que la coalition euro-arabe, dans sa sgesse, s'en tiendra aux objectifs strictement militaires, non urbains. Or même cette dernière catégorie pose problème dans un pays où les forces armées sont partagées entre loyalistes et insurgés.

Enfin une correction à mon propre constat rapide : les forces Libyennes n'ont pas de MiG 31, l'évaluation de cet appareil en 2008 n'ayant manifestement pas donné suite à la fourniture d'appareils. Quant au statut des versions de reconnaissance du MiG 25 opérées par la Libye depuis un bon quart de siècle (peut-être par des pilotes étrangers), leur état opérationnel est plus qu'incertain.


63.Posté par phdbe le 19/03/2011 12:04
Une question au spécialiste que vous êtes : est-il envisageable dans l'opération qui se dessine d'utiliser des hélicoptères d'attaque de type Tigre par exemple (qui, côté français, pourraient être embarqués sur le Charles de Gaulle ou sur le Mistral) afin d'engager les forces fidèles à Kaddafi ?.

Le Mistral est-il sur zone ? Qu'en est-il de son sistership le BPC Tonnerre ?

62.Posté par Gobnik le 19/03/2011 10:15
Moi, mon colon, celle que je préfèrerai toujours c'est la guerre de 14-18... un petite promenade au départ, la fleur au fusil!

61.Posté par pascal le 19/03/2011 10:04
il faut abattre kadafi mais il faut l'abattre depuis 40 ans mais aussi que faisait l'onu pour gaza pour le barhein ( pauvre chitte) le yemen maintenant le president est commandant in chief les grands hommes ont des grandes guerre mais les petits hommes ont des petites guerre a quant un attentat pour sa réelection KADAFI et sa tente EN 2007 restera le souvenir le plus pathétique d'une presidence pathétique

60.Posté par baretous le 19/03/2011 09:25
@ bruno:

vous faites la guerre pour remonter la cote de votre armée ?

elle est au cac 40 votre armée ?

pitoyable.

59.Posté par adnstep le 18/03/2011 23:05
Beaucoup de commentaires parlent de NS et de sa politique pro, puis anti Kadhafi, ou encore glosent sur l'opportunité ou non de calmer le cocaïnomane de Tripoli.

Personne ne semble porter attention que le seul homme apparu dans les journaux télévisés en posture de chef d'état, c'est Juppé.

Attaques ciblées contre le Sarkozysme, via Villepin, qui doit comprendre maintenant qu'il a été le dindon de la farce, déboulonnage de MAM, la dame de fer que rien ne semblait atteindre, stature d'homme d'état, via son discours à l'ONU, et sa reprise en main du Quai d'Orsay, qui semblait à l'agonie.

Si ce n'est pas une mise sur orbite pour les élections, je me mange la main gauche.

Et pendant ce temps là, on nous bassine avec Marine, et le PS s'étripe pour savoir qui sera Calife à la place du Calife, et se focalise sur Sarkozy.

58.Posté par Tral le 18/03/2011 22:52
Il y a 53 ans, en Tunisie, l'aviation française mitraillait et bombardait des positions d'armes automatiques (à l'époque, on appelait cela DCA) qui tiraient -depuis pas mal de semaines-, sur les aéronefs à la cocarde tricolore profitant de la frontière entre l'Algérie (à l'époque française) et la Tunisie dirigée par Bourguiba autocrate admiré par la population (30 ans aprés, remplacé par un certain Ben Ali).
Les aviateurs "ont fait du bilan" sur les positions de l'armée tunisienne et des rebelles algériens installées au milieu de la population. L'affaire de Sakiet sidi youssef démarrait...
Le France fût condamnée à l'ONU pour avoir tué des civils et enfants innocents. Ces ''innocents'' (cadavres, blessés), avaient été amenés de nuit sur les lieux bombardés et straffés; et le lendemain les reporters furent transportés dans cette bourgade frontalière pour constater les "horreurs ''! Les autorités tunisiennes et leurs affidés du FLN avaient même poussé le vice d'inscrire sur la tableau noir d'une école (désaffectée depuis l'indépendance de la Tunisie): "Samedi 08 février 1958, jour de marché"...
Aujourd'hui, les avions et armements ont évolués, les performances et la précision aussi.
En ce 18 mars 2011, j'espère qu'aprés la première frappe sur un objectif dûment répertorié, Khadafi n'aura pas la même idée que Bourguiba...C'est à dire de mettre quelques civils à proximité ou à l'intérieur d'un objectif à traiter, ou de mettre des blessés dans l'objectif traité...
" La chose militaire est organique à la France '' Gal de Gaulle.

57.Posté par djea le 18/03/2011 22:13
sinon pour le chômage, le pouvoir d'achat, les déficits colossaux, l'accès de plus en plus difficile à la santé, le prix de l'essence etc...???
Un bonne guerre ça a son utilité!

56.Posté par bruno le 18/03/2011 18:17
Aussi nombreux soient ils (les avions du colonel), les retex de contre insurrection montrent qu'il est tres difficile de se battre contre des insurgés qui se mèlent à la population.

Aussi, les quelque sukhoi qu'ils leur restent n'ont qu'un effet de terreur, au même titre que l'otan qui fait régulièrement du "show of force" en volant vite et bas, pour montrer ses muscles et faire réfléchir les insurgés talibans.

sans nier l'effet d'une bombe ou de roquettes larguées depuis un avion, cela ne peu pas etre assez précis tant que les rebelles n'utilisent pas de matériel lourd, type chars d'assaut, ou de batiments durcis pour se retrancher. (qu'est devenu le char qu'ils ont réussi à voler ?)

La vraie force de frappe de kadafi se situe au niveau de ses mercenaires et de son armée loyaliste, pourvue de nombreux blindés apparement.

Alors dans un premier temps, viser les pistes, les hangars, les moyens de communication, ça ne prendra même pas une semaine via l'utilisation de missiles de croisières principalement. politiquement, la perte d'un pilote serait un camouflet. Nos stock de storm shadow et de missiles apaches vont fondre comme neige en libye ! Tiens, je n'ai pas souvenir que des apaches anti-pistes aient déjà été utilisé en temps de guerre.
Combinez à cela l'AASM si le rafale est employé, et les avions tirerons au chaud, pas (ou peu) de risques.

Là ou je suis plus circonspect, c'est si la décision politique sera prise d'attaquer TOUS les moyens militaires qui s'en prennent aux civils, c'est à dire leur armée de terre. Si tel est le cas, il faudra forcement avoir une présence sur place pour controller les champs de bataille, cibler et coordonner les attaques.

Pour cela, plusieurs moyens. Du commando (CPA10 ou 20 pour nous gaullois), pour assister les insurger et coordonner depuis le sol les attaques. l'onu se refusant à déployer des troupes, c'est fortement peu probable, ou alors ce sera discret.
Des hélicoptères de combat, qui sont fait pour ce genre d'attaque, mais ils ont les pattes courtes! il faudrai déployer un bpc le long des cotes mais le risque est gros.
Ou alors, du drone. C'est le moins cher, et la casse n'a pas d'influence politique.
Mais voilà, tous nos drones MALE sont en voyage en afga, le RU n'a pas beaucoup plus de ressources disponible, alors merci les américains.

Ce conflit permettra sans doute de faire remonter un peu la cote de notre armée, bien plus capable aujourd'hui qu'en 99 contre le kosovo de ce genre de maitrise de l'espace, et de force de frappe beaucoup plus importante.
Mais sans drones, il nous manquera toujours quelque chose.

Sans débattre de l'utilité ou non de s'impliquer dans les affaires du colonel, je trouve dommage que l'union européenne n'ai pas été capable d'une seule voie de s'impliquer.
Sans l'Otan, le couple franco-britannique va se renforcer, au grand dam des allemands.

Et si ce que j'ai entendu ce matin aux infos se vérifie, c'est vraiment pittoyable de la part des allemands:
"nous nous refusons à nous engager dans une telle action, les risques sont trop important"
Rentrez d'afghanistan, fiers soldats allemands, votre gouvernement ne prends plus de risque!

55.Posté par grzeskowiak le 18/03/2011 18:14
Bon, admettons pour la Libye; mais qu'en est il de BAHREIN. Là bas aussi les droits de l'homme sont baffoués en ce moment. On tue des manifestants non armés et cela ne gêne personne. Comme quoi les droits de l'homme ne sont pas tous les mêmes pour nos hommes politique.

54.Posté par Eric38 le 18/03/2011 18:06
1.Sur le lien wikipedia donné par 1.Posté par baron le 18/03/2011 10:37 , sur la droite et en descendant un peu, il y a une photo du président Reagan très intéressante par sa légende: "le
président Reagan consulte des membres de différents parti politique du congrès la veille de la frappe aérienne"

2.Sur le blog de 19.Posté par SK le 18/03/2011 12:01 , une phrase attire mon intention:
"Après l'approbation du parlement, l'Espagne mettra à disposition de l'Otan deux bases aériennes
ainsi que des moyens aériens et navals".

3.L'Allemagne ne participe pas à cette opération aérienne parceque l'un des parti politique de la
coalision d'angela Merkel menace de ne pas en voter l'autorisation.

Consultation, approbation du parlement, vote...des mots qui souligne en creux le caractère peu
démocratique de la décision française d'y participer, issue du peu démocratique "domaine réservé"
du président.

A ceux qui m'accuserait d'anti-France parceque la guerre a commencé, je reponds que cela ne me
pose aucun problème de souligner le caractère peu démocratique de cette participation française,
parceque j'ai toujours distinguer la légitimité de"la guerre" elle-même de "ceux" qui la font, nos
militaires. Ces derniers qui risquent leur peaux pour notre pays ont tout mon soutien, je souhaite qu'ils aient les meilleurs moyens matériels pour remplir leur missions, et mériteraient légitimement un petit coup de pouce budgétaire.

Du temps des présidents Mitterrand et Chirac, ces derniers faisaient preuve d'une certaine sagesse
et d'un certain équilibre en politique étrangère, ce qui rendait supportable par le citoyen la peu
démocratique notion de "domaine réservé". Les choix du président Sarkozy en politique étrangère
me semblent beaucoup plus orientés et partisants (j'allais dire claniques...), et y apporter une touche démocratique par d'une manière ou d'une autre l'apport de notre parlement me semble pertinent.

Nous ne pourrons donc que sourire quand inévitablement ce soir, et les jours suivant, le grandiloquent BHL viendra légitimer sur les plateaux télé ces frappes au nom des grandes valeurs démocratiques alors que le processus de décision d'y participer ne l'est pas vraiment...!

53.Posté par une francaise le 18/03/2011 17:59
Honte sur la France, honte sur les français, honte sur Occident. 500 ans de colonialisme et vous ne comprenez pas encore. C’est surement la démocratie, la justice sociale, la souveraineté des nations et des peuples que vous défendez. A moins que ce soit plutôt installer un gouvernement marionnette (Bengazi) favorables à vos plans (Pétrole, Afrique, Asie Centrale, etc.).
http://Honte sur la France

52.Posté par Attendre le 18/03/2011 17:57
Comment frapper quelqu'un qui demande un cessé le feu ?!
On se dirige vers une Côte d'Ivoire bis !!!Mais là personne n'a été élu à un moment ou à un autre !! On peut reconnaître un Etat, pas une faction,...!?
De mémoire, en Irak, il y avait eu une interdiction de vol des avions de Sadam mais pas de ses hélicos, on connaît la suite pour les Kurdes...

51.Posté par Jacko le 18/03/2011 17:21
C'est beau tous ces va-t-en guerre du Net.

Que c'est beau aussi d'approuver cette résolution mais de ne pas lutter pour QUE TOUTES LES RESOLUTIONS SOIENT APPLIQUEES. Je pars du principe que ce "MACHIN" comme disait De Gaulle est disqualifié d'office par le non respect de ses résolutions. Certains n'en tiennent pas compte et rien n'est fait. Mais pour d'autres c'est la guerre. Notre monde est devenu FOU. C'est pour tous ou RIEN.

Tout ceci n'est que mascarade et surtout pour le pétrole. Et certains sont près a avaler des couleuvres. Car peu de personne le dise mais l'emblème du drapeau du roi Idris est celui des insurgés que le jeune Kadhafi a renversé par un coup d'état. Et qui a mis en place le roi Idris 1er : les anglos-saxons. Certains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez des l'instant ou ils sentent la poudre ...

Bizarre vous avez dit bizarre. Comme c'est étrange.

Alors comme insurgé, excusé du peu. C'est purement, un coup d'Etat à l'envers. Qu'il le dise et que la communauté internationale arrête cette hypocrisie ...

Qu'ils disent : "Nous voulons le destituer pour remettre un homme de paille comme le bon roi Idris 1er" Là ce serait plus clair et non cette magouille d'humanisme et de la défense du peuple libyen. Foutaise !

J'y aurais cru s'il avait garder le drapeau de leur nation et fais un vote démocratique pour savoir si le peuple voulaient revenir comme avant Kadhafi. Mais là c'est du foutage de gueule et les médias y participe grandement.

Une révolution démocratique OUI mais pas de coup d'Etat. Les insurgés sont a mettre dans le même panier que Kadhafi car ils déclarent déjà leur direction politique et par delà un non respect des autres. Ils imposent leur point de vue. Ou est la démocratie et la volonté d'un peuple.

Ont-ils demandé aux autres libyens ce qu'ils en pensaient de l'étendard de la révolte. NON alors tout ceci est bien orchestré ...

50.Posté par Jacques le 18/03/2011 16:29
les États-Unis ont déjà déployé d'importants moyens aériens dans la zone, notamment des avions de reconnaissance électronique (Rc-135) , des avions des forces spéciales (MC-130 et EC-130), des Awacs, et les dizaines de F-15E "Strike Eagle" basés à Lakenheath en Grande Bretagne, se préparent depuis plusieurs jours à des missions d'attaque au sol en combinaison avec des FAC (Forward Air Controller) . Une vingtaine d'avions d'attaque au sol A-10 Thunderbolt II ont aussi transité par Lajes aux Açores, vers "la zone", très récemment... et ce n'est sans doute pas tout ....

49.Posté par un ancien le 18/03/2011 16:12
nos vieux Rafales , vont peut-être pouvoir faire une démonstration à côté de leurs arrières grands-pères les F1 , toujours très bons malgré leur age.

48.Posté par un ancien le 18/03/2011 16:06
tout cela pourquoi?? depuis 10jours la troupaille de Kadhafi à dut en massacrer.

l'Europe de l'Euro existe, mais l'Europe des Européens et de Défense n'est pas prête de voir le Jour, ni un jour.

47.Posté par achtungbaby le 18/03/2011 16:05
"La Guerre de Libye" ???

Est-ce qu'un Etat a déclaré la guerre à un autre Etat ? Non.
Est-ce qu'un coup de feu a déjà été tiré par l'armée d'un Etat contre la Libye ? Non.

Alors ne croyez vous pas qu'il soit un peu tôt pour parler de "la guerre de Libye" ?
D'ailleurs quand on voit les derniers développements, on se demande si "la guerre de Libye" aura bien lieu...
Il n'a peut-être pas bien entretenu son armée, mais il est rusé le bougre...
Par contre si vraiment on lui fait "la guerre", j'espère qu'on fera les choses correctement et qu'on ne fera pas semblant (i.e. la fin du bonhomme svp).



1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Twitter


Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne, je m'occupe des questions militaires depuis une vingtaine d'années. C'est une passion dans laquelle je suis tombé tout petit... Né en 1959, franc-comtois et versaillais, je suis un auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49). J'ai créé ce blog en 2007.

Le Mag

A partir de 5,99 € abonnez-vous à Marianne Numérique

S'abonner

News Marianne2.fr
Le site de l'hebdomadaire Marianne : "le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus).




Widgets Amazon.fr
--> 'use strict';