Le glossaire maritime par Michel Salvy

 

 

Dimanche 10 août 2003

"Duc d'Albe "

 

 

 

Avec la collaboration de Monsieur Jean Pierre HIARD.

Pourquoi le Senõr Fernando Alvarez de Toledo, Duc d'Albe (1508-1582) a t'il légué son titre à un matériel portuaire ?

Le LAROUSSE nous dit qu' "Il fût Général de Charles Quint et du Roi Philippe II d'Espagne et gouverna les Flandres de 1567 à 1573 ou il institua le sanglant Conseil des Troubles. Il soumit ensuite le Portugal révolté contre l'autorité espagnole".

Et c'est donc au Portugal, nous apprend une thése d'Ingénieur des Arts et Métiers publiée à Bordeaux par Monsieur Francis SABO, que :

"Le Duc d'Albe faisait amarrer ses navires à des pieux en bois fichés dans le sol en bordure du Tage. Ces pieux étaient décorés à ses couleurs et étaient signalés par une lanterne. Cette méthode d'amarrage a été reprise dans d'autres cités, et notamment à Venise pour amarrer les gondoles. Initialement prévus pour l'amarrage, les Ducs d'Albe ont vu leur utilisation étendue ensuite à l'accostage".

Le "Duc d'Albe" en effet, reste encore aujourd'hui un faisceau de pieux, enfonçé dans le fond d'un bassin ou d'un cours d'eau, auquel viennent s'amarrer ou s'accoster les navires. Ces Ducs d'Albe sont généralement plaçés à l'entrée d'un dock, le long d'un wharf ou au milieu d'un courant.

Au premier degré comme au second ce sont plutôt des "Défenses" d'ouvrages sur lesquelles au final viennent s'amarrer les navires qui peuvent ainsi décharger leurs cargaisons sans venir bord à quai proprement dit. Ces mêmes navires peuvent également s'y appuyer lors de certaines manœuvres particulières.

Chaque Duc d'Albe est composé d'une série de lourdes piles arrangées en cercle, solidaires entre elles, qui se touchent et qui sont coiffées de la défense proprement dite qui peut être de bois, de caoutchouc ou composite. Celle ci peut porter des apparaux d'amarrages, crocs ou bittes. Il en existe bien entendu différents modèles et configurations mais le type de base décrit ci-dessus est souvent appelé "Camembert" par les marins pragmatiques, ce que Monseigneur le Duc n'appréçierait peut être pas totalement...

En tous cas, longue vie à sa mémoire nautique !!!


En anglais :

Duc d'Albe : Dolphin

 

 

Michel Salvy est membre de "l'Académie Marine-marchande.com"

msalvy@worldonline.fr

 

 

Retour au sommaire



Site Meter