Mercer
Enquête internationale Mercer coût de la vie expatriés mobilité internationale

Question : Florence Le Cars
Tél. : +33 (0)1 55 21 36 33

Envoyer par email Imprimer
Enquête internationale Mercer sur le coût de la vie 2010


France
Paris, 29 June 2010

 

    

 

  • Luanda en Angola est la ville où la vie est la plus chère dans le monde pour les expatriés, tandis que Karachi est la ville la moins chère.
  • Le Top 10 des villes les plus chères est dominé par l'Afrique, l'Europe et l'Asie.
  • Paris occupe la 17e position (ex aequo avec Londres).

 

 Consulter le site dédié Enquête internationale Mercer 2010 sur le coût de la vie (en anglais)  


Selon la dernière Enquête sur le coût de la vie réalisée par Mercer, Luanda en Angola est la ville la plus chère du monde pour les expatriés. Tokyo occupe la deuxième place et N'djamena au Tchad arrive en troisième position. La ville de Moscou est classée quatrième, suivie de Genève (5ème), tandis que Karachi occupe le rang de ville la moins chère du monde.  L'enquête révèle que la vie à Luanda est trois fois plus chère qu'à Karachi.

 

D'après les résultats de l'enquête, Paris est en 17e position (ex aequo avec Londres) et Lyon occupe la 99e place.

 

Cette étude Mercer couvre 214 villes à travers les cinq continents et compare le coût de plus de 200 articles dans chaque localité : logement, transport, nourriture, habillement, appareils ménagers, loisirs. Il s’agit de l’enquête la plus complète réalisée au niveau mondial sur le coût de la vie. Elle vise à aider les gouvernements et entreprises multinationales à évaluer le montant des primes d’expatriation pour leurs salariés en mobilité internationale.  Dans cette enquête, New York est utilisée comme ville de référence portant l’indice 100. Toutes les villes lui sont comparées et les variations monétaires sont déterminées par rapport au dollar américain. Le coût du logement – représentant souvent la plus grosse dépense pour les expatriés - joue un rôle important dans le classement des villes.

 

Pour la première fois, le top 10 des villes les plus chères du monde inclut trois agglomérations urbaines africaines : Luanda en Angola (1ère du classement), N'djamena au Tchad (3ème) et Libreville au Gabon (7ème). Le top dix inclut également trois villes asiatiques : Tokyo (2ème position), Osaka (6ème) et Hong Kong (8ème ex æquo). Moscou (4ème), Genève (5ème) et Zurich (8ème ex æquo) sont les villes européennes les plus chères, suivies de Copenhague qui arrive en 10ème position.

 

Nathalie Constantin-Métral, Analyste Senior chez Mercer et coordinatrice de l'enquête, nous fait part de ses observations : « Au cours de ces dernières années, les affectations professionnelles ont pris une tournure résolument internationale, avec des transferts d'expatriés et d'employés en mobilité internationale partout dans le monde. Cependant, la mobilité internationale demeure encore une démarche coûteuse pour les entreprises, si bien que la sélection des bons candidats ainsi qu'une parfaite compréhension des coûts qu'implique le déménagement de salariés dans d'autres pays sont essentielles, en particulier dans le contexte économique actuel. »

« Les villes sont sélectionnées sur la base des demandes de nos clients multinationaux », renchérit-elle, « Les villes africaines notamment sont maintenant fortement représentées dans le classement, reflétant ainsi l'importance économique grandissante de la région aux yeux des entreprises internationales, dans tous les secteurs d'activité. »

 

Europe et Moyen-Orient

 

Après Moscou, Genève, Zurich et Copenhague, les villes les plus chères d'Europe sont Oslo en Norvège (11ème position), Milan en Italie (15ème), Londres et Paris (17ème ex æquo) et Bern en Suisse (2ème). Les autres villes européennes affichant un coût de la vie élevé sont Rome (26ème), Vienne (28ème), St Petersbourg (30ème), Amsterdam (35ème), Bakou (36ème), Dublin (42ème), Istanbul (44ème), Barcelone (49ème), Francfort (50ème), Madrid (52ème) et Lisbonne (72ème).  La ville de Riga arrive en 81ème position, suivie de Budapest (94ème), Varsovie (96ème) et Tallinn (115ème). La ville la moins chère d'Europe est Tirana en Albanie (classée 200ème), suivie de Skopje en République de Macédoine (197ème), Sarajevo en Bosnie-Herzégovine (196ème), Minsk en Biélorussie (192ème) et Belfast au Royaume-Uni (182ème). 

 

Tel Aviv (en 19ème position) est la ville la plus chère du Moyen-Orient, suivie d'Abu Dhabi (50ème) et de Dubaï (55ème). Avec la 186ème place, Tripoli en Lybie est la ville la moins chère du Moyen-Orient, suivie de Djeddah en Arabie Saoudite (181ème) et Muscat dans le sultanat d'Oman (I76ème).

 

Nathalie Constantin-Métral déclare : « Les frais de logement ont continué de diminuer à Abu Dhabi et à Dubaï, entraînant ainsi une baisse du coût de la vie pour les expatriés. Les classements sont par ailleurs très sensibles aux variations des taux de change. Toutefois, dans les villes comme Djeddah et Tripoli, le manque de logements convenables pour les expatriés combiné à une forte demande a tiré les coûts vers le haut. » 

 

Afrique

 

Reflétant l'importance économique grandissante de cette région à travers tous les secteurs d'activité, les classements élaborés par Mercer dans ce communiqué de presse englobent à présent de nombreuses villes africaines. L'enquête 2010 révèle une forte présence des villes du continent africain, reflétant ainsi le coût de la vie élevé pour les employés expatriés. Après Luanda, N'djamena et Libreville, les villes les plus chères de la région sont Victoria dans les Seychelles (13ème), Niamey au Niger (23ème) et Dakar au Sénégal (32ème). En Afrique du Sud, Johannesburg et la ville du Cap arrivent, respectivement, en 151ème et 171ème position. Au bas du classement, Addis Abeba en Ethiopie (208ème) est la ville la moins chère du continent africain, talonnée par Windhoek (205ème) et Gaborone (203ème) en Namibie et au Botswana, respectivement.

 

« Nous avons observé une augmentation de la demande d'informations concernant les villes africaines, et ce dans tous les secteurs d'activité : industrie minière, services financiers, compagnies aériennes, industrie manufacturière, services publics et autres sociétés de production d'énergie », confie Nathalie Constantin-Métral.

 

« Beaucoup de gens pensent que la vie n'est pas chère dans les pays en voie de développement, alors que ceci n'est pas nécessairement vrai pour les expatriés qui y vivent et travaillent. Pour inciter les talents à s'expatrier vers ces villes, les entreprises multinationales doivent offrir le même niveau de vie et les mêmes avantages auxquels sont habitués leurs employés et leurs familles. Dans certains pays africains, le coût de cette expatriation peut s'avérer extraordinairement élevé, en particulier le coût d'un logement décent et sécurisé », ajoute Nathalie Constantin-Métral.
 
Amériques

 

Les villes du Brésil figurent parmi les plus chères des Amériques. Sao Paulo, par exemple, arrive à la 21ème position des villes les plus chères d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud, résultat du renforcement du real brésilien face au dollar américain. Dans la région d'Amérique du Sud, Rio de Janeiro (29ème) est la deuxième ville la plus chère, suivie de La Havane à Cuba (45ème), Bogota en Colombie (66ème) et Brasilia la capitale du Brésil (70ème). Buenos Aires occupe la 161ème position. Managua au Nicaragua (212ème), La Paz en Bolivie (211ème) et Asunción au Paraguay (204ème) sont les villes les moins chères d'Amérique du Sud.

 

Aux Etats-Unis, New York, 27ème dans le classement, est la ville la plus chère du pays, suivie de Los Angeles (classée 55ème). Washington arrive en 111ème position. La ville des Etats-Unis où la vie est la moins chère est Winston Salem (197ème). Mexico City (166ème) est la ville la plus chère du Mexique, la moins chère étant Monterrey (193ème). Vancouver (75ème) est la ville la plus chère du Canada, suivie de Toronto (76ème) et de Montréal (98ème). Ottawa (136ème) est la ville la moins chère du Canada. 

 

« L'affaiblissement du dollar américain par rapport à plusieurs autres monnaies, combiné à la baisse des loyers, a entraîné la chute des villes américaines dans le classement », souligne Nathalie Constantin-Métral. « Toutefois, depuis mars 2010, le dollar s'est renforcé si bien que la situation varie. »

 

Région Asie Pacifique

 

Deux villes japonaises, Tokyo et Osaka, occupent le premier rang des villes les plus chères de la région. Les autres villes d'Asie occupant le haut du classement sont Hong Kong (8ème), Singapour (11ème), Séoul (14ème), Beijing (16ème), Nagoya (19ème) au Japon, Shanghai (25ème) et Taipei (78ème).  Au total, pas moins de sept villes chinoises apparaissent dans le classement 2010, soulignant au passage l'importance commerciale croissante des régions autres que Beijing, Shanghai et Hong Kong pour les entreprises multinationales.

 

New Delhi (en 85ème position) est la ville la plus chère en Inde, suivie de Mumbai (89ème) et Bangalore (190ème). Dans les autres régions, la ville de Jakarta en Indonésie arrive en 94ème position, suivie de Hanoï au Vietnam et de Bangkok en Thaïlande (toutes deux classées 121ème) et de Kuala Lumpur en Malaisie (138ème). Islamabad (212ème du classement) et Karachi (214ème) au Pakistan sont les deux villes les moins chères de la région.

 

Sydney (24ème au classement) est la ville la plus chère d'Australie, suivie de Melbourne (33ème) et Brisbane (55ème), tandis qu'Adelaïde (90ème) est la ville où le coût de la vie est le plus bas. Auckland (149ème) est la ville la plus chère de la Nouvelle Zélande, la moins chère étant Wellington (163ème).  Le dollar australien et le dollar néo-zélandais se sont considérablement renforcés par rapport au dollar américain, ce qui vaut aux villes de monter dans le classement.

 

« A la fin de l'année 2009 et au début de 2010, le prix des biens résidentiels dans de nombreux pays asiatiques a augmenté face à la stabilisation du contexte économique et la demande pour des logements convenables pour les expatriés a enregistré une hausse », indique Nathalie Constantin-Métral. « Le renforcement du dollar australien et du dollar néo-zélandais par rapport au dollar américain a également contribué à augmenter le coût de la vie dans les villes d'Australie et de Nouvelle Zélande pour les expatriés venant des Etats-Unis. »

 

Des rapports individuels d'enquête sur le coût de la vie et des logements locatifs sont disponibles pour chaque ville étudiée. Pour plus d'informations ou pour acheter des copies des rapports, visitez le site www.mercer.com/costofliving ou appelez le Service Client à Varsovie au +48 22 434 5383.

 

Notes aux rédactions


Important :


La liste des classements est communiquée aux journalistes uniquement à titre d'information et ne saurait être publiée dans son intégralité. Le classement des 10 premières villes et des 10 dernières villes peut être reproduit dans un tableau.  Les données chiffrées figurant dans l’enquête Mercer sur le coût de la vie et les coûts comparatifs de loyer sont calculées sur la base d’une enquête réalisée en mars 2010, avec les taux de change de mars 2010. Les taux de change du mois de mars correspondent aux taux de change moyens mensuels de février. Les comparaisons avec 2010 sont faites sur la base d’une enquête similaire effectuée en mars 2009. Cependant, la pondération du panier de produits utilisée en 2009 a été modifiée pour 2010. Quelques articles supplémentaires ont été ajoutés.  D'autres villes ont été également ajoutées dans les classements 2010. Une comparaison directe avec les classements 2009 n'est par conséquent pas possible. 

 

Ces informations sont utilisées par les gouvernements et les grandes entreprises pour protéger le pouvoir d’achat de leurs salariés envoyés à l’étranger. Les tableaux des coûts liés aux loyers sont utilisés pour établir les allocations logement des expatriés. Les villes ont été choisies en fonction des demandes de données faites par les entreprises et organisations gouvernementales.

 

A propos de Mercer
Mercer est un des leaders mondiaux du conseil en ressources humaines, en externalisation et en gestion des investissements. Les consultants Mercer accompagnent leurs clients dans la mise en place et la gestion de leurs programmes de santé, de retraite et autres avantages sociaux parmi les plus complexes tout en optimisant leur capital humain. Le groupe est également leader en solutions d’externalisation liées aux avantages sociaux. Au nombre des services d’investissements que propose Mercer figurent le conseil en investissement ainsi que la gestion d’actifs multi-gestionnaires. Les 18 000 collaborateurs de Mercer sont présents dans plus de 40 pays. Mercer est une filiale entièrement détenue par Marsh & McLennan Companies, Inc., dont les actions sont cotées (sigle de l'action : MMC) sur les Bourses de New York, de Chicago et de Londres. Pour plus d'informations, visitez notre site Internet www.mercer.fr

 

Mercer est également un prestataire majeur de conseils et données concernant la gestion des rémunérations des expatriés et travaille avec des multinationales et des organisations gouvernementales partout dans le monde. Cela lui permet de disposer de l’une des bases de données les plus complètes sur les politiques d’affectation du personnel à l’étranger, des pratiques en matière de rémunération et des données mondiales sur le coût de la vie, de loyer et les primes. Le Forum annuel de Mercer sur la mobilité internationale donne aux entreprises les dernières tendances et résultats des recherches menées par Mercer dans ce domaine.


Les informations et les données obtenues dans le cadre des rapports sur le coût de la vie (les « Rapports ») ne sont divulguées qu'à titre strictement consultatif et sont destinées à l'usage exclusif des multinationales et des agences gouvernementales qui transfèrent leur personnel d'un pays à un autre. Elles ne sont en aucun cas élaborées ou destinées à servir de support sur lequel fonder un investissement étranger ou une activité touristique. En aucun cas Mercer ne saurait être tenu responsable d'une quelconque décision ou action entreprise sur la base des résultats obtenus via les informations et/ou les données contenues ou fournies dans les rapports, ou via leur utilisation.

 

Top 50 : Classement coût de la vie 2010

Base City: New York, Etats-Unis

Rank 2010

City

Country

1

LUANDA

ANGOLA

2

TOKYO

JAPAN

3

NDJAMENA

CHAD

4

MOSCOW

RUSSIA

5

GENEVA

SWITZERLAND

6

OSAKA

JAPAN

7

LIBREVILLE

GABON

8

ZURICH

SWITZERLAND

8

HONG KONG

HONG KONG

10

COPENHAGEN

DENMARK

11

SINGAPORE

SINGAPORE

11

OSLO

NORWAY

13

VICTORIA

SEYCHELLES

14

SEOUL

SOUTH KOREA

15

MILAN

ITALY

16

BEIJING

CHINA

17

LONDON

UNITED KINGDOM

17

PARIS

FRANCE

19

TEL AVIV

ISRAEL

19

NAGOYA

JAPAN

21

SAO PAULO

BRAZIL

22

BERN

SWITZERLAND

23

NIAMEY

NIGER

24

SYDNEY

AUSTRALIA

25

SHANGHAI

CHINA

26

ROME

ITALY

27

NEW YORK

UNITED STATES

28

VIENNA

AUSTRIA

29

RIO DE JANEIRO

BRAZIL

30

ST. PETERSBURG

RUSSIA

31

HELSINKI

FINLAND

32

DAKAR

SENEGAL

33

BANGUI

CENTRAL AFRICAN REPUBLIC

33

MELBOURNE

AUSTRALIA

35

AMSTERDAM

NETHERLANDS

36

BAKU

AZERBAIJAN

37

BRATISLAVA

SLOVAKIA

38

GUANGZHOU

CHINA

38

NOUMEA

NEW CALEDONIA

40

ATHENS

GREECE

40

DOUALA

CAMEROON

42

SHENZHEN

CHINA

42

DUBLIN

IRELAND

44

ISTANBUL

TURKEY

45

ABIDJAN

IVORY COAST

45

HAVANA

CUBA

47

PRAGUE

CZECH REPUBLIC

48

BRAZZAVILLE

CONGO

49

BARCELONA

SPAIN

50

FRANKFURT

GERMANY

50

ABU DHABI

UNITED ARAB EMIRATES

 

 

Question : Florence Le Cars
Tél. : +33 (0)1 55 21 36 33

  



Sign up for our newsletter

Keep your finger on the pulse of Global Mobility with our newsletter covering the Asia Pacific, Americas and European regions.

More Sign up

-->