Association Mon Revenu de Base

QUi sommes-nous ?

L'association à but non lucratif Mon Revenu De Base regroupe des personnes qui croient dans le revenu de base et souhaitent expérimenter cette idée pour contribuer à démontrer les bienfaits humains, sociétaux et économiques du revenu universel.

Revenu de base :
Et si les territoires changeaient nos vies ?

En 2015, 58 % des français se sont déplacés pour voter aux dernières élections régionales et à peine 50 % aux départementales. Et si, cette année, ce rendez-vous démocratique boudé par les électeurs était l'occasion de donner de vraies raisons d'aller voter, en faisant évoluer l’opinion publique vers un nouveau récit collectif et bouleversaient le quotidien des gens ? Dans la tribune suivante, nous appelons les territoires à faire du revenu un enjeu central pour les régions et les départements de demain.

Les territoires expérimentent

1 Expérimenté depuis juin 2019 à Grande-Synthe, près de Dunkerque, le Minimum Social Garanti (MSG) correspond à une aide financière d’un montant de 869€ par mois versée aux 17,2% des habitants vivant sous le seuil de pauvreté. De plus, la création d’une coopérative de transition écologique en mai 2019 verse les revnus de transition écologique (RTE) et accompagne les initiatives. Le RTE est complémentaire du MSG. En savoir plus...

2 À Tournon d’Agenais (Lot-et-Garonne), l’écosystème Tera a mis en place un revenu d’autonomie de 865€, correspondant au seuil de pauvreté +1€, et dont 85% sont reversés en Abeille, la monnaie locale. En savoir plus...

3 Dans la Haute Vallée de l’Aude aussi, la fondation Zoein signe une convention de partenariat pour mettre en place un Revenu de Transition écologique. Ce territoire essentiellement agricole se trouve fortement impacté par la crise écologique et sociale actuelle. En savoir plus...

4 La communauté d’agglomérations d’Epinal dans les Vosges est prête à tester conjointement l’initiative Territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD) et le Revenu de Transition Ecologique.

5 La Gironde a lancé en Mai 2021 le dispositif expérimental Cap’J Crise, destiné aux jeunes, dont les étudiants, âgés de 18 à 29 ans, en précarité à cause de la crise sanitaire : 300 à 500 jeunes sélectionnés par les structures traditionnelles (réseaux de santé, action sociale, etc). En savoir plus...

6 L’assemblée de Corse a validé la mise en place d’un Revenu de base en avril 2020. Si le gouvernement l’accepte, l’aide correspondrait à la suppression du RSA et de la Prime d’activité remplacés par une somme de 500 euros par mois (puis porté à 1000€), sous forme d’allocation ou de crédit d’impôt, en fonction des ressources, mais sans autre condition. En savoir plus...

7 A Paris, la mise en place d’un projet d’expérimentation du revenu universel est à l’étude, avec la mise en place d’une conférence de citoyens pour définir les contours de l’expérimentation. Il pourrait concerner les 18-25 ans ou les plus de 65 ans, à l’échelle de plusieurs arrondissements sans condition de revenu En savoir plus...

Notre vision du revenu de base

L’association Mon Revenu De Base partage la conception du revenu de base telle qu’elle est définie par le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB). La définition qui suit doit être prise comme un tout indissociable. Elle est conçue de façon à délimiter un cadre à l'intérieur duquel des options différentes sont possibles. Tout comme le MFRB, l'association Mon Revenu de Base considère que l'instauration d'un revenu de base ne doit pas remettre en cause les systèmes publics d'assurances sociales, mais compléter et améliorer la protection sociale existante. Il est défini comme étant :

Universel
Tous les membres de la communauté le reçoivent, quels que soient leurs revenus ou leurs situations professionnelles

Individuel
Il est versé à chaque membre du foyer, sans considération des revenus de ses autres membres,

Inconditionnel
Pas besoin de justifier une recherche d’emploi, ni de travailler en échange

Cumulable
Il s’additionne avec toute forme de salaire issu d’un emploi déjà existant et de toute autre forme de revenus

Inaliénable
Il ne peut être saisi, le bénéficiaire ne peut en être dépossédé

Permanent
Il est versé automatiquement de la naissance jusqu’à la mort et assure ainsi un filet de sécurité tout au long de la vie


ET VOUS ? QUE FERIEZ-VOUS AVEC 1000 € PAR MOIS PENDANT 1 AN ?


1

Je consacrerais plus de temps à mes proches et à mes amis.

2

J'oserais enfin lancer ce projet qui me tient à coeur depuis longtemps.

3

Je m’engagerais dans une ou plusieurs associations.

4

Je consommerais des produits alimentaire de meilleure qualité.

Prochain tirage au sort

Nous souhaitons vous donner la possibilité d’expérimenter le revenu de base. À chaque fois que 12 000 euros seront collectés, ils seront redistribués par tirage au sort à une personne inscrite au tirage. Elle recevra 1000 euros par mois pendant un an, sans contrepartie. L'inscription pour participer au tirage au sort est et restera gratuite.

Le prochain tirage au sort aura lieu cet automne, inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas rater l’inscription !


© 2021 Mon Revenu de Base | Mentions légales |

REVENU DE BASE : ET SI LES TERRITOIRES CHANGEAIENT NOS VIES ?

En 2015, 58 % des français se sont déplacés en 2015 pour voter aux dernières élections régionales et à peine 50 % aux départementales. Et si, cette année, ce rendez-vous démocratique boudé par les électeurs était l’occasion de sortir des logiques partisanes, de donner de vraies raisons de se déplacer en bureau de vote, faisaient évoluer l’opinion publique vers un nouveau récit collectif et bouleversaient le quotidien des gens ?

TRADITION D’INNOVATION

Les territoires ont su démontrer leur capacité d’innovation ces dernières années. Territoires zéro chômeurs, gratuité des transports, nouveaux modes de participation démocratique… Villes, départements, régions, cantons ont marqué les esprits en se façonnant une image de fabrique à idéaux. Alors que la pandémie a profondément remis en question le mythe du travail pour tous, une réponse révolutionnaire à la pauvreté, à l’exclusion et même au défaut d’épanouissement de tous et de chacun émerge partout et se fait de plus en plus prégnante : le revenu de base. Intellectuels, élus, personnalités en tout genre : ils sont de plus en plus nombreux à plébisciter une initiative mondiale. Derrière cette utopie, pas si irréaliste, une première marche qui pourrait redonner aux Français l’amour de la politique : l’expérimentation à un niveau départemental et régional.

UN BESOIN MONDIAL

En France, mais aussi partout dans le monde, la crise pandémique s’est rapidement doublée d’une crise sociale : le COVID a fait basculer de nombreuses personnes dans la pauvreté et va durablement dégrader la situation de l’emploi. Les grandes vagues de licenciements sont encore à venir, lorsque le Gouvernement mettra fin aux aides exceptionnelles et au chômage partiel. Les conséquences sociales seront dramatiques si l’on n’anticipe pas les effets de l’augmentation de la pauvreté et si l’on n’apporte pas une réponse systémique, qui soit de nature à transformer profondément notre modèle économique. Le revenu de base doit être l’un des piliers de ce monde de demain, à la fois pour répondre à l’urgence des prochains mois, et pour mener enfin une véritable transition écologique et sociale.  Le revenu de base, déjà sur le devant de la scène depuis plusieurs années, l’est encore plus depuis le début du COVID : l’ONU appelait dès l’an dernier à la mise en place d’un revenu de base temporaire pour 2,7 milliards de personnes. Beaucoup d’économistes, encore récemment Thomas Piketty, voient dans le revenu de base l’une des clés pour préparer la sortie de crise.  Quelle autre initiative réellement innovante, réellement généralisable au niveau mondial correspond à l’impact de la crise actuelle ?

UN BESOIN D'EXPÉRIMENTATION LOCALE

Beaucoup de projets de revenus de base sont en train d’être déployés un peu partout dans le monde : au Canada, aux Etats-Unis, et plus récemment en Finlande et en Allemagne. La France n’est pas en reste : 28 départements en ont appelé à la création d’un revenu universel, des expérimentations sont en cours comme à Grande-Synthe ou et en Gironde. Ces élections peuvent être l’occasion de redonner un coup d’accélérateur à cette dynamique. Car c’est aujourd’hui l’échelon d’expérimentation de cette utopie concrète qui est aujourd’hui le plus directement faisable à très court terme.  Mais encore faut-il savoir de quoi on parle pour distinguer ce qui relève de l’affichage ou d’une simple refonte de prestations existantes d’une véritable mesure structurelle. « Mon Revenu de Base » va donc déployer un outil, sinon d’évaluation, du moins d’analyse de ces propositions au regard de ce qui est, selon nous, un véritable revenu de base et qui doit notamment répondre à quelques critères principaux, en particulier l’inconditionnalité et l’universalité.  Il a aussi vocation à encourager les candidat-es aux élections régionales et départementales à accélérer et à multiplier les initiatives, pour faire du revenu de base un point central de leur programme pour les années à venir. Beaucoup ont déjà intégré un revenu de base pour les jeunes, pour pallier l’incompréhensible refus du Gouvernement d’élargir le RSA aux moins de 25 ans. Mais il faut aller plus loin et faire du revenu un enjeu central pour les régions et les départements de demain. « Mon Revenu de Base » s’emploiera à porter cette idée ces prochains mois.

MRDB

Mentions légales

En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet http://www.MonRevenuDeBase.fr sont :

Editeur du Site : MonRevenuDeBase
Numéro de SIRET : 83212539700014
Responsable éditorial : Aurore Mathieu
100 Quai De Jemmapes, 75010 Paris
Email : contact@monrevenudebase.fr
Site Web : http://www.MonRevenuDeBase.fr

Hébergement :

Hébergeur : OVH, 2 Rue Kellermann, 59100 Roubaix
Site Web : http://www.ovh.com

Conditions d’utilisation :

Ce site (http://www.MonRevenuDeBase.fr) est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d'utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc… MonRevenuDeBase met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L'internaute devra donc s'assurer de l'exactitude des informations auprès de , et signaler toutes modifications du site qu'il jugerait utile. n'est en aucun cas responsable de l'utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Liens hypertextes :

Les sites internet peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. MonRevenuDeBase ne dispose d'aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet. ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Elle ne peut être tenue pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l'internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d'utilisation.

Services fournis :

L'ensemble des activités de l'association ainsi que ses informations sont présentés sur notre site http://www.MonRevenuDeBase.fr. MonRevenuDeBase s’efforce de fournir sur le site http://www.MonRevenuDeBase.fr des informations aussi précises que possible. les renseignements figurant sur le site http://www.MonRevenuDeBase.fr ne sont pas exhaustifs et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations indiquées sur le site http://www.MonRevenuDeBase.fr sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse contact@monrevenudebase.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …). Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l'utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d'un quelconque dommage subi par l'ordinateur de l'utilisateur ou d'une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d'autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de MonRevenuDeBase.

Déclaration à la CNIL :

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, ce site a fait l'objet d'une déclaration 2103833 auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (www.cnil.fr).

Litiges :

Les présentes conditions du site http://www.MonRevenuDeBase.fr sont régies par les lois françaises et toute contestation ou litiges qui pourraient naître de l'interprétation ou de l'exécution de celles-ci seront de la compétence exclusive des tribunaux dont dépend le siège social de l'association. La langue de référence, pour le règlement de contentieux éventuels, est le français.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet http://www.MonRevenuDeBase.fr. Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données. Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements sur notre association, ou de recevoir les lettres d’information. Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d'accès. De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Newsletter :

Nous utilisions Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant le formulaire d’inscription à la newsletter, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d’utilisation.

--> 'use strict';