STYLES *

 


FIN DU PACTE CONTRE HULOT


Après quatre années de fonctionnement, le Pacte contre Hulot s'arrête en cette rentrée 2011. La défaite de l'animateur de TF1 à la primaire d’Europe Écologie–Les Verts (EELV) marque le terme de cette mobilisation. La volonté du Pacte contre Hulot, lancé par le journal La Décroissance en 2007, n'est pas de tirer sur ce qui est désormais une ambulance. Les sponsors.... pardon les mécènes, et les relations... pardon les amis, de Nicolas Hulot n'ont pas pour nature de soutenir une personne considérée désormais comme un perdant (c'est-à-dire un « looser » pour les non-francophones). L'avenir du VRP de la marque Ushuaïa semble bien compromis. Gageons qu'il peut bien vite trouver un successeur, plus jeune, moins encombrant, pour remplir la case « nature » de TF1, la chaîne qui « prépare les cerveaux à Coca-Cola ».

Le Pacte contre Hulot remercie chaleureusement les presque 11 000 signataires de leur engagement malgré une remarquable omerta médiatique. Tous les signataires ont contribué à cette victoire contre le héraut des grands médias et du capitalisme vert. Le Pacte contre Hulot est la première référence qui apparaît à la recherche du nom « Hulot » sur Google.

Notre dernier mot sera pour féliciter Stéphane Lhomme, « candidat contre Hulot » à la primaire EELV, chroniqueur au journal La Décroissance, qui a montré ce qu’est un homme debout face à la déferlante médiatique et à la bureaucratie verte.

Nous vous invitons à retrouver l’actualité de la décroissance sur internet sur le site décroissance.org

Et surtout d’acheter le journal La Décroissance premier titre d’écologie politique en France, en kiosque dans 10 pays. Achetez la presse (sans publicité) pour qu’elle ne soit pas vendue !


Bonne Rentrée et vive la décroissance !

 

-->