LA VALETTE
    • :
    • 4 thématiques, 1 026 932 adresses
  • Etre membre Petit Futé, c'est :
    Donner son avis
    Suggérer des bon plans
    Mémoriser ses préférences
    Gagner des cadeaux
    Devenez membre Petit Futé
  • Accéder à mon compte Membre :
    •  
    •  
    • Mot de passe oublié ?
    ou
  • Accéder à mon compte Professionnel :
    •  
  •  

    CO-CATHÉDRALE ST-JEAN


    Visites - Points d'intérêt > LA VALETTE
      • Eglise conventuelle (co-cathédrale) Sain-Jean et son musée
        Saint John's Street - Republic Street
        LA VALETTE
        Malte
        +356 2122 5639
    • Envoyer l'adresse à un ami
      • Votre adresse mail :
      • L'adresse mail de votre ami :
      • Votre message :
      Votre message a été envoyé à votre ami.
      Demande de modifications
      Indiquez ci-dessous vos suggestions en précisant bien la nature de la modification : coordonnées, catégorie d'adresse, informations pratiques, avis. Soyez précis, ainsi nous pourrons traiter rapidement votre suggestion.
      Votre demande de modification a été prise en compte.
      Cet espace est réservé aux membres. Vous devez être connecté pour pouvoir effectuer une demande de modification.
      Si vous n'êtes pas encore membre de la communauté Petit Futé, il vous suffit de créer un compte en cliquant sur "Inscrivez-vous".
    • Informations générales :
    Entrée : 6 € par adulte, 4,60 € pour les plus de 60 ans, gratuit pour les moins de 12 ans, 3,50...
    Donnez votre avis
     
    Vous êtes le responsable de ce lieu, cliquez ici
    • Vos notes :
      • Rapport Qualité/Prix :
        • A éviter
        •  
        • Bof
        •  
        • Pas mal
        •  
        • Très bien
        •  
        • Exceptionnel
      •  
      •  
      • Service :
        • A éviter
        •  
        • Bof
        •  
        • Pas mal
        •  
        • Très bien
        •  
        • Exceptionnel
      •  
      •  
      • Originalité :
        • A éviter
        •  
        • Bof
        •  
        • Pas mal
        •  
        • Très bien
        •  
        • Exceptionnel
      •  
      •  
    • Votre avis * :
      (50 caractères min.)
    • Vos photos :
    •  
    • wait and see
    • Nous vous rappelons que vous devez être détenteur des droits sur les médias que vous proposez.
    •  
    • * champs obligatoires.
      Vous attribuez une note entre 1 et 5 points ainsi qu'un commentaire sur l'établissement choisi.
      Tous vos commentaires sont modérés avant la publication. Nous ne publions pas de commentaires contenant injures ou menaces, insultes personnelles, contenu non pertinent, informations commerciales.
    •  
    • Déjà Membre ?
      • Pseudo * :
      • Mot de passe * :
    •  
    • Pas encore membre ?
      Etre membre du Petit Futé, c'est :
      • donner son avis
      • gagner les lots
      • mémoriser ses préférences
      • être tenu informé
      • partager
    Rejoignez la communauté Petit Futé en devenant Membre
    • Votre adresse mail * :
    • Pseudo * :
    • Localisation :
    • France
    • Monde
    • Mot de passe * :
    • Ville * :
    Votre avis est enregistré !
    Merci pour votre suggestion d'avis pour l'établissement CO-CATHÉDRALE ST-JEAN.

    Elle a été prise en compte et nous vous tiendrons informé par mail de sa publication.

    L'équipe Petit Futé
    L'avis du Petit futé sur CO-CATHÉDRALE ST-JEAN :

    Gardée par deux solides canons de bronze, elle est l'une des pièces maîtresses de la ville, par sa valeur à la fois historique et architecturale. Une inscription près de l'entrée latérale, par laquelle entraient les chevaliers, rappelle, aux mortels que nous sommes, la brièveté de notre passage sur terre : « Vous qui marchez sur les morts, rappelez-vous qu'un jour on marchera sur vous. » Bâtie entre 1575 et 1577, la co-cathédrale Saint-Jean a été dessinée par Gerolamo Cassar. C'est son chef-d'oeuvre. Elle a été financée par le grand maître Jean l'Evesque de La Cassière et dédiée à saint Jean-Baptiste, saint patron de l'Ordre. A l'époque, la cathédrale de Malte est Saint-Paul de Mdina. En 1816, à l'époque de la domination anglaise, le Pape Pie VII lui confère le statut de co-cathédrale (remarquable, car peu de diocèses possèdent deux cathédrales). Consacrée le 20 février 1578, elle est enrichie, pendant deux siècles par chacun des grands maîtres qui, à leur élection, doivent lui faire un don. L'extérieur est sobre, avec sa façade simple et symétrique et ses colonnes doriques encadrant l'entrée.

    Vous remarquerez sur le fronton droit les trois horloges indiquant le jour, la date et l'heure. En face du bâtiment se trouve une petite place, gardée par le buste d'Enrico Mizzi, où vous trouverez agréable de vous prélasser, attablé sous un parasol, après la visite.

    Si l'extérieur paraît presque austère, l'intérieur, en revanche, est somptueux. Les hautes voûtes majestueuses et le sol de marbre sous lequel dorment des chevaliers donnent à la cathédrale une atmosphère de grande solennité... Au total, 400 tombes de chevaliers en marbre rouge, blanc, noir et sur lesquelles sont dessinés des squelettes et les armoiries de chacun.

    Le travail du marbre, importé d'Italie, le plus souvent de Carrare, est impressionnant dans la co-cathédrale. A la suite de l'ouvrage, la tradition marbrière reste vivace dans l'île, bien que ce matériau, absent de Malte, soit nécessairement importé. Si l'on ne peut plus se faire enterrer avec les grands maîtres dans la co-cathédrale Saint-Jean, on peut encore cependant se faire façonner une plaque funéraire de marbre dans la cathédrale de Mdina.

    Musée de la co-cathédrale (Oratory Museum). Le musée de la co-cathédrale abrite le célèbre tableau du Caravage, La Décollation de Saint-Jean (1608), exposé dans l'oratoire. oeuvre ultime du plus grand peintre qui ait exercé à Malte, c'est, dit-on, le seul tableau qui porte la signature de l'artiste (visible dans le sang de saint Jean).

    Vous pouvez voir également dans le musée 28 tapisseries flamandes des XVIIe et XVIIIe siècles. Une série illustre l'histoire du Christ, les autres sont des allégories. Réalisées à partir de dessins de Rubens et d'un dessin de Poussin pour La Cène, elles ont servi autrefois à décorer l'intérieur de la cathédrale. Une seule tapisserie représente celui qui les a commandées, le grand maître Perellos Roccaful, mais toutes portent ses armes. Tous les dons qu'il a faits à la cathédrale sont inscrits en broderie. Le musée abrite également des vêtements sacerdotaux ainsi que l'argenterie, qui a échappé en 1798 aux pillages napoléoniens.

    • 5 avis d'internautes :
    •  
      •  
      •  
      •  
      •  
    •  
    • Rapport Qualité/Prix
      •  
      •  
    •  
    • Service
      •  
      •  
    •  
    • Originalité
    • Trier par :
    •  
    •  
    •  
    • Membre Petit Futé spiticap
    •  
        • Note globale : 
          •  
          •  
          •  
          •  
        • Rapport Qualité/Prix
          •  
          •  
        • Service
          •  
          •  
        • Originalité
      La cathédrale est bien évidemment intéressante. Dommage quand même de constater que l'entrée dans les lieux sacrés est de plus en plus souvent payante! Quoi qu'il en soit, il ne faut pas hésiter à entrer dans ce magnifique bâtiment baroque (du coup très clinquant et doré) pour lequel il existe une visite audioguidée en plusieurs langues (dont le français).
    • Membre Petit Futé cissou94
    •  
        • Note globale : 
          •  
          •  
      Visite très intéressante, magnifiques tombes des chevaliers de Malte, jolie étape pour mieux comprendre l'histoire de cette belle ville.
    • Membre Petit Futé ybba
    •  
      • ybba
      •  - 19/04/2011
        • Note globale : 
          •  
          •  
      Cette cathédrale est magnifique j'ai beaucoup aimé.
    • Membre Petit Futé vivijasko
    •  
        • Note globale : 
          •  
          •  
      La co-cathédrale est simplement à voir. A mon avis bien plus impressionnante que la cathédrale à Mdina!
    • Membre Petit Futé juillet
    •  
        • Note globale : 
          •  
          •  
      Voici une carte postale colorée de Malte, cette toute petite île méditerranéenne, sans lac ni rivière, nichée entre Sicile et Tunisie, mais si riche de mille trésors…ses cathédrales baroques multicolores où l’on a enterré les preux Chevaliers de l’Ordre, sans oublier les 365 autres églises…une par jour à visiter !...ses forts carrés pour la protéger des invasions turques, mais pas de celle des touristes anglais…sa superbe capitale Valetta, aux rues rectilignes et pavées (on les appelle Streets et les calèches vous y baladent sans fatigue), qui montent et qui descendent entre les palais Renaissance, ceux des Grands Maîtres, les riches maisons bourgeoises et les masures délabrées…ses toits dominés de toute part par la Coupole de l’Eglise des Carmes, ses balcons en bois de toutes les couleurs qui rappellent Istanbul…ses remparts aux couleurs ocres et roses…sa campagne faite le plus souvent de pierres et de petits arbrisseaux, mais où parfois surgissent les taches vertes des champs cultivés et des cultures maraîchères, bien balisés par leurs murs de pierres sèches et blanches…ses énormes massifs de figuiers de Barbarie pour arrêter le vent mauvais…ses tout petits villages un peu arabes et souvent dominés par une immense église au dôme grenat…ses falaises qui se jettent à pic dans la Mer…une mer bleue foncée que l’on ne quitte jamais des yeux où que l’on soit, l’île est si petite…ses ports de pêche aux bateaux si joliment colorés bleu-jaune-rouge-marron et qui vous font de l’œil, celui d’Isis qui porte chance…Il faut pouvoir la traverser de part en part…alors les vieux bus oranges et jaunes, bringuebalants et conduits par des chauffeurs un peu fous qui ne rendent pas toujours la monnaie de votre billet vous déposent où vous voulez, quand vous voulez…
      Et puis, cette île minuscule tout en haut à gauche, l’île de Gozo…celle « De la Joie » avec les temples les plus vieux du monde , ses petites chapelles pour protéger les marins de toutes sortes…une grosse Citadelle qui en est sa capitale avec toujours ses murs couleur miel…pour s’offrir le bonheur des yeux, le soir au soleil couchant…
      Ici « Speak English » is obligatoire car le maltais est parfaitement illisible et incompréhensible, mélange d’Arabe et d’Italien et le Français rigoureusement inconnu…(et pourtant, Napoléon est passé par là !). Le Maltais, brun de peau et noir de cheveux est discret et fier...d’être indépendant et européen même s’ il a un peu perdu de son exubérance méditerranéenne…Le temps y fut merveilleux, la température printanière et le doux soleil d’hiver toujours là…
      Alors, si un jour, il fait froid chez vous, si la neige blanchit votre ville, allez vite acheter un billet d’avion pour « L’Ile des Chevaliers », celle de l’ordre de Malte bien sûr…vous ne le regretterez pas….


      Janvier 2?1?
    La boutique Petit Futé
      • Découvrez nos collections de guides de voyages aux formats papier ou numérique.
        > Voir plus
    •  
    •  
      • Applications Petit Futé
        > Voir plus
      • France
        Installez cette application mobile sur les différentes plateformes :
        •  
        •  
        •  
        •  
        •  
        •  
        •  
        •  
        •  
  •  
  • ADRESSES A DECOUVRIR
    74, Republic Street
    LA VALETTE
    Visites - Points d'intérêt

    Recevez la newsletter :
    • Votre adresse mail :
    Je veux aussi recevoir tous les bons plans des partenaires.
    Inscription en cours.
 
 
Fermer
Le Petit Futé vous propose
 
 
 
 
 
 
close avis
En cours de Chargement
 
 
 
-->