quid.fr : le portail de la connaissance universelle et francophone accessible à tous, avec 100% d'informations utiles et fiables.quid - afghanistan à azerbaidjan - etats et territoires (a) - arménie (république d')

Accueil
Rechercher dans
Dimanche 10 Février - St Arnaud
411_18

Mot clé : s'y rendre dans la page

Voir aussi les mots-clés liés

Situation.   Caucase. Superficie : 29 800 km2. Enclavée. Frontières (en km) : Azerbaïdjan 787 (dont Nakhitchevan 221), Géorgie 164, Iran 35, Turquie 268. Altitude : 90 % du territoire à plus de 1 000  m, max. :  Mt Aragatz 4 090  m. Forêts et broussailles : 12 %. Climat. Continental ; hivers froids (jusqu'à - 40o C). Erevan :  janv. - 3 oC, août 25 oC.

Population (en millions d'hab., rec.).   1959 : 1,76 ; 79 : 3,04 ; 89 : 3,3 ; 2001 : 3 ; 06 ( est.) : 2,97. Agglomérations (est. 2006) : Erevan 1 475 002 hab., Gyumri 150 004, Vanadzor 102 718, Kapan 32 697. 2,99 millions d'hab. en 2004.

Langues.  Arménien [alphabet national (32 consonnes et 6 voyelles) inventé au Ve  s. par un moine, Mesrop Mashtots ; s'écrit de gauche à droite], russe.

Religions.  Chrétiens. Église apostolique dirigée par le catholicos. Minorités : catholiques (10 %), protestants (5 %), orthodoxes (Russes), yezidi.

Histoire.    Av. J.-C. 610 tribu thraco-illyrienne, les Haïkans, se fixe en Médie. 334-190 autonome dans l'empire d'Alexandre, puis l'État des Séleucides. 322-215 1re dynastie Oronte Ier. 190  Gal grec Artaxias proclame l'indépendance ; capitale Artaxata (haut bassin du fleuve Araxe). Vers 80 Tigrane le Grand (95-54), descendant d'Artaxias, conquiert rives de la Caspienne, devient « roi des rois » ; capitale Tigranocerta (aujourd'hui Diarbékir), en Turquie. 69 protectorat romain.  Apr. J.-C. 114-117 province romaine ( cap. Artaxata). Vers 135 Hadrien rétablit autonomie. Début du IVe  s. alliance Tiridate III, roi d'Arménie, et Romains contre Perses sassanides. 301 roi Tiridate, converti par St Grégoire l'Illuminateur, évêque à Césarée (vers 240-326), proclame christianisme religion d'État ; Arménie devient la 1re nation chrétienne du monde. 654 protectorat arabe. 804 Bagratides obtiennent des Abbassides rétablissement de la fonction de prince (ichklan) d'Arménie 847-861 guerre sainte du calife al-Muttawakki. IX-Xe  s. Arménie entre Byzance et Arabes. 1071 invasion turque (Seldjoukides) ; exode.

Royaume arménien de Cilicie ou Petite Arménie. 1137-1375 dynastie des Roubénides ( cap. Sis), alliés des croisés de Terre sainte. 1236 conquise par Mongols. 1374 Léon VI de Lusignan dernier roi. 1375 envahie par Mamelouks.

Détacher l'encadré Masquer l'encadré

Ancienne Arménie. Europe. A cheval sur Anatolie et Caucase. Hauts plateaux, montagnes (Alpes pontiques, Caucase, Taurus) et plaines. Altitude max. : mont Ararat (5 172  m). Population avant 1914 : selon les Arméniens : 4 000 000 à 5 860 000  hab. (en Turquie 3 788 000, Russie 2 072 000) dont 3 211 000 chrétiens, 2 308 000 musulmans, 341 000 de religions diverses ; en Turquie selon le Livre jaune français (1893-97) : 1 555 000 ; l'Annuaire britannique (1917) : 1 056 000 ; les sources turques : 1 295 000 dont 120 000 Arméniens d'Istanbul ou d'Anatolie occidentale.

Arméniens dans le monde (en milliers, 1996). 6 500 dont Arménie (République) 3 646, USA 800, Géorgie 550, Russie 500, France 350/400, Canada 200, Syrie 110, Argentine, Ukraine 100, Iran, Liban 80, Turquie 50.

Grande Arménie. XIIIe-début XIVe  s. partagée entre émirats seldjoukides. 1236 joug mongol. Fin XIVe  s. conquise par Tamerlan puis Turcomans. 1555 partagée Perses/Ottomans. 1828 traité de Turkmentchaï avec Perse laissant à Russie zone avec Erevan et Etchmiadzine (27 000 km2). 1839 Tanzimat ou réformes. 1860-24-5 Constitution nationale octroyée. 1877-78 guerre russo-turque  ; Arm. des régions de Bayazid, Diadin, Alachkert exterminés. 1878-3-3 traité de San Stefano ; Kars et Ardahan annexées par les Russes. 1878-94 promesse de réformes, cosignée par les 6 grandes puissances, non appliquée en Arménie. 1887 Genève, parti hentchak (social-démocrate) créé. 1890 Tiflis, parti dachnak créé. 1894-août affrontement Arm./Turcs, massacres et autodéfense des Arméniens de Sassoun [3 500 à 6 000 † (?)]. 1894-96 massacres ordonnés par Abdül-Hamîd II (21-9-1842/10-2-1918). 1895-30-9 Istanbul,  manif. armée des Arm. pour occuper Sublime Porte (siège du  gouv.) [172 Arm. tués]. -24-10 Zeytoun (Suleymanli) refuse de payer impôts (milliers de †). -25-12 cathédrale d'Ourfa, 3 000 Arm. brûlés (300 000 †, 50 000 conversions forcées). 1909 tuerie en Cilicie. -1-4 Adana, massacres (20 000/30 000 †). 1915-16-5 massacres et déportation des Arm. de l'Empire ottoman (à pied ou en chemin de fer) vers déserts de Syrie et d'Iraq (1 000 000 à 1 500 000 † selon diverses estimations qui font aujourd'hui autorité ; 300 000 † selon la Turquie qui continue à contester sa responsabilité dans le génocide). Ces crimes sont reconnus comme génocide par les plus grandes institutions internationales et la loi française (voir encadré p. 941 a).

République indépendante d'Arménie. (9 000 km2,  cap. Erevan). 1918-28-5 proclamée par Conseil arm. -4-6 traité de paix arméno-turc de Batoum. Hiver 1918-19 180 000 à 200 000 † (famine et typhus). 1919-28-5 Acte du 28-Mai : unification Arm. turque et russe. 1920-28-1 Conseil supérieur allié reconnaît de facto Arm. (46 000 km2). -10-8 traité de Sèvres reconnaît son indépendance. -23-9 armée turque envahit  Rép. arm. -29-11 soulèvement communistes arm. ; invasion Armée rouge. -2-12 traité d'Alexandropol arméno-turc : Turquie récupère Kars et Ardahan.

République socialiste soviétique d'Arménie. (29 800 km2, 700 000  hab.,  cap. Erevan). 1923-7-7 Karabakh devient oblast autonome azerbaïdjanais. -24-7 traité de Lausanne : SDN reconnaît frontière arméno-turque : 700 000 à 800 000 réfugiés arméniens dispersés ; début de la diaspora. 1924-9-2 Nakhitchevan république autonome. 1936-5-12 dissolution de l'Union fédérale de Transcaucasie : l'Arm. devient une  Rép. socialiste soviétique fédérée. 1946-48 100 000 Arm. (dont 7 000 de France) rentrent [la majorité repartira après 1960]. 1973-85 terrorisme arm. [Asala (Armée secrète arm. de la libération de l'Arm., créée 1973 au Liban), Justiciers du génocide arm., Ara (Armée révolu. arm., 1981), Nouvelle résistance arm. (1977)] exige reconnaissance du génocide arm. par Turquie. 1988-7-12 séisme (environ 50 000 †).

République indépendante. 1990-23-8 indépendance. 1991-21-9 référendum la ratifiant (« oui » 98 %).-16-10 Levon Ter-Petrossian (né 9-1-1945) élu  Pt de la  Rép. (83 % des voix). -21-12 adhère à la CEI. 1992 intervention au Haut-Karabakh. - Janv. entrée Onu. 1998-16/30-3 Robert Kotcharian (né 31-8-1954) élu Pt, réélu 5-3-2003.

Conflit avec Azerbaïdjan : certains envisagent de céder la bande de Meghri (qui unirait Nakhitchevan et Azerbaïdjan) contre le couloir de Latchine (unissant Arménie et Ht-Karabakh).

Statut.   République membre de la CEI. Constitution du 8-7-1995.  Pt : élu pour 5 ans au  suffr. univ. Parlement : 131 députés élus pour 5 ans.

Économie.   Désorganisée par séisme de 1988 et blocus des Azéris de 1989, l'Arménie dépendant de l'extérieur (commerce avec Russie 70 %) et aide diaspora. Agriculture : 48 % des terres cultivées. Mines : cuivre, molybdène, sel, gypse, or.



Liens promotionnels


(*) quid.fr = 1,000,000 de visiteurs par mois (source DART)


Grands thèmes d'actualité vus par quid.fr

Départements

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

L

M

N

O

P

R

S

T

V

W

Y

Itinéraires routiers

L'encyclopédie quid

Masquer toutes les tables



'use strict';