quid.fr : le portail de la connaissance universelle et francophone accessible à tous, avec 100% d'informations utiles et fiables.quid - religions - protestantisme - protestantisme en france - 3

Accueil
Rechercher dans
Mardi 16 Juin - St Régis

Quid

RELIGIONS

PROTESTANTISME > PROTESTANTISME EN FRANCE - 3

25_73

Mot clé : s'y rendre dans la page

HISTOIRE (suite)


Détacher l'encadré Masquer l'encadré
PERSONNALITÉS PROTESTANTES

Arts.   Architectes : plusieurs familles apparentées : Androuet Du Cerceau ; de Brosse ; du Ry. En outre, Jacques Aleaume († 1627) ; Salomon de Caus († 1626). Arts décoratifs : les Boulle, ébénistes, et Gobelin, tapissiers ; nombreux ouvriers tapissiers du faubourg St-Marcel employés chez les Gobelin ; Bernard Palissy, céramiste. Graveur : Abraham Bosse (1602-76). Miniaturistes et émailleurs : notamment Jean Petitot (1607-91) ; Paul Le Prieur (1620-?, exilé au Danemark). Peintres : Jacob Bunel (1558-1614) ; Claude Vignon (1593-1673) ; Sébastien Bourdon (1616-71) un des 7 protestants parmi les fondateurs de l'Académie de peinture en 1648 (réservée aux catholiques en 1681). Sculpteur : Jean Goujon.

Chefs militaires.   Duc Henri de Rohan (1579-1638, gendre de Sully). Connétable : François de Lesdiguières (1543-1626, abjura en 1622). Maréchaux : de La Force (1558-1652) ; de Gassion (1609-47) ; de Schomberg (1615-90, devenu Anglais) ; de Turenne (1611-75, abjura en 1668) ; les frères Jacques-Henri de Durfort-Duras (1626-1704) et Guy de Duras-Lorge (1630-1702), neveux de Turenne (de Lorge abjura en 1668 ; un Duras devint anglais : lord Feversham). Chef d'escadre : Abraham Duquesne (1610-88, non converti ; ses fils deviendront suisses).

Écrivains.   Agrippa d'Aubigné (1552-1630) grand-père de Mme de Maintenon ; Marie Bruneau, dame des Loges (1585-1641, exilée à Rochechouart après 1629), tenait un salon d'intellectuels protestants rue de Tournon ; Théophile de Viau (1590-1626) poète ; Pierre Jurieu (1637-1713, exilé à Rotterdam) ; le pasteur Claude (1619-87, exilé à La Haye) ; Pierre Bayle (1647-1706, exilé à Rotterdam) auteur du Dictionnaire historique et critique ; Claude Brousson (1647-98, exécuté). 3 académiciens : Valentin Conrart (1603-75) et Marc-Antoine de Saint-Amant (1594-1661) élus en 1635 et Paul Pellisson (1624-93, élu 1653, abjura en 1670) [un 4e d'origine huguenote, François de Boisrobert (1589-1662), avait abjuré en 1621, 14 ans avant la création de l'Académie].

Huguenots d'avant la révocation (1610-85).   Noblesse : pas de princes du sang après l'abjuration d'Henri de Condé en 1599. 6 familles ducales : Bouillon, Pces de Sedan (abjurent 1637), La Force (abjuration contestée à la Bastille 1685), La Trémoille (abjuration 1628), Lesdiguières (abjuration 1622), Rohan (abjuration 1684), Sully, Pces d'Henrichemont (éteints 1641). Autres grands seigneurs : les Châtillon-Coligny (abjurent 1643), les marquis de Ruvigny (devenus anglais).

Luthériens.   Alsaciens : Gal Frédéric Walther, Cte d'Empire [(1761-1813), seul luthérien enterré au Panthéon (1806 chambellan de l'Empereur, il obtient la création d'une Église luthérienne concordataire)] ; Gal Jean Rapp (1771-1821) Cte d'Empire ; baron Georges-Eugène Haussmann (1809-91), préfet de la Seine ; Dr Albert Schweitzer (1875-1965) prix Nobel de la paix 1952 (devient unitarien 1913). Montbéliardais : Fanny Durbach (1822-1901) préceptrice de Tchaïkovski ; Georges-Frédéric Parrot (1767-1852) 1er recteur élu de l'université de Dorpath (Tartu, Estonie), précurseur de la biologie moderne ; Georges Bretegnier (1863-92) peintre ; Jules Zingg (1882-1947) peintre ; Henri-Frédéric Iselin (1825-1902) sculpteur. Famille des Duvernoy : Georges-Louis (1777-1855) anatomiste et zoologiste ; Frédéric-Nicolas (1765-1838) corniste et compositeur ; Charles (1766-1845) clarinettiste et compositeur. Parisiens d'adoption : Bon Georges Cuvier (1769-1832) zoologiste et paléontologiste ; André Parrot (1901-80) pasteur, archéologue. Princesses d'origine allemande : Élisabeth-Charlotte (Pcesse Palatine), Dchesse d'Orléans [(1652-1722), abjuration de façade] ; Hélène de Mecklembourg-Schwerin, Pcesse d'Orléans (1814-58).

Quelques personnalités récentes.   Frédéric Bazille (1841-70) ; André Bergeron (1922) secr. général de FO ; Marc Boegner (1881-1970) de l'Académie française ; Alain Bombard (né 1924) ; Ferdinand Buisson (1841-1932) prix Nobel de la paix ; Jean Carbonnier (1908-2003), juriste et sociologue du droit ; Jean Cavaillès (1903-44) philosophe, résistant, fusillé ; Jean-Pierre Chabrol (1925-2001) écrivain ; François Charles-Roux PDG de Suez ; Pierre Chaunu (1923) ; Maurice Couve de Murville (1907-99) 1er ministre 1968-69 ; Gaston Doumergue (1863-1937) seul Pt de la République protestant ; Georgina Dufoix (1943) ancien ministre 1984-86, 1988-92 ; Jacques Ellul (1912-94) sociologue et théologien ; Georges Fillioud (1929) ministre ; Charles de Freycinet (1828-1923) Pt du Conseil ; Pierre-Gilles de Gennes (1932) prix Nobel de physique ; François Guizot (1787-1874) ministre et historien ; Pierre Joxe (1934, fils de Louis) ministre 1981-82, 1986, 1988-93 ; Catherine Lalumière (1935) ministre 1982-86 ; Pierre Loti (1850-1923) écrivain ; Louis Mermaz (1931) Pt de l'Assemblée nationale 1981-86, ministre 1988-93 ; Louis Mexandeau (1931) ministre 1983-86 ; Jacques Monod (1910-76) prix Nobel de médecine 1965 ; Jérôme Monod (1930) Pt de société ; Théodore Monod (1902-2000) explorateur et écologiste ; André Philip (1902-70) ministre 1943-47 ; Nicole Questiaux (1930) ministre 1981-83 ; Paul Ricœur (1913-2005) philosophe ; Michel Rocard (1930) 1er ministre 1988-91 ; Albert Schweitzer (1875-1965) prix Nobel de la paix 1952 ; Louis Schweitzer (1942, son petit-neveu) Pt de Renault ; Jérôme (1934) et Nicolas (1939) Seydoux Pts de sociétés ; Delphine Seyrig (1932-90) actrice ; Catherine Trautmann (1951) ministre de la Culture 1997-2000 ; William H. Waddington (1826-94) Pt du Conseil ; Christian Zuber (1930-2005) cinéaste.

Élevés dans le protestantisme, puis détachés.   Roland Barthes (1915-80) philosophe, créateur de la sémiologie ; André Gide (1869-1951) prix Nobel de littérature ; Lionel Jospin (1937) 1er secr. du PS 1981-88, 1er ministre 1997-2002 ; Le Corbusier (1887-1965) architecte.

Nés dans une famille protestante.   Gaston Defferre (1910-86) ministre 1981-86 ; Jean-Paul Sartre (1905-80) écrivain ; Jacques Soustelle (1912-90) ministre 1958-60.

ORGANISATION

Fédération protestante de France (FPF)   47, rue de Clichy, 75311 Paris Cedex 09. Fondée 1904-06 pour représenter les Églises prot. devant les pouvoirs publics et coordonner leurs actions. Rôle : élargi depuis activités communes aux Églises (cultes à la radio et à la télévision, aumôneries militaires et pénitentiaires, équipes de recherche biblique, œcuménisme, mouvements de jeunesse, œuvres diverses). Pt : 1987 Jacques Stewart (né 24-7-1936). 1997 (1-7) Jean Tartier (né 22-2-1942, luthérien, élu 21-12-1996). 1999 (20-3) Jean-Arnold de Clermont (né 22-10-1941, réformé élu avec 67 % des voix), réélu 22-3-2003. Formée de 22 Églises et unions d'Églises et de 81 associations représentant près de 500 institutions, œuvres et mouvements protestants. Paroisses : 1 268 ; pasteurs : 1 065 dont 196 femmes.

Églises réformées. Église réformée de France (ERF) : fondée en 1938 ; regroupe les Églises réformées évangéliques et libérales. Membres : 350 000. Paroisses : 381. Pasteurs : 439 dont 103 femmes. Conseil national : 27 femmes, 13 hommes. Pt : 2001-25-5 : Marcel Manoël (né 6-8-1945).

Église réformée d'Alsace et de Lorraine (ERAL) : Église concordataire. Regroupe depuis 1895 les réformés de 5 consistoires d'Alsace et de Moselle, créés en 1802 par les « articles organiques ». Membres (en 2006) : 33 000. Pasteurs : 49 (dont 14 femmes). Pt : pasteur Jean-Paul Humbert (né 1946) depuis 2000.

Union nationale des Églises réformées évangéliques indépendantes de France (EREI) : fondée en 1938 par des Églises méridionales refusant de faire partie de l'Église réformée de France. Membres : 13 000. Pasteurs : 40 (dont 1 femme). Pt : 2000 : pasteur Antoine Schluchter (né 1958).

Églises luthériennes. Église de la confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (ECAAL) : fondée en 1802 (loi du 18 germinal an X). Luthérienne et concordataire. Membres : 200 000. Pasteurs : 260 (dont 25 % de femmes). Pt : depuis 1-10-2003, Jean-François Collange (né 19-3-1944).

Le 18-4-2006, décret permettant l'union de l'Ecaal et de l'Eral [siège commun à Strasbourg, corps de 300 pasteurs ; repose sur un système de codécision (pour luthériens 2/3, réformés 1/3)].

Église évangélique luthérienne de France (EELF) : fondée en 1872 (2 « inspections » correspondant aux évêchés luth. : Paris et Montbéliard). Membres : 40 000. Pasteurs en activité : 45 (dont 17 femmes). Pt : pasteur Jean Tartier (né 22-2-1942).

Conseil permanent luthéro-réformé (CPLR) (24 membres) : rassemble depuis 1970 les 2 Églises luthériennes EELF et ECAAL [réunies en une Alliance nationale des Égl. luthériennes de France (1950)] et les 2 Églises réformées [de France (ERF) et d'Alsace et de Lorraine (ERAL)]. Assemblée des représentants des 4 Églises tous les 3 ans.

Églises évangéliques. Fédération évangélique de France : fondée 1969 à Paris ; regroupe 371 associations (unions d'Églises, Églises locales, œuvres) totalisant plus de 725 lieux de culte et plus de 145 œuvres en Métropole et dans les DOM. Un comité national, des commissions (Éthique, Théologique, etc.). Siège : 34, av du Gal-de-Gaulle, 77330 Ozoir-la-Ferrière. Pt : pasteur D. Hameau (né 1952). Secr. général : pasteur D. Ferret (né 1955). Publication : Info-Fef (trim.).

Fédération des Églises évangéliques baptistes de France (FEEBF) : fondée en 1910. Membres : 6 152. Pasteurs : 109 . Pt : Christian de la Roque (né 1960).

Union des Églises évangéliques libres de France (UEEL) : fondée 1849 par Frédéric Monod (ancien pasteur de l'Église réformée de l'oratoire du Louvre). Membres : 2 300 professants et environ 2 000 sympathisants. Pasteurs : 44. Pt : pasteur Pierre Lacoste (né 1962). Union des Églises évangéliques du Nazaréen (VEEN). Pt : pasteur Trevor Johnston. Membres : 300 (5 implantations en France). Siège : 134, rue de Champigny, 94430 Chennevières-sur-Marne.

Communautés et Assemblées évangéliques de France (CAEF) : églises 1res fondées fin XIXe s. ; actuellement 100 églises constituées, 70 pasteurs et missionnaires. Membres : 5 500. Association Entente Évangélique des CAEF, fondée 1985. Pt : Colin Crow (né 1942). Siège : 2, rue des Magasins, 67000 Strasbourg.

Églises pentecôtistes. Église apostolique (EA) : fondée en 1916 au pays de Galles. Attentive au « renouveau charismatique ». Membres : 2 000. Pasteurs : 22 ; Pt : pasteur Michel Léonowicz (né 1948).

Église de Dieu en France (EDF). Membres : 710. Pasteurs : 25 (dont 1 femme).

Mission évangélique des tziganes de France « Vie et lumière » (METF) : fondée en 1946 par le pasteur (pentecôtiste) Clément Le Cossec († 2001). Rattachée à la FPF en 1975. Pt : Georges Meyer. Membres : 500 000 baptisés en Europe, Amérique, Inde (dont France 100 000) dont 45 000 baptisés par immersion. Pasteurs et prédicateurs : 5 000 (dont France 1 200). Lieux de culte : 114 en France ; en août 2001 à Marville (Meuse) rassemblement international (30 000). Siège : « Les Petites Brosses », 45500 Nevoy.

Union des Églises évangéliques de réveil (UEER). Membres : 1 200. Paroisses : 9. Pasteurs : 14.

Union des Églises chrétiennes évangéliques (UECE). Membres : 400. Paroisses : 3 (et 2 annexes) en Bretagne.

Communauté protestante évangélique de Rochefort.

Communauté protestante interdénominationnelle. Mission populaire évangélique de France (MPEF) : fondée en 1872 par le pasteur anglais McAll à Belleville. Postes : 17. Pasteurs : 14. Pt : Bertrand Vergniol.

Organismes divers.   Action missionnaire commune : Cevaa (Communauté d'Églises en mission, autrefois Communauté évangélique d'action apostolique) 13, rue Louis Perrier-CS 49530-34961 Montpellier Cedex 2. Succède depuis 1971 à la Sté des missions évangéliques de Paris (fondée en 1822). Composée de 35 Églises : Églises réformées et luthériennes de France, groupées dans le Service protestant de mission (DEFAP) ; Églises réformées cantonales de la Suisse romande, groupées dans le Département missionnaire (DM); l'Égl. vaudoise d'Italie, celle du Río de la Plata (Uruguay, Argentine) et les Égl. évangéliques du Cameroun, Gabon, Lesotho, Nlle-Calédonie, Égl. Prot. Maohi et Togo ; l'Union des Églises baptistes du Cameroun, l'Égl. unie de Zambie, l'Égl. de J.-C. à Madagascar, les Égl. méthodistes du Bénin, Togo et Côte-d'Ivoire et l'Égl. presbytérienne du Mozambique, Égl. évangéliques Luthériennes du Cameroun, Égl. évangélique au Maroc, Égl. Luthériennes du Sénégal, l'Égl. du Christ-Roi à Bangui (Rép. centrafricaine), l'Égl. presbytérienne de l'île Maurice et l'Égl. prot. de la Réunion sont membres associés.

Armée du Salut (ADS) : origine : 1865 William Booth (1829-1912), pasteur méthodiste, fonde la Mission chrétienne. 1878 devenue l'Armée du Salut, elle adopte une organisation quasi militaire. Dirigée par un « général » élu par un haut conseil, présente dans 109 pays. Quartier général à Londres. En France : établie depuis 1881 ; 2 organisations : Fondation, en charge de l'action sociale et médico-sociale (Pt Alain Duchêne), 45 établissements, 1 700 salariés, 1 350 bénévoles ; Congrégation, membre de la Fédération protestante de France depuis 1994, responsable des aumôneries, cultes et action sociale de proximité (postes). 2005 : 100 officiers. Budget : 89 millions d'€. Adresse à Paris : 60, rue des Frères-Flavien, 75020. Statistiques (en 2005) : repas dans restaurants sociaux ou dans la rue 240 000, personnes accueillies dans centres de jour 7 500, accompagnées dans leur parcours d'insertion 6 000, jeunes pris en charge 2 000, convalescents 476, hébergement 105 personnes âgées, adultes handicapés hébergés et accompagnés 222. Publication : « Le Magazine » (trimestriel, 100 000 ex.).

Détacher l'encadré Masquer l'encadré

Nombre de protestants.   Vers 1670 : 882 000 ; 1815 : 472 000 ; 1851 (recensement) : 480 000 réformés et 267 000 luth. ; 1862 : 589 000 ; 1895 : 538 000 ; 1935 : 402 000 ; 1955 : 461 000 ; 2005 : 1 100 000 [dont membres de la FPF 900 000 dont réformés 300 000, luthériens 200 000, pentecôtistes 140 000 (dont 100 000 de la Mission évangélique tzigane) ; hors de la FPF 21 000 de la Fédération évangélique de France].

Association d'Églises de professants des pays francophones : 85, avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine. Fondée en 1957. « Professant » signifie que ceux qui désirent devenir membres de l'Église doivent personnellement confesser leur foi. 13 unions, fédérations ou regroupements, représentant plus de 400 Églises locales. Pt : pasteur André Courtial.

Cimade (service œcuménique d'entraide) : 176, rue de Grenelle, 75007 Paris. Accueil et défense juridique des migrants et réfugiés. Aide à l'insertion (enseignement du français et hébergement). Présence dans les centres de rétenton et les prisons. Programmes de développement et défense des droits de l'homme dans le tiers-monde.

Fédération de l'entraide protestante : 47, rue de Clichy, 75009 Paris. Rassemble plus de 350 associations, établissements dans le domaine sanitaire, social, médico-social de la formation, des loisirs et du commerce équitable.

Médiathèque protestante : 1 bis, quai St-Thomas, 67000 Strasbourg.

Service protestant de documentation : 47, rue de Clichy, 75009 Paris. Bibliothèque : 3 000 volumes et 250 revues.

Facultés. De théologie protestante de l'université des sciences humaines de Strasbourg : fondée en 1538. Forme les pasteurs de l'Église luthérienne d'Alsace et de Lorraine (Ecaal). Libre de théologie évangélique : 85, av. de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine. Fondée 1965. 1er, 2e, 3e cycles. Forme des pasteurs évangéliques. Libre de théologie réformée : 33, avenue J.-Ferry, 13100 Aix-en-Provence. Forme les pasteurs des Églises réformées évangéliques indépendantes.

Institut protestant de théologie (IPT) : fondé par l'Égl. luthérienne de France et l'Égl. réformée de France. 2 facultés (environ 350 étudiants) : Paris (1er, 2e et 3e cycles), 83, bd Arago, 75014 ; Montpellier (1er, 2e et 3e cycles), 13, rue Louis-Perrier, 34000. Bibliothèques : Paris 60 000 volumes, Montpellier 100 000.

Société de l'histoire du protestantisme français : 54, rue des Saints-Pères, 75007 Paris. Fondée en 1852 ; locaux offerts par le Bon Fernand de Schickler. Reconnue d'utilité publique en 1870. Musée. Bibliothèque du protestantisme (créée 1865 sous le patronage de Guizot, 120 000 volumes). Bulletin trimestriel.


Détacher l'encadré Masquer l'encadré

Conseil œcuménique des Églises.   Origine : conférence mondiale des missions à Édimbourg : 1910. Conférences œcuméniques : Stockholm (1925), Lausanne (1927), Oxford (1937), Édimbourg (1937), Amsterdam (1948, création officielle). Fonctionnement : secrétariat permanent : 150, route de Ferney, 1211 Genève 2. Assemblées (protestantes, anglicanes, orthodoxes, catholiques non romaines) ; tous les 7 ou 8 ans : 1re assemblée : Amsterdam (P.-Bas, 1948) ; 2e : Evanston (USA, 1954) ; 3e : New Delhi (Inde, 1961) ; 4e : Upsal (Suède, 1968) ; 5e : Nairobi (Kenya, 1975) ; 6e : Vancouver (Canada, 1983) ; 7e : Canberra (Australie, 1991). 8e : Harare (Zimbabwe, 1998). 9e : Porto Allegre (Brésil, 2006). Comité central (154 membres élus par l'assemblée) se réunit tous les 12 à 18 mois. Comité exécutif (25 membres) se réunit 2 fois par an. 8 coprésidents. Secr. général : 1-1-1993 Dr Konrad Raiser (All., né 25-1-1938), 1-1-2004 [élu par 78 voix devant Trond Bakkevig (Norv.), luthérien, 52 voix] Samuel Kobia (Kenya, né 10-3-1947). Églises membres : 347 (550 millions de fidèles dans 120 pays). But : offrir aux Églises un espace où celles-ci puissent s'appeler mutuellement à tendre vers l'unité visible en une seule foi et en une seule communauté eucharistique ; faciliter leur témoignage commun en chaque lieu et en tout lieu ; exprimer leur souci de servir l'homme et de promouvoir la justice et la paix.



Liens promotionnels


(*) quid.fr = 1,000,000 de visiteurs par mois (source DART)


Grands thèmes d'actualité vus par quid.fr

Départements

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

L

M

N

O

P

R

S

T

V

W

Y

Itinéraires routiers

Table du chapitre Quid 2007

Les religions

Les religions dans le monde

Animisme

Catholicisme

Le vatican

Ordres religieux

L'église en france

Églises orientales catholiques

Orthodoxes

Protestantisme

Autres églises chrétiennes

Mouvements chrétiens libres

Autres communautés et associations d'inspiration chrétienne ou biblique

Le judaïsme

Islam

Bahaïsme

Grandes religions d'asie

Mouvements divers

Athéisme en france

Mythologie gréco-romaine

Les sectes

L'encyclopédie quid

Masquer toutes les tables



'use strict';