UE / SERBIE

La Serbie fait un pas de plus vers l’Union européenne

Le commissaire à l'élargissement Stefan Füle au siège de la Commission européenne, à Bruxelles, le 12 octobre 2011.
Le commissaire à l'élargissement Stefan Füle au siège de la Commission européenne, à Bruxelles, le 12 octobre 2011. Reuters/Eric Vidal

La Commission européenne a entrouvert la porte de l'Union européenne à la Serbie qui a désormais le statut de candidate à l'entrée dans l'Union. A Bruxelles, la Commission présentait ce mercredi matin 12 octobre son rapport sur les perspectives d'élargissement des pays candidats.

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles

Cela prouve que l’UE, concernant l’élargissement, a décidé d’aller de l’avant.

Ivan Vejvoda

La Commission européenne ouvre un peu plus la porte de l’Union à la Serbie. Le commissaire chargé de l’élargissement propose d’accorder à Belgrade le statut de candidat, une forme de récompense après l’arrestation en mai et juillet dernier de Ratko Mladic et de Goran Hadzic, les deux derniers criminels de guerre serbes recherchés par le Tribunal pénal international (TPI).

Toutefois cette recommandation est assortie de plusieurs conditions, dont la normalisation des relations avec le Kosovo. « La Serbie a réalisé de nombreux progrès dans les domaines importants. A propos de la candidature d’adhésion serbe, la Commission européenne recommande d’accorder à la Serbie le statut de candidat, à condition que la Serbie s’engage à nouveau dans le dialogue avec le Kosovo et cela implique dans la mise en place des engagements annoncés aujourd’hui », a déclaré Stefan Füle, commissaire européen chargé de l’élargissement.

Parmi les autres pays candidats, le Monténégro est lui aussi récompensé par l’ouverture de négociations d’adhésion. En revanche la Commission européenne déplore le peu de progrès effectués par d’autres Etats, c’est le cas en particulier de la Macédoine et de la Turquie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail