Dans le rétro avec l'INA

Affaire Coupat : la France et ses épouvantails gauchistes

Après Cohn-Bendit, Goldman, Action Directe et Bové, Julien Coupat sera-t-il l'incarnation de l'extrême gauche de sa génération ?

D. Cohn-Bendit, P. Goldman, N. Ménigon et J. Bové (DR).

La chambre de l'instruction a rejeté la demande de remise en liberté de Julien Coupat, ce mardi après-midi. Elle donne donc raison au parquet qui avait fait appel, vendredi 19 décembre, de la décision du juge des libertés et de la détention d'accéder à la requête de celui qui est mis en examen pour « direction d'une association de malfaiteurs et dégradations en relation avec une entreprise terroriste ».

Cet ancien étudiant installé en Corrèze est soupçonné d'être à la tête d'un réseau d'extrême gauche ayant saboté les caténaires de la SNCF, début novembre.

Très attendue, cette décision implique que Julien Coupat, tout comme sa compagne de 25 ans, Yldune restera en détention provisoire. Sept autres proches sont aussi mis en examen, même si la justice a mis fin à leur détention provisoire.

En retenant la qualification de « terrorisme » au lieu de « dégradation d'un bien public », la justice installe un peu plus Coupat dans l'histoire médiatique de l'anticapitalisme, en France. On verra au procès ce qu'il en sera du dossier, que les avocats du couple, Mes Montagne et Terrel, prédisent des plus vides.

Coupat, parangon du gauchisme de cette décennie par le truchement des discours à charge de Michèle Alliot-Marie, aussitôt montée au front ? Ca reste à voir. Il n'empêche que, depuis le début des années 2000, aucune personnalité n'aura focalisé aussi durablement le triple regard de la justice, de la police et des médias.

Depuis mai 68, quatre autres personnages emblématiques avaient incarné l'anticapitalisme, générant un discours plus ou moins dénigrant de la part de la presse. Retour sur leurs credos et la trace médiatique qu'il en reste dans les archives de l'INA.

« Dany le rouge », un enfant des années 60

Né en 1945 dans le Sud-Ouest de parents juifs allemands réfugiés en France, Daniel Cohn-Bendit est un des leaders de la contestation étudiante de mai 68. La France entière se souviendra qu'il est allemand lorsque l'Etat lui interdira le territoire, espérant étouffer le feu étudiant alors que « Dany », en sociologie à Nanterre, fait l'aller-retour à Berlin.

En 1978, l'interdiction de pénétrer sur le territoire sera levée et Cohn-Bendit aura passé une décénnie auprès de la gauche libertaire et écologiste allemande. Côté terreau idéologique, on se rappellera qu'il avait choisi à l'âge de 14 ans la nationalité allemande pour échapper au service militaire. Puis qu'il avait milité un temps à la Fédération anarchiste avant de se dire « libéral-libertaire ». A l'époque, l'ORTF titrait « La France face à son drame ». (Voir la vidéo)


Pierre Goldman, « assassin » et « victime » des seventies

De Pierre Goldman, on a retenu une autobiographie qu'on retrouve dans pas mal de bibliothèques un peu versées à gauche : « Souvenirs obscurs d'un juif polonais né en France », qui remonte à 1975. Né à la fin de guerre, le demi-frère du chanteur Jean-Jacques Goldman, passe aujourd'hui pour un intellectuel engagé à l'extrême gauche dont certains disent qu'il aurait basculé dans « la délinquance ».

Comme le montre le reportage ci-dessous, réalisé après son assassinat à bout portant en 1979 à Paris, le discours des médias et du pouvoir de l'époque fluctue à l'égard de cet ancien des Jeunesses communistes qui avait rejoint un temps la guerilla au Vénézuela. Plusieurs versions ont circulé sur sa mort : l'une évoque une liquidation pour le compte des services secrets français. (Voir la vidéo)


Action directe : la « vraie » ultragauche des
années 80

2008 aura été marqué par le retour de Jean-Marc Rouillan en prison, vingt-deux ans après l'assassinat de Georges Besse, patron de Renault, abattu sur un trottoir en 1986. A cette époque et pour toute la décade, « AD » reste le symbole de l'extrême gauche, version violente et « luttarmiste ». Notamment à partir de l'été 1982, date à laquelle l'organisation est officiellement interdite par décret. Période qui voit le groupe se radicaliser.

Ceux qui furent à l'époque les avocats de Rouillan, Ménigon, Aubron ou Cipriani, nuançaient récemment sur Rue89 la densité intellectuelle de ce petit groupe qui se réclamait des anarchistes espagnols et des méthodes de guérilla. Leurs cibles : les symboles de l'Etat et du capitalisme.

Sur ces images de l'époque, qui montrent la fermeté à leur égard, on redécouvre la substance du communiqué par lequel ils signent l'assassinnat de Besse : « frapper au cœur même de la contradiction la plus forte au sein du consensus général de pacification et d'exploitation ». (Voir la vidéo)


José Bové, l'altermondialisme « jovial » des 90s

Changement de ton avec les années 90 et le passage au substrat altermondialiste. Pas question de poursuivre pour « terrorisme » le leader de la Confédération paysanne (55 ans aujourd'hui) lorsqu'il séquestre des représentants de l'Etat dans une préfecture ou quand il démonte un Mc Do. Question lexique, l'histoire retiendra plutôt le retour de termes comme « désobéissance civile », pour légitimer l'arrachage de cultures OGM, par exemple.

Côté images d'archives, on note un regard plutôt bon enfant des médias à son égard, nombre de journalistes l'interviewant sur sa « sérénité » à quelques minutes d'entrer en prison après avoir perdu son procès en appel. Nous sommes en 2002, trois ans après l'épisode du Mc Do, quand David Pujadas ouvre sur « la grande parade de José Bové », arrivé à sa prison précédé d'un chapelet de tracteurs et de voitures. Avec le soutien de la gendarmerie qui ouvre la voie, même si Bové dénonce, lui, « une justice politique ». (Voir la vidéo)

Cinq ans plus tard, Bové se présentait à l'élection présidentielle de 2007 et engrangeait 1,32% des voix.

Photo : Daniel Cohn-Bendit, Pierre Goldman, Nathalie Ménigon et José Bové (DR).

288 commentaires (Pour réagir, connectez-vous)

  • Téléchargez votre photo sur votre page perso. Elle apparaîtra à côté de vos réactions.
  • Merci de respecter la charte des commentaires, sans quoi nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
  • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
Portrait de Courageux-Anonyme

De Courageux-Anonyme

07H56 | 24/12/2008 | Permalien

On s'attarde sur les personnes, mais on laisse le principal de côté.
Le gouvernement se fabrique médiatiquement un nouvel ennemi, l'ultra gauche, des cellules anarcho-autonomes : des terroristes. Tout ça sera bien pratique pour plus tard, en ces temps de crise, des grosses manifestations, des émeutes, peuvent toujours avoir lieu, mais on pourra réprimée tout ça impunément. Il suffira de ressortir le vocabulaire, les étiquettes inventés pour que l'opinion publique accepte qu'on tape et arrête à tout va, après tout ce ne sont que des terroristes.
Par contre ils jouent avec le feu, un ennemis inventé peu très vite devenir réel.

Portrait de Chloé Leprince

De Chloé Leprince (auteur)

Rue89 | 07H59 | 24/12/2008 | Permalien

Bonjour

c'est exactement le sens de cet article : au dela des parcours et eventuellement des actes (l'enquete est en cours, le proces encore tres loin), il est intéressant de voir la fabrication d'un ennemi… et de voir qu'il n'est finalement pas tres nouveau comme le montre le décryptage du discours depuis 1968, décénie par décénie.

Portrait de rue_de_la_paix

à Chloé Leprince Portrait de Chloé Leprince De rue_de_la_paix

chômeur | 10H52 | 24/12/2008 | Permalien

Et c'est valable dans les 2 sens.

Portrait de gropl

De gropl

08H51 | 24/12/2008 | Permalien

Ah ! mai 68 !

J'avais compris mes soixantes huitres.

Portrait de Tigerbill

à gropl Portrait de gropl De Tigerbill

68tard endurci, bobo par attributio... | 10H15 | 24/12/2008 | Permalien

MDR ! ! ! !

Portrait de JSMM

De JSMM

retraité | 09H02 | 24/12/2008 | Permalien

AU DEBUT DE L'AFFAIRE :

- Le gogo : « Bravo MAM ! fusillez moi tous ces Rouillans » !
- Trissotin : « Nous l'avons en dormant, Madame, échappé belle ».
- Le prof de philo à ses élèves : « Lisez plutôt l'allégorie de la caverne »
- Le philosophe de café du commerce : « il y a le vrai et l'apparence du vrai ».
- Le disciple de Netchaïev : revoir l'article 2 du catéchisme du révolutionnaire.
- Le vieux policier blasé : « je connais ce genre de ficelle ».
- Le hiérarque policier retraité : » maintenant je peux le dire : méthode classique »
- Le chat échaudé : « la manipulation existe, je l'ai rencontrée ».
- Le nihiliste intelligent : « Ah, les cons, ils se sont laissé infiltrer ».
- Le bon syndicaliste : « Nous, patron, on respecte l'outil de travail ».
- Le manifestant ingénu : « c'est comme pour les casseurs, y a des cagoulés provocateurs ».
- Le patriote : « je sens la main de l'étranger ».
- Le barbu : « pour une fois ils ne nous utilisent pas ».
- Le nationaliste corse : « nous non plus ».
- Dupont la joie : « cocorico » Sarko !
- Sherlock Holmes : « procédé élémentaire, mon cher Watson ».
- Le bobo : croire ou ne pas croire, that's the question.
- La gauche établie : « nous, nous respectons l'ordre républicain ».
- La gauche pas encore établie (genre O.B) : « cela ne fait pas partie de nos méthodes ».

AUJOURD'HUI :

MAM pensait servir à quelque chose, et croyait que cette affaire allait assurer sa gloire. Mais hélas, sa cote stagne, et son maintien au gouvernement n'est pas assuré, bien au contraire, car sa baudruche était trop précipitamment gonflée. En son for intérieur elle doit s'interroger : « j'en ai peut-être trop fait » ?
Si nous rapprochons le sort de COUPAT de celui de MARCHIANI (gracié par notre bon Roi) nous pouvons dire quant à nous : « Géométrie variable et fait du prince sont les deux mamelles d'une justice bananière ».

Portrait de kebra

à JSMM Portrait de JSMM De kebra

Bisounours killa | 14H14 | 24/12/2008 | Permalien

JSMM un grand merci,

j'ai commencé cette journée par une réponse à la Kalach et la lecture des nouveautés de ce fil, j'étais vraiment mal. Cela sentait la sueur de rameur et l'immondice, pas top pour se donner de l'appétit en ce jour de réveillon…

Et puis votre intervention digne de mes humoristes satiriques préférés m'a collé un coup de pompe au fion. Il reste des combattants dans les rangs du Front de Déconnologie Révolutionnaire, je ne vais donc pas déserter et je remonte au front, c'est l'alarme !

Portrait de coco19

De coco19

retraité | 09H05 | 24/12/2008 | Permalien

Mettre dans le même sac cohn bendit , bove et julien Coupat c'est aller un peu vite.
Peut être que Julien Coupat est d'extrème gauche à moins qu'il ne soit anar( voir pour cela Alliot Marie) mais les deux autres se sont des enfants de coeur. Des « gauchistes » qui ont su aller à la soupe le moment venu et qui l'a trouvent bonne ; ils « gueulent devant les caméras qui leurs sont tendues généreusement mais sinon se sont de petits agneaux bien sages devant les politiques de droite . En tout cas ils ne servent en aucun cas la démarche de gauche bien au contraire.En tout cas ils ne dérangent pas le monde capitaliste

Portrait de gelu42

De gelu42

09H17 | 24/12/2008 | Permalien

On aimerait bien consommer mais après 1an1/2 de sarkozy, le porte monnaie est désespérément vide. Il nous reste les merveilleuses images de notre cher président, accompagné des balkany sous la douceur et le soleil du brésil nous fait vraiment fait chaud au coeur. Et puis voir la mine réjouie de marchiani le coupable gracié ça fait du bien alors que coupat lui il est pas encore officiellement coupable puisqu'il n'a pas été jugé, il peut donc rester en prison. Ca c'est le pragmatisme façon sarkozy.

Portrait de pete sampras

De pete sampras

étudiant | 09H55 | 24/12/2008 | Permalien

Ces personnes n'ont (heureusement) rien acquis à part la célébrité dans une fin tragique… seul l'engagement politique peut faire changer les choses, pas la violence, la désobéissance civile, encore moins la lutte armée…

http://carpediempolitique.hautetfort.com

Portrait de ganima

à pete sampras Portrait de pete sampras De ganima

chomeur de longue durée furtur trav... | 10H21 | 24/12/2008 | Permalien

bonjour,

Quand tu connais le milieu politique tu t apperçois vite que c'est un tas de merde, et en plus ça éclabousse,

je sais que le coq lui à l'habitude de chanter sur son tas de fumier !
Il en est trés certainement le viqueur, mais pour en arriver là il ne faut pas être un saint !

Il faudrait etre bien naif pour le croire !

Portrait de emmanuel24

à pete sampras Portrait de pete sampras De emmanuel24

10H26 | 24/12/2008 | Permalien

et voter blanc,c'est déjà quasi limite revolutionaire ?
C'est l'histoire de France racontée aux ptits enfants par alain Minc que vous nous servez.Les revolutions ça ne sert pas à rien,c'est l'epée de Damoclès des dirigeants qui ne respectent par le peuple.

Portrait de Anthropia

De Anthropia

10H10 | 24/12/2008 | Permalien

Si nous sommes bien à l'ère virtuelle,

alors, la nouvelle icône doit être un être de papier, d'image, télévisuel, créé par les mots de la communication,

un héros n'a plus besoin de rien faire d'autre que d'être dans lémédias (copyright Schneidermann),

si nous sommes bien à l'ère virtuelle, nous aurons le vidéo-terrorisme, celui dont tout le monde parle sans qu'il ait jamais rien fait, et bientôt nous aurons la cyber-justice, mais dans ce cas pourquoi ne pas mettre Coupat en cyber-prison pour qu'il puisse passer ses vacances de Noel en famille.

http://anthropia.blogg.org

Portrait de Tigerbill

De Tigerbill

68tard endurci, bobo par attributio... | 10H29 | 24/12/2008 | Permalien

ça commence quand même à faire beaucoup, non ? ? ? ?

Je pense qu'une vraie manifestation anti-Sarkozy ne serait pas malvenue.
Une qui ne demanderait pas beaucoup d'investissement personnel, donc facile à faire, mais hautement symbolique : l'équivalent massif du « casse toi pauv » con »

Le soir du 31 Janvier, la consigne

BOYCOTT des voeux Sarkoziens :

Tout le monde ETEINT la télé en même temps ( ainsi que TOUTES les lumlières et appareils électriques ), puis Tout le monde rallume TOUT à fond la caisse 10 minutes après,

Une chute BRUTALE d'écoute et de consommation électrique, suivie d'un bang inverse 10 minutes après.

Un « casse toi pauv » con » collectif.

Il paraît que même de l'espace, ça se verrait.

Est ce quelqu'un pourrait me dire comment je peux faire pour diffuser massivement l'idée ? ? ? ? ?

Merci.

Portrait de mick69

à Tigerbill Portrait de Tigerbill De mick69

10H56 | 24/12/2008 | Permalien

Bonne idée, il faudrait en faire un article pour rue89, préciser les horaires où chacun de nous doit disjoncter son appartement et interviewer edf pour grossir le buzz

Portrait de Jambalaya

à Tigerbill Portrait de Tigerbill De Jambalaya

Le contenu de ce champ apparaît ent... | 11H26 | 24/12/2008 | Permalien

Les voeux présidentiels du 31 Janvier ? Ca commence mal votre histoire…

Portrait de Tigerbill

à Jambalaya Portrait de Jambalaya De Tigerbill

68tard endurci, bobo par attributio... | 12H33 | 24/12/2008 | Permalien

C'est le Lagavulin d'hier soir qui ne passe pas bien ! ! !
 : -))

Portrait de kebra

à Jambalaya Portrait de Jambalaya De kebra

Bisounours killa | 14H26 | 24/12/2008 | Permalien

C'est pas pour contredire mais not'zident kétanou va pas louper l'occase de nous enfumer jusqu'au 31 janvier, fin officielle de la période des voeux. Je parie sur au moins 4 interventions avec buffet LIDL à la fin, c'est la crise. Mais pas pour le temps de parole du président-roi.

Alors blocus des voeux pour tout le mois de janvier et à partir du 31 décembre, oui pourquoi pas, je n'ai plus de télé et je ne serais pas en France mais je suis solidaire avec cette action très signifiante au niveau de la symbolique sarkozienne.

Mais ne comptez pas trop sur les colones nobles de la Rue, ils savent bien que les « activistes » finissent à la Santé, pas leur trip. Seul la plèbe des commentaires peut relayer vers le reste de la toile. Lance l'idée sur le site du comité de soutien aux inculpés et sur deux ou trois autre fora et regarde si cela mord, bonne pêche !

Portrait de Tigerbill

à Tigerbill Portrait de Tigerbill De Tigerbill

68tard endurci, bobo par attributio... | 12H43 | 24/12/2008 | Permalien

@tous

Veuillez rayer « Janvier » et mettre « Décembre » à la place.
« Tout le monde peut se tromper », comme disait le hérisson en descendant de la brosse à habits.

Allez, bonnes fêtes à tous.
Hips ! ! !

Portrait de compte sup. à la demande du riverain 25.08

à Tigerbill Portrait de Tigerbill De compte sup. à la demande du riverain 25.08

chat de garde | 16H59 | 24/12/2008 | Permalien

…De même que le ver luisant qui descendait d'un mégot
Ah Lagavulin…

Portrait de spahi

De spahi

10H35 | 24/12/2008 | Permalien

ce qui m'étonne dans cette affaire, c'est qu'on ne prenne pas en compte la revendication des anti nucléaires allemands dans cette affaire .
Quasiment passée sous silence.
Il me semble que nous avons à faire à un gouvernement qui craint beaucoup que 2009 soit une année très dure pour lui.
Et qui ressort avec la Justice de ce pays des textes liberticides (Perben II)
pour pointer du doigt des personnes non condamnées (où est la présomption d'innocence ? )
Lire certains livres et manger des carottes bio désigneraient ils, par avance, des affreux gauchistes du « terrorisme d'ultra gauche anarcho autonome ».
Ben, on doit être nombreux à être suspects.

Portrait de désenchantée

De désenchantée

aucune | 11H08 | 24/12/2008 | Permalien

bonjour
la détention prolongée de Julien et Yldule m'interpelle aussi, je pense à ces pères blessés de voir leurs enfants à qui une bonne éducation a été donnée et qui sont dans l'épreuve de savoir si oui ou non leurs enfants sont les bouc émissaires d'un pouvoir, je ressens une tristesse particulière pour ces personnes en cette veille de Fête Chrétienne même si on n'est dans une République laîque……
Bien que non pratiquante et à à peine croyante je ferais une prière pour eux et tous les innoncents qu'on lamine au nom d'une idéologie extrême….
en corrélation certaines voix s'élévent car les fouilles des gamins continuent :
http://www.lepost.fr/article/2008/12/17/1359879_nouvelle-descente-de-gen…

http://www.lepost.fr/article/2008/12/17/1359507_l-ultra-gauche-a-une-nou…

c'est beaucoup trop facile de s'en prendre à des gosses que de s'attaquer au cartel de la drogue si l'on veut que ce fléau soit irradiqué …… en Colombie malgré des millions de dollars voire milliards investis pour l'éradication la production a augmenté de 27% en 1 an….. regarder dans les cartables des écoliers me semblent quelque peu clowmnesque et inutile mais cela rassure la frange ultra droite de nos semblables……..
la corruption et les trafics ne se trouvent pas entre les cahiers de brouillon, les livres de grammaire ni de maths…..
Joyeux Noêl

Portrait de Lucius Sergius

à désenchantée Portrait de désenchantée De Lucius Sergius

Citoyen | 04H38 | 25/12/2008 | Permalien

Oui, il paraîtrait d'après certains articles lus ça et là que les gens de pouvoir reprochent essentiellement aux emprisonnés jusqu'à nouvel ordre, au-delà de tout fait avéré, de ne pas « bien penser » et « de vivre d'une manière qui ne plait pas »…

Comme c'est les fêtes, allez, imaginons les mêmes puissants il y a environ 2000 ans face à un gars non-violent, entouré d'une communauté pacifique mais qui dérange dans le paysage. Un gars un peu rêveur qui assure être un roi sans que son royaume ne soit de ce monde, qui parle de « sauver » ce qu'il trouve imparfait et qui du fait de son mode de vie et de sa bonne parole perturbe un tantinet les intérêts bien entendus de l'époque…

A l'occasion il aurait vaguement menacé de détruire un temple pour le reconstruire en quelque jours dans la foulée, se serait opposé à une lapidation, aurait partagé des trucs et aurait même demandé à des riches de laisser leur pognon : ce mec est donc un terroriste.

Allez, hop, sur la croix le hippie ultra-gauchiste ! Et faites-gaffe, les disciples…

Avec un certain Marchiani dans le rôle d'un improbable Barabas : -))))

Joyeux Noël.

Plus sérieusement, pour revenir à nos jours il y a un type et sa copine, promus en nouveaux martyrs bien malgré eux (ça ne semble pas vraiment dans leurs idées), mis sous les verrous sous condition exceptionnelle pendant que les gardiens du temple auront sans doute bien fait bombance avant une traditionnelle messe de minuit qui leur aura éventuellement donné bonne conscience…
Inventer des martyrs, ce n'est jamais une bonne idée en situation un peu incertaine.

Cette affaire sent l'opportunité mal maîtrisée, voire le bidouillage amateur, pour trouver un ennemi de l'intérieur fédérateur dans la panique des perspectives de 2009. Pas de bol, le coup des dangereux écologistes épiciers, anciens de l'Essec (de la racaille, je vous dis) et étudiants en histoire de l'art ou en archéologie qui forment un redoutable réseau ultra-truc autonome et tout, équipés avec du matériel de varappe et un opuscule maison tiré à quelques dizaines d'exemplaires (un « manuel » du petit anar dont le style navigue entre le mémoire d'étude, l'envolée romantique et même la S-F sur la fin, façon les castors juniors bricolent et réussissent leur révolte), surveillés depuis un bail et qui arriveraient à manipuler éventuellement du fer à béton au contact de lignes à haute tension, miraculeusement et diaboliquement sans griller dans un magnifique arc électrique (essayez rien que de balader un tournevis entre deux fils proches et dénudés branchés sur le 220, pour voir. Enfin non, réflexion faite, mieux vaut pas pour bien finir l'année…), ça ne fait quand même pas trop crédible comme vraie menace terroriste. L'effet s'inverse même franchement.

Suite en début d'année prochaine, enfin si la justice peut suivre normalement son cours (Au point ou on en est dans l'esprit guignol, il y aura peut-être des rebondissements…), curieux de voir comment va se conclure cette espèce de machin pathétique…

Difficile de bien rapprocher les d'jeunes de Tarnac de gens ayant donné dans la lutte (ou l'attaque) armée avec sang versé. Quant à José Bové, à moins que sa pipe soit explosive, et Dany le dangereux député européen, on se demande quand-même comment il se sont perdus dans cet article…

Delenda Carthago

Portrait de C. Creseveur

De C. Creseveur

D'actualité, de dessin surtout | 10H58 | 24/12/2008 | Permalien

On mélange un peu tout, en essayant de créer une sorte de mythologie de l'extrême gauche. Les 4 ci-dessus n'ont pas plus à voir ensemble, qu'ils n'ont à voir avec ce malheureux Coupat.

Coupat qui est manifestement tout sauf un prosélyte (il choisit même à l'opposé le silence pour principe d'échange ! ) leur est à des années lumières.
Je crains qu'il ne se rerouve affublé d'un manteau trop grand pour lui.

Ce gouvernement réactionnaire se comporte avec lui comme il se comporte habituellement avec les jeunes qui manifestent de manière générale, sans forcément être turbulents : il les écrase sans scrupule, imaginant qu'en réprimant de manière intransigeante et brutale, on va leur faire passer l'envie de manifester (et par ricochet dégoûter autour d'eux).
Or nous savons tous à quel point cette méthode est contre productive : plutôt qu'elle ne va les détourner, elle va renforcer leur haine du système.

Je pense aussi à cette malheureuse Yldune à qui on fait subir un traitement parfaitement indigne, avec des privations de sommeil et autres raffinements, qui tiennent de la torture.
Ce que fait notre gouvernement est insupportable. La disproportion de la réponse est scandaleuse.

Sarkozy se fait son petit Gantanamo. Il imagine sans doute qu'il impressionne les terroristes du monde entier.

Portrait de baiia

De baiia

cadre commercial | 11H30 | 24/12/2008 | Permalien

Laffaire est résolue, ce sont les chasseurs qui sont tellement nuls qui ratent les cerfs et visent les catenaires, cette explication m'apparait nettement plus plosible que l'ultra gauche, un groupe de babos vivant au frais de papa et maman dans le fin fond de la france. Le gouvernement donc l'etat lui se comporte en terroriste en laissant ces jeunes en prison alors qu'il n'y a rien dans le dossier.

Portrait de baiia

De baiia

cadre commercial | 11H30 | 24/12/2008 | Permalien

Laffaire est résolue, ce sont les chasseurs qui sont tellement nuls qui ratent les cerfs et visent les catenaires, cette explication m'apparait nettement plus plosible que l'ultra gauche, un groupe de babos vivant au frais de papa et maman dans le fin fond de la france. Le gouvernement donc l'etat lui se comporte en terroriste en laissant ces jeunes en prison alors qu'il n'y a rien dans le dossier.

Portrait de dddd

De dddd

présent | 11H33 | 24/12/2008 | Permalien

Ce qui est intéressant dans toutes ces histoires, ce sont la nécessité de qualifier par le pouvoir ou par des personnes les considérant comme « ennemies » ces personnes ou groupes et l'usage de termes qui sont soit des injures (gauchiste en est une comme toto d'ailleurs), soit des qualificatifs jamais revendiqués par ceux qui sont désignés (ultra-gauche). Il serait intéressant de demander aux principaux intéressés (pour Goldmann ça risque d'être compliqué…) comme eux se qualifieraient.

Portrait de le bateleur

De le bateleur

Apprenti humain | 11H35 | 24/12/2008 | Permalien

Il n'y a aucune mesure entre le délit, pour autant qu'il soit réel, pour lequel la SNCF elle même affirme qu'il n'y a aucune « mise en danger » et la réponse de la (l'in)justice.

A traiter ainsi son avenir (sa jeunesse) la société actuelle se prépare des jours sombres.

Nous sommes en train de forger dans les prisons des lames qui, même si rien ne les inclinaient à cela, saurons trancher dans le vif au moment venu.

Est-ce vraiment cela que les Nombreux désirent ?

Non bien sur, mais à regarder l'écran bleu et écouter la voix persuasive qu'il distille jour et nuit, nous en venons à avoir peur de tout et surtout de ce qui bouge un tout petit peu plus vite que nous.

Allez, un petit sursaut, notamment tous ceux qui pensent s'en sortir en se jetant dans l'ironie perpétuelle façon guignol,
la plaisanterie est terminée, ceux qui vous manipulent n'ont d'ailleurs jamais rigolé, ce dont ils ont besoin c'est de la peur naturelle que vous avez pour l'Autre.

La justice a tranché sans preuve et sans témoin
Inventant la terreur dont elle a tant besoin
Elle ajoute à Coupat pour en faire un coupable
Comment la qualifier d'autre que lamentable ?

Portrait de Bebert Cassandre

De Bebert Cassandre

11H52 | 24/12/2008 | Permalien

Coupable le Coupat. Forcément coupable ! Coupable de quoi ? Mais de tenir une épicerie au fin fond de la France profonde ! Une épicerie quasiment clandestine s'il faut en croire la presse. Une épicerie ne luttant pas contre la sauvegarde du pouvoir d'achat des français ! Une épicerie ne faisant jamais de promotion sur le coca cola. Une épicerie louche donc. Les ploucs ont été abusés par ce dangereux terroriste pendant trop longtemps ! Pas de carte de fidélité, pas de timbre, pas d'ouverture le dimanche ! Mais où allait-on ? Il était temps d'y mettre bon ordre ! Monsieur Sarkozy l'a fait ; Coupable le Coupat ! Forcément coupable ! …. Ne trouvez vous pas qu'on se trouve beaucoup plus en sécurité depuis que ce malfaisant est derrière les barreaux ! Bravo MAM, cet épisode participera à votre gloïre. Avec un tréma…. Comme dans « l'herbe rouge ».
Ah mais non mais !

Portrait de Keldan

De Keldan

No future & carpe diem | 12H03 | 24/12/2008 | Permalien

Bové a pété un McDo et des champs OGM.
L'autre type là (enfin si c'est bien lui, mais disons « le coupable ») a flingué des lignes de train…

Rien à voir !

Dans le premier cas on est clairement dans une lutte contre des symboles forts du capitalisme méchant : bouffe de merde, travail de merde, etc.
Dans le second, c'est juste un gros blaireau qui s'en prend à un moyen de transport bien prolo (au niveau des clients comme des employés) et qui n'a vraiment pas besoin de ça pour mal fonctionner !

Vous avez aimé cet article ? Achetez votre plaque et soutenez l'indépendance de Rue89

Appelez le 08 99 19 40 70 (1,68 € / appel)

Envoyez « RUE » par SMS au 81027 (1,5 € / SMS)

En savoir plus

Accrochez une plaque Rue89 sur votre page de membre et dans vos commentaires. Votre plaque, qui comportera votre numéro de riverain, apparaîtra pendant un mois.

123456
Rentrez le code que vous recevrez dans le cadre ci-dessous pour activer votre plaque

Connectez-vous pour entrer votre code
-->