Classiques

Entretien avec Michaël Biziou

« Adam Smith est avant tout un philosophe »

Entretien avec Michaël Biziou

Mensuel N° 179 - Février 2007

Adam Smith est-il un philosophe ou un économiste ?

Je ne voudrais pas paraître ravir A. Smith aux économistes mais, à mes yeux, il ne fait aucun doute que c’est avant tout un philosophe. C’est d’ailleurs lui-même qui désigne sa démarche théorique sous l’appellation de philosophie. Cette dernière se définit pour lui comme une pensée systématique qui tente de relier les divers domaines du savoir à partir de lois générales. Elle unifie ainsi des disciplines que nous, à notre époque, considérons comme séparées. Il suffit pour s’en convaincre de rappeler que les intérêts de A. Smith sont suffisamment larges pour l’amener à écrire, outre son célèbre ouvrage d’économie (Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations), des textes sur l’esthétique (Des arts imitatifs), la linguistique (Considérations sur la formation des langues), la rhétorique (Leçons sur la rhétorique
Acheter à l'unité
Abonnez-vous
Vous n'êtes pas encore abonné ?
Les formules 100% numérique ou Papier + Numérique vous permettent d'accéder à toutes les archives ! À partir de 6€ par mois.

Vous êtes déjà abonné ?

Connectez-vous
Numéros en cours
Le but des commentaires est de permettre un échange entre les auteurs et les lecteurs de Sciences Humaines. Chaque commentaire proposé sur le site est soumis à une modération. Pour en savoir plus sur les règles et traitement des données personnelles liées aux commentaires, consulter notre politique de confidentialité.
Proposer un commentaire
* Champ obligatoire

--> 'use strict';