Retour

Terres arctiques

La dorsale Lomonosov : russe, danoise ou canadienne ?

La chaîne de montagnes sous-marines Lomonosov est particulièrement visée par ces spéculations. Les médias ont fait grand cas, à la fin du mois de juillet 2007, d’une expédition russe qui est allée y déposer, à l’aide de mini-sous-marins, le drapeau russe afin de revendiquer ce territoire, arguant qu’il s’agit de la continuité du continent eurasiatique. Quelques semaines plus tard, une expédition danoise partait cartographier ce même lieu pour le revendiquer à son tour. Pour sa part, le Canada affirme lui aussi que la dorsale Lomonosov est rattachée à son territoire.

Il n’est toutefois pas en avance sur ces autres nations en ce qui concerne le processus de cartographie des fonds marins arctiques.

Qui finira par gagner cette course ? Même si les hydrocarbures cachés dans le sous-sol arctique sont très convoités, il y a fort à parier que leur exploitation ne sera pas simple. Il faudra sans aucun doute attendre encore plusieurs années avant de pouvoir en tirer pleinement profit. En effet, l’extraction et le transport des ressources de l’Arctique ne seront ni faciles ni économiques.

L’Arctique peut donc encore respirer, pour l’instant, avant que la fièvre du pétrole ne l’atteigne, lui aussi, définitivement.

--> 'use strict';