Abonnement aux flux : Articles | Commentaires

Abdel-Hafed Benotman

0 commentaire

NĂ© en 1960 Ă  Paris, algĂ©rien, Abdel-Hafed Benotman a un parcours de vie très particulier. Dernier enfant d’une famille nombreuse dĂ©barquĂ©e d’AlgĂ©rie dans les annĂ©es 50 et installĂ©e en plein Paris, il est très tĂ´t confrontĂ© Ă  la diffĂ©rence et Ă  ses consĂ©quences. Cet ex-taulard, parfois acteur de cinĂ©ma, de théâtre et de tĂ©lĂ©vision se consacre principalement Ă  l’Ă©criture de polars qu’il publie chez Rivages. C’est durant ses pĂ©riodes d’emprisonnement – Il additionnera quatorze ans de dĂ©tention- qu’il puise sa rage d’Ă©crire. En 2003, il publie un roman autobiographique Éboueur sur Ă©chafaud (Rivages) qui dĂ©crit avec beaucoup de verve cette partie de sa vie.

Amour, vengeance d’ex-dĂ©tenus, souvenirs d’enfance, cruautĂ© humaine sont les thèmes Ă  partir desquels Abdel-Hafed Benotman construit des rĂ©cits d’une grande authenticitĂ© et d’une profonde noirceur. Ses textes fiĂ©vreux, son Ă©criture viscĂ©rale, fĂ©roce mais pleine de poĂ©sie, en font l’un des Ă©crivains les plus brillants de ces dernières annĂ©es.

LibĂ©rĂ© en 1999, il poursuit son action militante anti-carcĂ©rale et crĂ©e un journal « L’envolĂ©e » envoyĂ© aux dĂ©tenus dont le nom deviendra celui d’une Ă©mission de radio locale parisienne qu’il animera.

Ses centres d’intĂ©rĂŞts littĂ©raires sont multiples. Auteur de nouvelles et de romans noirs, il Ă©crit aussi de la poĂ©sie, des chansons, du théâtre. Il mène des ateliers d’Ă©criture et anime avec succès des ateliers théâtre avec des populations diverses. En 2001 il Ă©crit sa première pièce, La joue du roi, et monte l’annĂ©e suivante La politesse des foules.

Il travaille ensuite comme intervenant pour l’association « Dire et faire contre le racisme ».

Acteur pour le cinĂ©ma, Abdel Hafed Benotman a tenu un second rĂ´le dans CarrĂ©ment Ă  l’ouest de Jacques Doillon et dans la sĂ©rie policière Central nuit. Il a reçu en 2010 le Grand Prix du meilleur scĂ©nariste pour une de ses nouvelles Le maĂ®tre des mots. En 2011, le film Sur la planche, de Leila Kilani, dont il est le co-scĂ©nariste, a Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ© Ă  la Quinzaine des RĂ©alisateurs du festival de Cannes.

 

. Garde Ă  vie (roman jeunesse) – Editions Syros. Rat Noir, 2011

. L’oeil Ă  clef – PoĂ©sie, Domens Eds Pezenas, 2010

. Éboueur sur Ă©chafaud – Editions Rivages/Noir, 2009

. Marche de nuit sans lune – Editions Rivages/Noir, 2008

. Les poteaux de torture (Nouvelles) – Editions Rivages/Noir, 2006

. La joue du roi- suivi de Vomitif (Théâtre) – L’insomniaque, 2001

. Les ForcenĂ©s (Nouvelles) – ClĂ´, 1993 – Rivages/Noir, 2000

 

Une interview du Concierge Masqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>