Imprimer

2° G.M : Les Semi chenillés Français

39 45 Vehicules France

 

Les responsables militaires s'aperçurent vite que les blindés ne pouvaient opérer seuls, et qu'il leur fallait l'appui, non seulement de l'infanterie, mais aussi des techniciens du génie et de l'artillerie. Le véhicule semi-chenillé représentait la meilleure solution, et toutes les nations impliquées dans la Seconde Guerre mondiale se mirent à en construire, hormis l'Union soviétique.

La France fut de celles-ci.

Mat2gm USA 190x15 vierge

Kegresse

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

KEGRESSE

Adolphe Kégresse, né le 20 juin 1879 à Héricourt et mort le 9 février 1943 à Croissy-sur-Seine, était un ingénieur français qui fut ingénieur et responsable des garages du Tsar de Russie au début du 20ème siècle.

Il a imaginé la chenille souple et le propulseur qui feront son succès pendant près de quarante années. En 1910, à la demande du tsar, il met au point des autochenilles (à partir de véhicules Packard, Mercedes-Benz et Delaunay-Belleville). Fuyant la révolution russe, il s'associera avec Hinstin et Citroën pour développer son idée.

En 1922, avec l’ingénieur Jacques Hinstin, il finalisa le premier véhicule « tout terrain » Citroën K1 qui était un châssis C 5cv équipé du système « Kégresse-Hinstin ».

Le système de chenilles Kegresse-Hinstin, adaptable aux châssis existants, était composé d'une bande épaisse de caoutchouc moulé et armé s'enroulant sur deux poulies dont l'une est motrice et l'autre libre sur un essieu porteur constituant ainsi un bogie à deux essieux avec une assez large liberté de tangage pour s'adapter au terrain accidenté.

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE C6  P19 B

Voiture de liaison tout terrain, basé sur le châssis de la C6 équipé des moteur, embrayage et boîte de la C6F, le VLTT C6 P19 B a été fabriqué à partir de 1931 à environ 600 exemplaires par Citroën Chenard & Walcker à Gennevilliers.

La poulie motrice (diamètre 500 mm) était à deux joues mobiles enserrant la chenille en fonction des efforts demandés lors de la traction ou du freinage. Un train de 4 galets groupés deux à deux assurait la fonction porteuse.

Les principaux intérêts du système par rapport aux chenilles classiques étaient la légèreté et le fonctionnement relativement silencieux. Le gros défaut était la durée de vie assez faible de la bande sans fin (2000 à 6 000 km).

L’armée se dotera d'une grande quantité de semi chenillé P17 et P19 pour tracter ses canons de 75 ou pour mécaniser sa cavalerie.

Les propulseurs Kégresse propulseront ainsi toute une famille de véhicules blindés dont de nombreuses automitrailleuses.

Mat2gm USA 190x15 vierge

Pho Kegresse P 19

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE P4 et P4 T

Semblable au type K1, le propulseur P4 T se reconnaît aisément à l’aspect des poulies avec notamment les flasques lisses des poulies folles. Les différences techniques se situent au niveau des rapports de la boîte de vitesses, des dimensions des freins et du poids du châssis.

En 1924, l’armée polonaise acheta 135 châssis P4 T et en transformera 90 entre 1925 et 1930 en blindés (wz. 28). Entre 1934 et 1938, ils seront transformés en véhicules à roues (wz. 34).

En 1926, 16 automitrailleuses blindées seront construites et utilisées par la cavalerie et serviront en Syrie et au Liban jusqu’en 1941. Elles étaient équipés d’une tourelle et étaient prévues pour un conducteur et deux servants.

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE P14

Véhicule C6 avec un propulseur P14, il fut utilisé dans l’armée comme tracteur d’artillerie.

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

Kegresse P 14

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE P19

Le P19 était un véhicule de liaison tout-terrain (VLTT), utilisé par la cavalerie française qui en possédait une centaine d’exemplaires pour le transport de ses Dragons Portés juste avant le début de la Seconde Guerre.

En 1940, l’armée allemande réquisitionnera comme prise de guerre tous types de véhicules civiles ou militaires, et rebaptisera le P 19 : «Transportkraftwagen (véhicule de transport) Ci 380 (f)». Ci (Citroën), S (SOMUA), U (UNIC) et (f) pour le pays d’origine identifient immédiatement ces véhicules.

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE P26

Plusieurs prototypes non transformables en véhicule à roues seront construits dès 1933 (camionnette bâchée, véhicule blindé).

Parmi les blindés, on trouvera les prototypes K, M et Q d’aspect similaire (ce dernier avec le propulseur P15 N). Les propulseurs P26 et P28 avaient le même aspect.

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE P28 - AMR

En juillet 1931, Citroën répondra à l’appel d’offres pour un «véhicule blindé de ravitaillement d’infanterie» en présentant une autochenille monoplace (moteur 4 cyl. de la C4). L’armée sera intéressée par sa petite taille et ses performances et la destinait comme un engin éclaireur. 

L’armée se dotera d’une variante biplace à moteur 6 cyl. à raison de 50 exemplaires. La P28 avec sa tourelle (à l’arrière sur le prototype, puis au centre) fut officiellement désignée comme «automitrailleuse légère de contact tout terrain».

L’équipage comptait deux hommes (chauffeur à l’Avant et opérateur dans la tourelle) et le moteur était situé à l’arrière.

En 1932, l’armée dévoilera les caractéristiques d’un nouveau type de véhicule : l’AMR (automitrailleuse de cavalerie type reconnaissance) et le P28 répondra de justesse à ce nouveau programme.

Le citroën Kégresse P28 entrera en service en avril 1933 mais ne donnera pas satisfaction et il servira surtout comme véhicule école. Il sera réformé avant 1940.

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

Pho Citroen P28

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

CITROËN KEGRESSE P103 - AMR

L’AMR P 28 devait être remplacé par l’AMR P 103 plus proche des spécifications du programme AMR.

Voir l'article sur le P 103 AMR

Mat2gm USA 190x15 vierge

 

Panhard - Kégresse P 16 - AMCKEGRESSE PANHARD P16 - AMC

Commandée en 1929. 96 exemplaires seront livrés et resteront en service jusqu'en 1940.

Les AMC P 16 intégrérent les unités de voitures blindées des G.R.D.I (Groupes de Reconnaissance de Division d'Infanterie).

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

KEGRESSE UNIC P107

En 1934, Kégresse présenta le P107, véhicule de tractage et remorquage, comme le successeur du P17. 

Ce nouveau modèle fut le premier modèle civil a être équipé en 12 V et restera l’autochenille la plus produite : 3.276 exemplaires entre 1937 et 1940. Kegresse Unic P107

La plupart des P107 ont été fabriqués par la marque UNIC (qui en avait acheté la licence) dans son usine de Puteaux.

L’armée allemande utilisera ces engins UNIC sous le nom de leichter zugkraftwagen P107 (f).

 

 

Mat2gm USA 190x15 vierge

 

-->