ATTENTION !!!    ATTENTION !!!

Espace Pub!!!                                    Espace Pub!!!                                    Espace Pub!!!

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

 

 

 

http://www.jipsports.info

Contact :

jipsports@yahoo.fr

jipsports.infos@yahoo.fr

Tél. (229) 97 07 87 70

Tél. (229) 93 60 66 02

Tél. (229) 98 68 13 51

Tél. (229) 94 06 23 93

LA UNE !!!
 

ECUREUILS

 

CHAMPIONNATS

 
INTERVIEWS
 

MA VERITE

STAFF JIPSPORTS
 
SPORT AU BÉNIN
 

FEDERATIONS SPORTIVES

 
LIENS

 

BOXE
 

Accueil

Transfert

Star à la loupe

Message

Invité

Nos Dossiers

Reportage

Ma Vérité

International

 
 

RETOUR

Actu Nationale!!!                      Actu Nationale!!!

 

1ère édition de la Finale de la Coupe de la Fédération Béninoise de Football

Les Dragons de l’Ouémé enlèvent le trophée et se qualifie pour la Coupe de la Confédération

(L’expérience des « Oranges et Noirs » a eu raison sur la volonté des bleus de l’ASOS)

Le Capitaine des Dragons recevant le Trophée

des mains du Président de la FBF

Après une première finale de la Coupe de la Fédération Béninoise de Football (FBF) qui n’a pas connu un vainqueur, celle du dimanche 1er mai 2011 disputée sur la pelouse du stade Charles De gaulle de Porto-Novo,a enfin désigné son vainqueur : il s’agit du club le plus titré du Bénin, les « Oranges et Noirs » des  Dragons de l’Ouémé qui ont difficilement  battus la jeune formation de l’Association Sportive Oussou Saka  (ASOS) de Porto-Novo.

Dragons – ASOS : 2-1 !!! C’est par ce score étriqué que les « Oranges et Noirs » se sont imposés à leur adversaire des Bleus de l’ASOS, décrochant du coup le majestueux trophée mis en compétition et tant convoitée des poulains du technicien béninois Yessoufou Lafiou, qui dès le l’entame de la partie ont annoncé les couleur en prenant la direction des opérations. Ainsi, très rapidement, ils ont privé les Ouéménous du ballon et inquiètent leur défense. Cette volonté des protégés du Président Oussou Saka a fini par payer à la 5ème minute de jeu, grâce à un chef d’œuvre de Oudéï Ekililou, qui d’un plat de pied à ras de terre, juste à l’entrée de la zone de vérité  ouvre la marque. Sept minutes plus tard, le même buteur revient à la charge après une séquence de passes à onze, mais sa frappe enroulée retrouve les cieux du Stade Charles De Gaule. Du coup, Le jeu devient à sens unique et les poulains du coach Yessoufou Lafiou assomment les Dragons sans pouvoir parvenir à inquiéter le gardien de but des « Organge et Noirs » Hariston Hessou.

A la 21è minute de la partie, Ismaïla Adjibadé se débarrasse de toute la défense des Dragons et même du gardien Hariston Hessou, mais est séché  en pleine surface de réparation. Logiquement, le Directeur de la Partie Germais koolé indique le point des coups de pied de réparation. Mais pour des raisons qu’on ignore, cette sentence ne sera jamais transformée, le juge de touche indiquant un hors-jeu imaginaire. C’est sur cette avance d’un but qu’intervient la pause.

A la reprise, les 22 acteurs revigorés par les conseils de leur encadrement technique, vont offrir un jeu beaucoup lus attrayant voire vivace avec un avantage pour les Dragons de l’Ouémé. Ainsi, les poulains du coach des « Oranges et Noirs », Akinshola  vont prendre la direction des opérations. L’international béninois Charles Houngbo, très motivé,  prend le jeu à son compte et étale tout son savoir-faire. Ainsinsi, à deux reprises, il a permis aux Ouéménous de décrocher la première édition de la Coupe de la Fédération Béninoise de Football (FBF) en réalisant un magnifique doublée. Tout d’abord à la 48ème minute de jeu, il inscrit un but d’anthologie pour son équipe sur une lourde frappe des 20 mètres qui atterrit en pleine lucarne du goalkepper de l’ASOS, suite à un corner bien exécuté par un de ses partenaires. Douze minutes plus tard, précisément à la 60è mm, il gratifie le public de la capitale d’un magnifique second but enroulé et toujours en pleine lucarne qui n’a laissé aucune chance à Ramanou Arouna. Sentant le danger venir et le trophée leur échapper, les poulains de Yessoufou Lafiou multiplient les offensifs mais se heurtent au bastion défensif très compact des Dragons dirigé de main de maître  par Guy Akpagba, capitaine de sa formation. Malgré toutes les tentatives du capitaine de l’ASOS Frédéric Hounkponou et de ses coéquipiers pour rétablir la parité, aucun but ne sera marqué jusqu’au dernier coup sifflet final de la rencontre. Et c’est sur cette avance de 2 buts pour les protégés du Président Mathurin De Chacus que le Directeur de la partie renverra les 22 acteurs au vestiaire. Du coup, outre le majestueux trophée, les Dragons décrochent leur billet pour la prochaine Coupe de la Confédération plus un chèque d’un million (1.000.000) de francs CFA  et  dix (10) ballons de compétition. Quant au vaincu, il part avec une enveloppe de 500.000 FCFA plus dix (10) ballons.

 

 

Quelques impressions à l’issue de la finale Dragons – ASOS de la Coupe de la FBF

 

 

Akinyelou Akinshola, entraîneur des Dragons de l’Ouémé

« On va essayer de nous améliorer pour bien représenter le Bénin»

 

Vous venez de remporter la Coupe de la Fédération Béninoise de Football. Quelles sont vos premières impressions ?

Le match d’aujourd’hui, c’est un mach très difficile mais l’essentiel est fait. Je reconnais que l’équipe d’en face est une bonne formation très en place et très difficile à jouer.

 

On a l’impression que vous jouez mieux à dix (10) qu’à onze (11) ?

Oui, c’est vrai mais il faut noter qu’en première période, les joueurs étaient trop pressés. En seconde période, j’ai essayé de les calmer. C’est le football et qu’il faut jouer seulement. Si on gagne ou pas, ce n’est pas la fin du monde. C’est ainsi que je les ai donné confiance en deuxième mi-temps.

 

Votre équipe a souffert avant de s’imposer. Quelles seront vos prochaines actions en prélude à votre prochaine participation à la Coupe de la Confédération Africaine ?

Vraiment, on aura beaucoup à faire. Vous voyez, le championnat est arrêté depuis des mois et cela joue sur nous. Les joueurs s’entraînent seuls et sont sans compétitions véritables. Donc, c’est très difficile pour nous encadreurs et surtout pour les joueurs. Mais on va essayer de nous améliorer pour bien représenter le pays.

 

Yessoufou Lafiou, entraîneur de l’ASOS

« Je ne critique pas l’arbitrage mais il y a eu beaucoup de découragement »

 

Vous avez perdu la finale de la Coupe de la FBF, quelles sont vos impressions ?

Bon, on a perdu. C’est un découragement mais je pense que ça va passer d’ici là. Nous avons travaillé pour gagner le trophée. La chance n’était pas de notre côté. Ce n’est pas grave. On va travailler davantage pour mériter les fois prochaines le trophée.

 

Vous avez quand même joué en supériorité numérique ?

Nous avons joué en supériorité numérique mais vous avez vu, je ne critique pas l’arbitrage mais il y a eu beaucoup de découragement. On ne critique pas l’arbitrage. Je pense que tout homme est faillible, c’est arrivé. On ne peut que l’accepter comme cela.

 

Vous n’êtes pas déçu de vos joueurs ?

Non, non….Pas du tout. Vous savez, les jeunes sont fragiles. Ils ont été atteints par le coup de sifflet de l’arbitre. Mais ça joue malgré mes interventions. Je pense que c’est des enfants, ils viennent de commencer. Ils jouent bien mais le mental leur manque. Ils manquent un peu de concentration. On va travailler sur cela et mériter mieux les prochaines fois.

 

 

 

Anjorin Moucharafou, Président de la Fédération Béninoise de Football (FBF)

« Je crois que vous aviez vu comme moi, qu’il y a du travail à faire »

 

Monsieur le Président, votre pari a été gagné pour l’organisation de la Coupe de la Fédération et le meilleur a remporté la Coupe. Quelles sont vos premières impressions ?

Nous venons de terminer l’étape finale de la première édition de la  Coupe de la Fédération qui a vu le sacre des Dragons de l’Ouémé qui vont représenter le Bénin dans le cadre de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (Coupe CAF), édition 2011. Je crois que vous aviez vu comme moi, qu’il y a du travail à faire. Le niveau est très bas. Rapidement, nous devons rejoindre les terrains, commencer par organiser les compétitions pour qu’on ne soit pas des figurants comme par le passé. Nous avons pour ambition de passer les premiers tours et d’aller très loin au niveau de la Coupe de la CAF.

 

Et aujourd’hui, vous avez balisé la Coupe de la CAF, quelle serait la suite ?

Le Comité Exécutif va se réunir dans les touts prochains jours. Nous allons dévoiler les plans d’action pour les fois prochaines, pour l’année académique 2011-2012. Ce que je puisse vous dire, nous avons intérêt à ce que le ballon commence par rouler rapidement pour que nous puissions aguerrir et pouvoir faire l’image du Bénin au niveau des différentes compétitions africaines de football.

 

Daniel Clasen, technicien Belge

 

« J’ai vu les deux matchs. L’équipe d’ASOS m’a bien plu parce qu’elle développe un beau football surtout dans le premier match. Cette fois-ci, je crois qu’ils ont enlevé le pied du ballon. Aussi, je pense qu’il y avait au moins un penalty. Mais je dis le football est comme une science qui n’est jamais exacte, c’est comme une partie de moi qui est sur le terrain. Concernant  les Dragons, à part quatre ou cinq joueurs que je n’avais pas connus, c’était quand mon équipe qui était sur le terrain

 
 
 

 

Fataï Abdul SANNI

Site "Jipsports", Lundi 02 Mai 2011 (22H15)

 
 

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr/groupejipsports@yahoo.fr

Téléphone : + 229 93 60 66 02 / + 229 97 07 87 70

 
 
--> 'use strict';