Partager cet article

RSS
L'Internaute > Télévision > 
Le Royaume > Interview Guillaume Zublena
 INTERVIEW 
Février 2006

Guillaume Zublena : "Certains candidats sont tyranniques"

Inconnu du grand public, Guillaume Zublena sera samedi aux commandes d'une nouvelle émission de téléréalité sur TF1. Ce comédien, maître du Royaume, livre ses impressions sur un jeu d'influence et de pouvoir.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
"Le Royaume", TF1
samedi 18 février, 20h50

Quel est le principe de ce nouveau jeu ?
Guillaume Zublena : 14 candidats ont été sélectionnés pour s'immerger dans une époque passée et participer à un jeu. Mais il ne savaient pas à quel siècle ils allaient se retrouver. On leur a bandé les yeux et conduits jusqu'au château. Ils ont découvert seulement sur place qu'ils allaient vivre comme au Moyen Age.

Quelle a été leur réaction ?
A vrai dire, ils n'ont pas vraiment eu le temps de réagir car ils ont tout de suite dû revêtir leurs costumes, comprendre les règles du jeu et participer aux épreuves. La première devait déterminer qui serait le roi.

"L'ascenseur social fonctionne dans les deux sens " ©TF1

Justement, quel est le concept de l'émission ?
Eh bien, ces 14 personnes seront tour à tour sujets et seigneurs. L'ascenseur social fonctionne dans les deux sens. L'un ou l'une devient roi et vit au château, dans le confort et les privilèges, pendant que les 10 autres se contentent d'une maisonnette dans la forêt. Le souverain choisit trois seigneurs pour l'accompagner et le distraire. Mais, s'il vit dans l'opulence, il doit aussi gérer le royaume et s'occuper de ses sujets. A chaque épreuve, il peut être remplacé.

Mais à quoi occupent-ils leur quotidien ?
Le roi doit veiller au bon fonctionnement du royaume, faire régner la justice, mais aussi organiser des fêtes. Quant aux sujets, ils cultivent leur potager, cuisinent, coupent du bois, élèvent des animaux...

Quels types d'épreuves doivent passer les candidats ?
Des duels, des joutes, des combats, mais aussi des épreuves de réflexion, d'habileté, des tests d'adresse et de résistance. Il faudra être très complet pour gagner la couronne et le trésor de 100.000 euros.

"J'interviens comme un fantôme" ©TF1

Quel est votre rôle dans le jeu ?
Il s'agit réellement d'un rôle. Je suis rarement en contact avec les candidats, seulement pour transmettre les consignes, annoncer les épreuves, les sanctions ou les récompenses. J'interviens comme un fantôme à tout moment du jour ou de la nuit. Je suis le maître du jeu, à la fois présent et invisible, comme une conscience supérieure. Cynique, inquiétant, distant, j'incarne un personnage nimbé de mystère. Insondable, inflexible et redouté, je suis le garant des droits et des devoirs de chacun, comme du respect des règles.

Un touche à tout
CINEMA
Clémence, de Frank Buchter (2005)
Vivre, d'Alain Carville (2003)
Le pharmacien de garde, de Jean Veber (2002)
 
TELEVISION
2005, Une femme d'honneur
2004, Les Montana, Franck Riva, Navarro
2003, Boulevard du palais, La Crim', Les enquêtes d'Héloïse Rome.
 
THEATRE
2003 Les troubles fête, de Patrick Angonin
2002 Les caprices de Marianne, d'Alfred de Musset.

Comment vous êtes vous retrouvé dans cette aventure ?
Sur un malentendu ! Je suis comédien de profession et j'ai passé ce casting comme un autre. Je savais seulement qu'il s'agissait d'un tournage à l'étranger, dans un château à l'époque moyenâgeuse. J'ai dit un texte de Richard III de Shakespeare. Je n'ai découvert qu'après qu'il s'agissait d'une émission de télé. Pourtant je ne suis pas animateur, je joue simplement un rôle.

Où a été tourné le jeu ?
Dans un château du XIIIème siècle, en Pologne, à la lisière d'une forêt très humide. Le tournage a duré un mois,

Quelle est la nouveauté de ce programme ?

Des hommes modernes, habitués à l'égalité, sont plongés dans un univers de castes où le sort décide s'ils sont habillés de velours ou de guenilles. On les confronte à l'injustice du destin et en même temps on leur permet de changer leur condition. C'est un jeu de pouvoir et d'influence, qui exploite les désirs et les ambitions.

Comment se sont comportés les candidats ?
Ils se sont vraiment pris au jeu, jusque dans leurs attitudes et leur langage. C'était flagrant chez les rois et les reines. Dès qu'ils avaient leur couronne sur la tête et les clés du royaume en main, ils se sentaient investis d'une mission. Certains se sont montrés bons et justes. Mais d'autres ont été complètement tyranniques, ivres d'un pouvoir absolu. J'étais sidéré d'assister à ces transformations.

"Certains candididats sont ivres de pouvoir" ©TF1

Des abus de pouvoir ?
Il y en a eu quelques-un, mais cela fait partie du jeu. Chaque jour était un florilège de stratégie, d'autoritarisme et de manipulation. C'est fascinant de voir les individus changer de comportement selon leur place dans la société. Solidaires et justes en sujets, fourbes et ambitieux une fois seigneurs. Imaginez un ouvrier qui travaille dur pendant 25 ans et qui devient comme par magie PDG de son entreprise... L'émission fait réfléchir : comment agirions-nous dans les mêmes conditions ? Difficile de savoir. Un peu comme dans une situation d'urgence, on ne peut pas prévoir ses réactions.

La forme de l'émission a été plusieurs fois reprise. Pourquoi TF1 n'était-elle pas satisfaite ?
J'ai entendu parler de cela dans la presse. Je ne sais pas pourquoi l'émission a été retravaillée, mais ça me parait plutôt rassurant. Cela prouve que TF1 ne met pas à l'antenne des programmes qu'elle ne juge pas parfaits. C'est une des forces de cette chaîne.

Cette expérience vous a-t-elle ouvert d'autres portes ?
Oui, depuis la fin du Royaume j'ai tourné cinq fictions, pour TF1 et pour d'autres chaînes. Mais je ne peux pas vous en dire plus pour l'instant, secret oblige.

EN IMAGES Entrez dans "Le Royaume" de Guillaume Zublena
7 photos du "Royaume"

"Le Royaume", TF1
samedi 18 février, 20h50
 
 Marie Eve Constans, L'InternauteTélévision
 
Magazine Télévision
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
Quelle suite de série attendez-vous avec le plus d'impatience ?

Je ne sais pas

La saison 2 de "Desperate Housewives"

La saison 3 de "Lost"

La saison 2 de "Prison Break"

La saison 3 de "Grey's Anatomy"

Tous les sondages

 
linternaute Qui sommes-nous ? | Contact | Données personnelles | La société | Newsletter | Publicité | Recrutement
--> 'use strict';