English | Español
 
13e bataillon de chasseurs alpinsImprimer cette page
 
 
Crédits : SIRPA Terre

Le 13e bataillon de chasseurs à pied est créé par décret impérial le 22 novembre 1853, puis effectivement formé à Besançon le 23 janvier 1854. Il devient bataillon alpin en 1888. Fidèle à sa devise "Sans peur et sans reproche" il obtient sept citations durant la Grande Guerre et reçoit la fourragère aux couleurs de la médaille militaire. En 1940 sa résistance héroïque sur la Somme lui vaut sa huitième citation. Enfin, en 1945, il obtient sa neuvième citation lorsqu'il enlève brillamment le Roc Noir, alors position clé du col du Petit Saint-Bernard. En juin 1980 il quitte le quartier Verlet-Hanus de Chambéry pour s'installer en périphérie, au quartier Roc Noir à Barby, inauguré le 23 octobre 1981.

IMPLANTATION

Chambéry est située à un important carrefour entre, d'une part, la France et l'Italie et, d'autre part, la Suisse et l'Europe du Sud. Etirée entre les rives du lac du Bourget et les coteaux des vignobles réputés de Savoie, la ville est dominée par les massifs des Bauges et de la Chartreuse. De plus elle se trouve à la porte des grandes Alpes, à une centaine de kilomètres des principales stations alpines de ski.

Gare SNCF d'arrivée : CHAMBERY - CHALLES-LES-EAUX.
13e bataillon de chasseurs alpins
BP 1 BARBY
73235 SAINT ALBAN LEYSSE
Tél. : 04-79-71-23-31

MISSION - COMPOSITION - MATÉRIELS

Mission

Corps d'infanterie motorisée de la 27e BIM depuis le 1er juillet 1999 au sein du CFAT, le 13e BCA est une unité forte d'environ 1100 militaires et civils entraînés pour accomplir les missions suivantes : intervention dans le cadre d'un conflit régional ou majeur, actions humanitaires ou d'interposition dans le monde, aides et secours à la population, défense militaire terrestre.

Structures-Composition

Ses hommes de qualité, rustiques, résistants et motivés, entraînés à la pratique de la montagne, sont répartis en 8 compagnies :

  • 1 compagnie de commandement et de logistique ;
  • 4 compagnies de combat d'infanterie motorisée ;
  • 1 compagnie d'éclairage et d'appui ;
  • 1 compagnie de base et d'instruction ;
  • 1 compagnie de réserve des régiments professionnels.

Matériels

  • Armement individuel : fusils d'assaut, fusils de précision, fusils mitrailleurs, fusils 12,7 avec optique jour et nuit.
  • Armement collectif : missiles ERYX et MILAN, mitrailleuses 12,7 mm, canons de 20 mm, mortiers de 81.
  • Véhicules : véhicules de l'avant blindés (VAB), TRM 2000, véhicules articulés chenillés (VAC), motoneiges.

FORMATION - EMPLOIS

Formation initiale

Basée sur le tir et la formation au combat, la pratique de la montagne et l'entraînement physique, elle dure 6 mois et fait entrer progressivement le jeune civil dans une communauté de soldats de métier.

Formation de spécialiste : Différenciée selon l'emploi, elle dure de 2 à 5 mois et conduit à l'obtention de qualifications militaires ou professionnelles, et pour les plus motivés à des fonctions de gradés.

Entraînement montagne : Organisé de façon continue, il est marqué par l'obtention du BAM (brevet d'alpinisme militaire) l'été, et par celle du BSM (brevet de skieur militaire) l'hiver. Des stages spécifiques de haute montagne donnent accès pour les meilleurs au brevet de chef d'équipe de haute montagne.

Spécialités et emplois

Pilote VAB - Conducteur VL et PL - Tireur d'élite - Tireur ERYX - Tireur MILAN - Grenadier voltigeur - Spécialiste mécanicien - Secrétaire - Cuisinier - Electricien - Maçon - Maître-chien - Eclaireur.



 
Droits : Copyright armée de Terre
Accessibilité | Archives | Plan du site | Aide en ligne | FAQ | Annuaire | Liens Retour en haut de page
Copyright Ministère de la défense 2008/ Mentions Légales