Un Royaumont lorrain

Par CLAUDE LEVY.

Publié le 28 septembre 1977 à 00h00 - Mis à jour le 28 septembre 1977 à 00h00

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

L'abbaye des Prémontrés, imposante bâtisse un peu froide sur les rives de la Moselle, à Pont-à-Mousson, est un bon exemple de transformation d'un bâtiment historique au bénéfice de la culture (1). Elle illustre aussi les difficultés rencontrées dans ce domaine. " Nous sommes à un tournant, affirme M. Jean Morizot, directeur du centre culturel. Si nous n'obtenons pas d'aide, nous serons obligés de nous écarter du culturel pour nous orienter davantage vers le paracommercial. "

Après la révolution qui chassa les religieux, l'ancienne abbaye de Sainte-Marie-Majeure, de l'ordre canonial des Prémontrés, devint petit séminaire, puis hôpital. Les bombardements de 1944 la laissent dans un piteux état.

Il fallut attendre quinze ans pour que la décision de restauration des anciens bâtiments conventuels soit prise, avec comme objectif de réaliser un " Royaumont lorrain ".

La remise en état se poursuit sans accroc à partir de 1964, époque où s'ouvre un centre culturel, dans les anciens communs, l'église abbatiale et l'hôtel particulier de l'abbé. Adhésion totale. 25 à 30 millions de francs supportés pour moitié par l'État et pour moitié par les collectivités locales.

" Au départ, note M. Morizot, nous avons dû lutter contre l'indifférence. Les Lorrains ne s'emballent pas rapidement. Heureusement, à l'époque, la situation économique de la Lorraine était florissante et le fuel bon marché." (2).

Aujourd'hui, l'ensemble est restauré, excepté la décoration du chœur de l'église abbatiale, où a été installé un ingénieux plancher mobile de cinq cents places, et la construction d'une tribune, objet d'un différend avec la direction de l'architecture et de la délégation permanente supérieure des bâtiments historiques, qui refuse une séparation vitrée.

L'abbaye des Prémontrés est essentiellement un centre de séminaires dont la saison est calquée sur le rythme scolaire. Elle a deux hôtes permanents : le centre intercommunal de formation professionnelle du ministère de l'équipement et l'administration du parc régional de Lorraine.

Il vous reste 51.85% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.