Alain Perrin entraînera désormais l’OL

D'autres noms avaient été avancés mais le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a imposé Perrin pour remplacer Gérard Houllier.
publié le 30 mai 2007 à 7h00

Alain Perrin a été nommé, mercredi, entraîneur de l'Olympique Lyonnais (OL), en remplacement de Gérard Houllier. Selon le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, il était le candidat idéal pour prendre les commandes du club.

«Alain Perrin est l'entraîneur que nous avions ciblé en priorité, a déclaré Jean-Michel Aulas lors de la conférence de presse de présentation du nouvel entraîneur des sextuples champions de France, qui a signé un contrat de deux ans. Il avait failli venir à Lyon il y a un peu plus de cinq ans. Vous voyez, nous avons de la suite dans les idées. Nous comptions sur son dynamisme, son expérience et son ambition.»

D'autres noms, dont celui de Didier Deschamps, avaient été avancés, mais Jean-Michel Aulas a insisté sur le fait qu'Alain Perrin était l'homme qu'il voulait. «Alain correspond au profil que nous recherchions, a déclaré l'homme fort de l'OL. C'est un entraîneur français avec une grande expérience de notre football qui a démontré son potentiel avec le superbe parcours de Sochaux en Coupe de France

Perrin, 50 ans, s'est montré ravi de cette nomination. «Je suis très heureux de rejoindre l'OL. Je viens ici avec une mentalité de sportif de haut  niveau, de compétiteur, et avec beaucoup d'ambition», a-t-il déclaré. Officiant à Sochaux, il a offert à son club sa première Coupe de France depuis 1937.

Les négociations ont été freinées, mardi soir, en raison de la demande de compensation financière du président de Sochaux, Jean-Claude Plessis. «Sochaux a souhaité que des efforts soient faits et nous avons accepté de les dédommager à hauteur de 350.000 euros», a expliqué Jean-Michel Aulas.

Houllier aurait quitté le navire pour des raisons personnelles, après deux saisons récompensées de deux titres de champion de France, les cinquième et sixième consécutifs du club. Sous son autorité, l'OL n'est pas parvenu à franchir le cap des quarts de finale de la Ligue des champions. Eliminés en quart par le Milan AC la saison dernière, les Gones ont subi la loi de l'AS Rome dès les huitièmes de finale cette saison.