\
\ \ \ \ \ \ \ \ \ \ \ \
") w.document.title = window.document.title + ' - Full Screen Video'; w.focus(); } function gv_switchOn(turnOn, turnOff){ var on = document.getElementById(turnOn); var off = document.getElementById(turnOff); on.style.display = 'block'; off.style.display = 'none'; } // -->

Pierre BRASME

Mieux connaître l’Histoire de la Moselle

Enregistré dans : Histoire de la Moselle — 21 octobre, 2008 @ 6:55

Bienvenue sur mon blog consacré à

l'HISTOIRE de la MOSELLE

 

Docteur en Histoire contemporaine (université de Metz), président-fondateur de la Société d'Histoire de Woippy (1988), membre correspondant de l'Académie Nationale de Metz et auteur d'une douzaine d'ouvrages consacrés notamment à la Moselle, je souhaite faire profiter de mes recherches tous ceux qui, de près ou de loin, s'intéressent au  riche passé de ce département.
Vous pourrez y trouver des articles, des notices biographiques, des comptes rendus d'ouvrages, des conseils de lecture ou de recherche, des rendez-vous, des idées de sortie. 

Ce blog vous est ouvert !


N'hésitez pas à me proposer, vous aussi, le fruit de vos travaux, vos idées, vos projets de manifestations, et à m'indiquer les sites consacrés à l'histoire de la Moselle avec lesquels vous souhaitez voir insérer un lien sur ce blog. 

Contact : 
Pierre BRASME 
3 rue du Maréchal Ney  57140 - WOIPPY     
(Tél. 03 87 31 39 94)
e-mail : as.brasme@wanadoo.fr

 __________________________________________

 Prochaines dédicaces de mon dernier ouvrage

Moselle 1918. Le retour à la France
Délivrance, bonheurs, désenchantements

                                                                   couverturemoselle72.jpg

- Samedi 13 décembre 2008 de 14 h 30 à 18 h : Maison de la Presse de SAINT-AVOLD
- Dimanche 14 décembre de 14 h 30 à 18 h : Librairie Plein Ciel - Médiastore à THIONVILLE 
- Mercredi 17 décembre de 14 h 30 à 18 h : Librairie Hisler-Even à METZ
- Samedi 20 décembre de 14 heures à 18 heures : Espace Culturel Leclerc - Zone de Betting à FREYMING-MERLEBACH
- Dimanche 21 décembre de 14 h à 18 h : Livres et Compagnie à SARREGUEMINES

_________________________

Jeudi 11 décembre 2008 à 18 heures

Cloître des Récollets (salle du Grand Grenier)
(derrère la Maternité Sainte-Croix à METZ)

Présentation de l'ouvrage

BOCHES OU TRICOLORES

Les Alsaciens-Lorrains dans la Grande Guerre

paru aux Editions de La Nuée Bleue

sous la direction de Jean-Noël GRANDHOMME
avec la participation de 25 historiens

bochesoutricolores.jpg

_________________________________

Les livres de Pierre BRASME 

Woippy, village du Pays messin (1670-1870) 
Editions Serpenoise, 1987, 399 pages. Préface de François-Yves Le Moigne
Pierre Brasme a consacré son premier ouvrage à sa ville d'adoption, Woippy, où il s'est installé en 1976 et où il a enseigné l'histoire-géographie au collège Pierre Mendès France pendant 30 ans. Il s'agit d'abord, sur la période allant de 1670 à la Révolution, d'une étude d'une communauté rurale pauvre vivant sous la tutelle du Chapitre de la cathédrale de Metz. Puis, de la Révolution à l'annexion, un siècle de transition : si la propriété passe des mains de l'Eglise à celle de la bourgeoisie messine, Woippy et ses habitants continuent de vivre au rythme des travaux et des jours, avec cependant quelques innovations qui annoncent les changements du XXe siècle : l'arrivée du chemin de fer en 1854, l'introduction de la culture de la fraise en 1868, et la création du premier atelier industriel. Témoin des combats de 1870, Woippy devient allemand avec le traité de Francfort.

La Fraise de Woippy 
Editions Serpenoise, 1990, 229 pages. Préface de François-Yves Le Moigne
Pendant plus d'un siècle, la fraise fit la fortune et la renommée du Val de Moselle, en particulier de Woippy qui en fut le berceau et le principal centre de production et de commercialisation. C'est cette captivante histoire de la fraise de Woippy que fait revivre Pierre Brasme, au terme d'un minutieux et rigoureux travail d'investigation et de quête de témoignages. Un livre qui se veut un hommage à la fraise, fruit noble et de grande race, et à ces trois ou quatre générations de fraisiculteurs, qui par leur labeur en ont fait une des richesses du terroir mosellan.

 Woippy de 1871 à nos jours 
Editions Serpenoise, 1994, 388 pages. Préface de François Roth

Après Woippy, village du Pays messin et La Fraise de Woippy, Pierre Brasme offre à ses lecteurs un passionnant et solide  Woippy de 1871 à nos jours, qui lui permet d'achever l'histoire de sa ville d'adoption. Une histoire qui, entre l'annexion de 1871 et la fin du XXe siècle, est avant tout celle d'une extraordinaire mutation à la fois démographique, économique et socio-culturelle, qui fait aujourd'hui de Woippy, ville de 14 000 habitants, l'une des communes les plus dynamiques de l'agglomération messine.

La Moselle et ses soldats.
Dictionnaire
des gloires militaires mosellanes 
Editions Serpenoise, 1999, 255 pages. Préface de Jean-Charles Fulaine
Pierre Brasme rend hommage dans ce livre aux gloires militaires auxquelles la Moselle, et Metz en particulier, s'enorgueillit d'avoir donné le jour en aussi grand nombre, un ouvrage qui permet de sortir de l'oubli de nombreux officiers et soldats mosellans inconnus du grand public. ” Ce dictionnaire, utile à plus d'un titre, est appelé à prendre place parmi les usuels indispensables, à côté des travaux d'histoire militaire régionale récents et des dictionnaires biographiques généraux de Bégin, Paquet, Tribout de Morembert, Barthel, pour ne citer que les plus importants ” (Philippe Hoch).

La population de la Moselle au XIXe siècle
Editions Serpenoise, 2000, 194 pages. Préface de François Roth
Pierre Brasme, reçu docteur en histoire par l'Université de Metz en novembre 1997, a publié en version abrégée sa thèse de doctorat, consacrée à la population de la Moselle entre 1815 et 1914. Il démontre avant tout la dualité de la fécondité entre la Moselle germanophone, proche de la fécondité élevée de l'Allemagne, et la Moselle francophone, au comportement plus malthusien comme en France. Il mesure l'ampleur de la redistribution du peuplement entre une Moselle périphérique attractive et dense (de Metz à Thionville et Sarreguemines) et une Moselle médiane plus rurale qui se vide progressivement de ses habitants. Une étude globale, qui ne néglige ni les aspects sanitaires (avec notamment une analyse poussée des épidémies de choléra), ni l'évolution des villes, en particulier de Metz, ni les conséquences démographiques de l'annexion de 1871.

La Moselle et ses artistes
Editions Serpenoise, 2002, 285 pages. Préface de Monique Sary
Après La Moselle et ses soldats, Pierre Brasme consacre un nouveau dictionnaire à quelque deux cents peintres, lithographes, dessinateurs, graveurs, verriers, sculpteurs, architectes, musiciens et comédiens qui, natifs ou non de la Moselle, y ont exercé leur art, à l'exception des artistes dont la carrière n'est pas encore achevée. Le lecteur y retrouvera d'abord les artistes les plus connus, comme Georges de La Tour, Sébastien Le Clerc, Jacques François Blondel, Laurent Charles Maréchal, Auguste Migette, Auguste Rolland, Clément Kieffer, Nicolas Untersteller, Jean Morette, Camille Hilaire et Solange Bertrand, mais aussi des noms moins connus comme Napoléon Lepetit, Emile Morhange ou Anna Kaiser.

Benoît Faivre (1798 - 1869). La passion de l'humanité
Editions Serpenoise, 2005, 191 pages

Né à Besançon, arrivé à Metz en 1804, Benoît Faivre est l'un des grands intellectuels de Metz au XIXe siècle. Libéral éclairé, chrétien engagé, il est convaincu que culture, science et religion doivent servir au bien-être matériel et au perfectionnement moral de l'humanité, et notamment de la classe pauvre. Une humanité pour laquelle Benoît Faivre rêve de fraternité et de paix universelle dans un monde de progrès et de tolérance. Président de la Société de Saint-Vincent-de-Paul de Metz, oeuvre chartitable fondée en 1838 sous l'égide de Lacordaire, il se met lui-même au service des plus nécessiteux. C'est la mémoire de cet homme exceptionnel, véritable conscience, reconnu de son vivant mais tombé dans l'oubli peu après sa mort, que Pierre Brasme a voulu rendre à Metz et aux Messins.

Un Breton chez les zouaves.Carnet de Michel Daniel (1915-1918)
Ysec Editions, 2006, 114 pages  
Le témoignage d'un ancien caporal au 1er régiment de marche de Zouaves, rédigé à partir de son Carnet et enrichi de sa rencontre avec l'auteur quelques années avant sa mort en 1993. Un témoignage qui mérite de figurer en bonne place parmi les récits de la Grande Guerre, tant par la valeur historique que lui confèrent sa richesse et son originalité que par le caractère émouvant d'un texte à la fois réaliste et sobre. Un ouvrage qui est l'aboutissement de la promesse faite par Pierre Brasme à Michel Daniel, et de la volonté d'un éditeur de ne pas laisser ce témoignage dans l'oubli.

Histoire de la République française et de ses présidents
Editions Ouest-France, Rennes, 2007, 127 pages
Depuis 1792, l'histoire de la France se confond avec l'histoire de la République. Née de la tourmente révolutionnaire, confisquée à deux reprises au profit de l'Empire, elle ne trouve ses marques qued ans les années 1880. Consolidée, la République donne alors à la France ses institutions démocratiques, ses grandes lois scolaires et sociales, son empire colonial, et accompagne sa modernisation. Elle connaît des crises, qui tantôt la renfrcent, tantôt l'affaiblissent. Victorieuse en 1918, défaite en 1940, redressée en 1958, elle s'identifie plus que jamais à la France et au peruple français. Un livre qui, publié à la veille de l'élection présidentielle de 2007, n'a d'autre objectif que de faire mieux connaître au public nos cinq républiques successives et les hommes qui ont présidé aux destinées de la France. 

Charles de Lardemelle (1867-1935). Le dernier des grands généraux messins
Editions Pierron, Sarreguemines, 2008, 266 pages
Après Benoît Faivre, Pierre Brasme s'est intéressé à un grand soldat messin, Charles de Lardemelle, dont il a pu retrouver les archives personnelles dans sa famille à Nancy. Chef d'état-major du Ier corps d'armée, puis de la Ve armée, en 1914, Lardemelle participe à la tête de la 74e division aux combats de 1916 à 1918, avant de devenir gouverneur de Metz en 1922. Partisan de l'organisation d'une solide région fortifiée Metz-Thionville-Longwy, il est conscient que la restauration de Metz face à l'Allemagne est une nécessité nationale. Il conçoit même un ambitieux projet d'urbanisme visant à rendre à la ville son caractère latin et français, projet qui ne verra jamais le jour.

 Moselle 1918. Le retour à la France. Délivrance, bonheurs, désenchantements.
Editions Pierron, Sarreguemines, 2008, 176 pages, nombreuses illustrations.
Quatre-vingt dix ans après l'armistice du 11 novembre 1918, Pierre Brasme se penche, grâce à de nombreux témoignages de l'époque et à une abondante iconographie, sur le retour à la France de la Lorraine annexée. Après avoir montré les souffrances d'une population mise au pas par la dictature militaire allemande, il décrit les folles journées de la délivrance, de l'entrée des troupes en Lorraine et de la visite de Poincaré et de Clémenceau à Metz, avant de montrer les difficultés de la réintégration. Un très bel ouvrage, que l'auteur dédie à la mémoire du petit Robert Keller, mort à l'âge de 9 ans le 21 novembre 1918, écrasé sous les roues d'un canon lors de l'entrée des troupes françaises à Varsberg. 

Articles disponibles

(cliquer sur le lien correspondant dans l'espace de droite)

Régulièrement, je vous proposerai des articles ayant trait à l'histoire de la Moselle.
Si vous souhaitez publier sur ce blog vos propres articles, n'hésitez pas à me les adresser !

 

1- Henri II à Metz (18-21 avril 1552).
2- Un Conventionnel mosellan : Nicolas Hentz (1753 - v.1830).
3- Un général messin du XIXe siècle : Antoine Chautan de Vercly (1804-1891).
4- Fouilles archéologiques à Woippy : un établissement agro-pastoral au Premier âge du Fer.
5- La variole en Moselle au XIXe siècle.
6- L'affaire Ficquelmont, ou la loi martiale à Metz (15 mai 1792).
7- Un peintre mosellan du XXe siècle : Alphonse Kraemer (1908-1994).
8- 11 novembre à Varsberg : à la mémoire du petit Robert Keller, mort le 21 novembre 1918 lors de l'entrée des troupes françaises.
9- Le camp de répression nazi de Woippy : le témoignage de René Ratouis.
10- Un témoin de la seconde annexion de la Moselle : l'écrivain Adolphe Thil parle aux collégiens.
11- Marianne Oswald : avant Patricia Kaas, une “fille de l'Est”.
12- François Paul Anthoine, député et maire de Metz sous la Révolution (1758-1793).
13- L'inventeur du “casque Adrian” est un Messin.
14- L'immigration allemande et italienne dans la Lorraine annexée (1871-1914). Aspects démographiques.
15- Une famille d'architectes messins au XVe siècle : les Ranconval.