COMMUNIQUE DE PRESSE


03 mai 2001


Point d’information sur la DHEA

 

Au cours des derniers mois, plusieurs articles parus dans la presse ont fait état d’éventuels bénéfices sur le vieillissement, apportés par l’usage de DHEA synthétisée chimiquement.

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) attire l’attention des consommateurs potentiels de DHEA sur le fait qu’elle ne dispose pas de données scientifiques suffisantes lui permettant de déterminer avec exactitude les propriétés pharmacologiques, toxicologiques et cliniques de cette substance.

A ce jour, aucune firme n’a déposé de demande d’évaluation scientifique. Ainsi l’Afssaps n’a délivré aucune autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une spécialité pharmaceutique comportant de la DHEA. A ce titre, l’Afssaps précise que la DHEA n’a le statut de médicament ni dans l’Union européenne ni en Amérique du nord.

L’Afssaps rappelle que les effets thérapeutiques, la qualité et l’innocuité de la DHEA n’étant pas connus, la prescription et la délivrance de DHEA engagent la responsabilité du médecin et du pharmacien.

La liberté de prescription du médecin lui impose l’obligation d’assurer le suivi de ses patients et de déclarer tout effet indésirable dans le cadre des systèmes nationaux de vigilance.

Dans la mesure où la réglementation française n’interdit pas l’utilisation de DHEA en tant que matière première, le pharmacien ne peut délivrer une préparation contenant de la DHEA que s’il est en mesure de garantir que la qualité de la matière première utilisée ne présente aucun risque pour le consommateur. La DHEA n’étant référencée ni à la pharmacopée française ni à la pharmacopée européenne, il est tenu de procéder, par lui-même, au contrôle de qualité de la matière première.

Par ailleurs, l’Afssaps met en garde le Public sur les risques de l’achat de produits via Internet car il existe un risque de consommer des produits dont la composition n’est ni garantie ni contrôlée.

Compte tenu de l’intérêt grandissant de la DHEA dans l’opinion publique, l’Afssaps poursuit l’évaluation et la recherche des données scientifiques disponibles permettant d’analyser la sécurité et l’innocuité de la DHEA.


Contact :  
Henriette Chaibriant
01 55 87 30 18

Email : henriette.chaibriant@afssaps.sante.fr