background image

Bourges

 

p.12

, Brest 

p.9

Lyon 

p.13

, Paris 

p.8

Quimper 

p.10

, Rennes 

p.11

Toulouse 

p.14

Octobre, novembre, 
décembre 2012

JournĂ©e nationale itinĂ©rante organisĂ©e 
par l’association C-E-A / Commissaires 
d’exposition associĂ©s dans sept villes :

background image

2

« Exposer l’art contemporain : les commissaires 
comme intermĂ©diaires Â» est un Ă©vĂ©nement  
multi-sites destinĂ© Ă  faire connaĂźtre et 
Ă  dĂ©velopper l’activitĂ© du commissariat 
d’exposition sur le territoire français. Sa vocation 
est avant tout pĂ©dagogique, il doit permettre de 
montrer aux acteurs culturels des diffĂ©rentes 
rĂ©gions de France que les compĂ©tences et rĂ©seaux 
des commissaires peuvent bĂ©nĂ©ficier Ă  leur 
mission de développement culturel territorial.

« Exposer l’art contemporain Â» est organisĂ© par 
l’association C-E-A / Commissaires d’exposition 
associĂ©s, premiĂšre et principale association de 
commissaires d’exposition en France, et s’appuie 
sur son rĂ©seau de membres, rĂ©partis sur tout le 
territoire, pour mettre en place sept journĂ©es 
successives dans autant de villes en France.

Ces Ă©tapes gĂ©ographiques de l’évĂ©nement sont 
mises en Ɠuvre en collaboration avec des 
structures professionnelles de l’art contemporain 
en rĂ©gions, centres d’art, FRAC, Ă©coles d’art, 
lesquelles font rĂ©guliĂšrement appel Ă  des 
commissaires d’exposition. Au grĂ© de ces Ă©tapes, 
l’évĂ©nement prendra diffĂ©rentes formes : tables 
rondes, confĂ©rences, propositions artistiques 
et curatoriales (exposition, performance, Ă©dition), 
workshops avec les Ă©tudiants des Ă©coles d’art.

background image

3

Vade-mecum 

 

du commissaire d’exposition

Qui est-il/elle?

Dans le domaine des arts plastiques, le commissaire d’exposition est une 
personne (ou un groupe de personnes) chargĂ©e de concevoir et organiser 
une exposition temporaire d’Ɠuvres d’art, monographique ou collective. Le 
commissaire dĂ©termine le choix de l’artiste ou des artistes ainsi que des Ɠuvres, 
la problĂ©matique de l’exposition, la mise en espace des Ɠuvres dans le(s) lieu(x) 
accueillant le projet, la tenue d’évĂ©nements ponctuels qui y sont rattachĂ©s, ainsi 
que les modalités de leur diffusion et de leur médiation auprÚs des publics.
Le/la commissaire est aussi dĂ©nommĂ©(e) curateur/curatrice, terme issu du mot latin 

curare

 : Â« prendre soin de Â». En anglais, « curator Â» dĂ©signe Ă  la fois le conservateur 

en charge d’une collection musĂ©ale et le commissaire d’exposition. En français, le 
terme curateur/curatrice tend Ă  remplacer progressivement celui, peu exportable, 
de commissaire. Les deux ont pris leur sens actuel dans les annĂ©es 1960, lorsque 
la prĂ©sentation publique de l’art n’a plus Ă©tĂ© rĂ©servĂ©e aux seuls conservateurs 
de musĂ©e et que des acteurs nouveaux, issus de la critique ou de l’animation 
culturelle, ont revendiquĂ© un langage et une compĂ©tence propres pour la mise en 
exposition des Ɠuvres et l’accompagnement des artistes. Ce mouvement est allĂ© 
de pair avec l’apparition de structures de diffusion artistique non musĂ©ales dont 
ces protagonistes ont pris les rĂȘnes. 
Depuis une quinzaine d’annĂ©es, le nombre de commissaires d’exposition s’est 
accru tant en France qu’au plan international. Reconnus pour leur savoir-faire, 
les commissaires sont maintenant invitĂ©s Ă  travailler de maniĂšre permanente ou 
ponctuelle avec des institutions publiques (musĂ©es, centres d’art, FRAC), des 
lieux privĂ©s (galeries, fondations, entreprises) ou pour des collectivitĂ©s territoriales 
(biennales, festivals, Ă©vĂ©nements). Dans le mĂȘme temps, des formations 
spĂ©cialisĂ©es, dites « curatoriales Â», ont vu le jour et proposent des approches 
thĂ©oriques et pratiques pour former aux mĂ©tiers de l’exposition.
Alors mĂȘme que le commissariat d’exposition est aujourd’hui bien ancrĂ© dans les 
pratiques de diffusion de l’art contemporain, il n’est pas encore reconnu en France 
comme une profession Ă  part entiĂšre. Contrairement Ă  d’autres pays d’Europe, 
comme l’Allemagne ou l’Angleterre, le commissaire n’a pas de statut social et 

fiscal strictement dĂ©fini. Actuellement, le secteur des arts plastiques connaĂźt une 

phase de professionnalisation et de structuration, notamment grĂące Ă  l’action 

background image

4

du CIPAC, FĂ©dĂ©ration des professionnels de l’art contemporain.  
Celui-ci se mobilise avec C-E-A pour faire Ă©voluer la situation des commissaires.

Que fait le commissaire d’exposition ?

La tĂąche du commissaire d’exposition consiste tout d’abord Ă  sĂ©lectionner les 
Ɠuvres et les artistes qu’il dĂ©cide d’inclure dans son projet, que celui-ci s’appuie 
sur une thĂ©matique, un objet particulier (une collection, un texte littĂ©raire, une 
personnalitĂ© historique, une zone gĂ©ographique, un genre artistique) ou un simple 

principe d’affinitĂ©s Ă©lectives. Il fait ensuite les choix relatifs Ă  la mise en espace des 

Ɠuvres et aux textes qui les accompagnent (cartels, notices, textes de catalogue). 
Dans le cas de crĂ©ations 

in situ

, il propose des contextes d’intervention aux artistes 

et s’assure des conditions de rĂ©alisation en dialogue avec eux.  
Plus qu’une simple juxtaposition d’Ɠuvres, le commissaire s’attache Ă  produire 
une « forme Â» composite, dont se dĂ©gage du sens, un point de vue, une esthĂ©tique, 
un rythme. L’articulation des Ɠuvres entre elles, la circulation proposĂ©e, les 
associations formelles ou conceptuelles aussi bien que le souci d’utiliser au 
mieux le lieu d’accueil des Ɠuvres, tout ceci relĂšve d’une Ă©criture qui exprime la 
sensibilitĂ© du commissaire, que l’on peut dĂšs lors considĂ©rer comme un « auteur Â». 
Le commissaire d’exposition est garant de la mise en adĂ©quation de la thĂ©matique 
et des Ɠuvres prĂ©sentĂ©es. De plus, comme pour un travail littĂ©raire, le commissaire 
se livre Ă  un processus de recherche en amont, sur les Ɠuvres bien sĂ»r, mais 

aussi bien souvent sur des aspects scientifiques, historiques, socio-Ă©conomiques, 

politiques ou sur d’autres champs de la crĂ©ation qui viennent nourrir l’exposition. 
Ainsi, cette derniĂšre est aussi vecteur de connaissances. 

Outre cette fonction de conception et de choix, le commissaire assume aussi 
la mise en Ɠuvre pratique de l’exposition, avec une certaine polyvalence. AidĂ© 
par des collaborateurs spĂ©cialisĂ©s plus ou moins nombreux selon l’échelle du 
projet – administrateur, chargĂ© de communication, scĂ©nographe, rĂ©gisseur(s), 
mĂ©diateur(s) –, il suit chaque Ă©tape de sa rĂ©alisation, depuis la constitution du 
budget prĂ©visionnel jusqu’à la promotion auprĂšs de la presse, en passant par la 
production des supports de communication, la scĂ©nographie, l’accrochage, la 

dĂ©finition des axes de mĂ©diation, la rĂ©alisation de la publication, afin de s’assurer 

de la meilleure concrĂ©tisation possible de son projet, au plus prĂšs des souhaits des 
artistes et des exigences des Ɠuvres. 
La plupart des expositions nĂ©cessite une Ă©quipe minimum pour ĂȘtre menĂ©e Ă  bien, 
au risque sinon de nuire Ă  la qualitĂ© de la prestation auprĂšs des artistes, du public, 
de la presse et des partenaires. 

background image

5

Le statut du commissaire d’exposition

Le commissaire d’exposition peut exercer son activitĂ© en Ă©tant rattachĂ© Ă  une 
institution (musĂ©e, FRAC, centre d’art ou toute autre structure de diffusion de l’art 
contemporain). Il organise dans ce cas une exposition en qualitĂ© de directeur, 
directeur artistique, « curateur Â» ou conservateur des collections. Ses missions 
peuvent alors ĂȘtre Ă©largies Ă  l’encadrement d’équipe, la gestion budgĂ©taire, 
la relation aux tutelles et aux Ă©lus. Il peut aussi intervenir en « indĂ©pendant Â», 
Ă  l’invitation d’une de ces structures ou d’une collectivitĂ©, sur des missions 
de programmation artistique de plus ou moins longue durĂ©e. Dans ce cas, les 
modes de rĂ©munĂ©ration diffĂšrent d’une situation Ă  l’autre, en l’absence d’un 

statut officialisĂ© pour l’activitĂ©. C-E-A mĂšne actuellement un chantier important, 

en collaboration avec le CIPAC et l’avocate AgnĂšs Tricoire, spĂ©cialiste du 

droit d’auteur, afin de mieux dĂ©finir le statut du commissaire d’exposition. Ce 

chantier consiste en un premier temps Ă  Ă©valuer la compatibilitĂ© de l’activitĂ© du 

commissaire avec les dispositifs sociaux et fiscaux dĂ©jĂ  existants. 

Un connaisseur de la scĂšne artistique, un partenaire 
privilégié des artistes

Expert de l’art contemporain, le commissaire d’exposition dispose d’une 
connaissance thĂ©orique de l’histoire de l’art ainsi que d’un rĂ©seau d’acteurs 
professionnels qui animent le mĂ©tier. 
Partenaire privilĂ©giĂ© des artistes, il effectue un travail rĂ©gulier de prospection, 
ce qui l’amĂšne Ă  dĂ©couvrir des crĂ©ateurs peu ou pas connus, il suit l’évolution 

de leur travail, les accompagne et les conseille. Il identifie les moments forts 

de leurs projets dont il se fait le mĂ©diateur, participant ainsi activement Ă  leur 
rayonnement sur la scĂšne nationale et internationale. Il agit donc comme un 
pollinisateur, contribuant Ă  la professionnalisation et Ă  la mobilitĂ© des artistes. 

Le commissaire d’exposition et le dĂ©veloppement 
culturel du territoire

Par sa connaissance du champ de l’art et sa compĂ©tence de producteur culturel, 
le commissaire d’exposition peut apporter de prĂ©cieuses ressources aux acteurs 
culturels dĂ©sireux de valoriser leur territoire par la prĂ©sence de l’art contemporain. 
S’il est un habituĂ© des lieux spĂ©cialisĂ©s – centres d’art, musĂ©es, FRAC, galeries, 
etc. – le commissaire ne s’y cantonne pas. Quelque soit le contexte proposĂ© – 

background image

6

public ou privĂ© – patrimoine religieux ou industriel, collection musĂ©ale artistique, 
historique ou ethnographique, espace naturel, quartier, institution publique 
(hĂŽpital, Ă©cole, prison, etc.) –, il inscrit son projet dans un existant avec lequel 
il fait dialoguer les artistes et les Ɠuvres. Parfois mĂȘme, l’exposition peut impliquer 
la participation de tierces personnes : habitants, Ă©lĂšves, patients, employĂ©s, etc. 
La prĂ©sentation des Ɠuvres peut aussi ĂȘtre l’occasion de rencontres ou d’écrits 
susceptibles de gĂ©nĂ©rer un regard renouvelĂ© sur le contexte d’accueil et une mise 
en relief de ses caractĂ©ristiques. 

D’autre part, mobile par nature, le commissaire d’exposition contribue Ă  la 
valorisation d’une scĂšne artistique locale en faisant connaĂźtre ailleurs en France, 
mais aussi Ă  l’étranger, les artistes qu’il aura remarquĂ©s. À ce titre, des bourses 
ou des rĂ©sidences pour commissaires commencent Ă  se dĂ©velopper en diffĂ©rents 
endroits du monde et permettent Ă  ces derniers de rencontrer les professionnels 
locaux de l’art contemporain, artistes, critiques, responsables de structures ou 
autres. S’ensuit gĂ©nĂ©ralement une exposition qui offre un point de vue particulier 
sur la scĂšne locale, Ă  laquelle sont souvent associĂ©s les artistes issus des 
prĂ©cĂ©dents projets menĂ©s ailleurs par le commissaire. En retour, celui-ci repartira 
avec quelques dĂ©couvertes qui nourriront de futures propositions. Le commissaire 
est donc aussi vecteur de mise en relation entre des artistes, des Ɠuvres et des 
projets des diffĂ©rentes gĂ©ographies qu’il traverse.

Il est cependant Ă  noter qu’en aucun cas le commissaire d’exposition indĂ©pendant 
ne peut se substituer aux initiatives pĂ©rennes de diffusion de l’art sur les territoires, 
mais qu’il intervient dans une dynamique complĂ©mentaire. 

Des projets qui associent les publics

À partir du corpus de l’exposition (les Ɠuvres, les problĂ©matiques abordĂ©es, 
les Ă©crits), le commissaire s’attache Ă  penser des Ă©vĂ©nements publics susceptibles 
d’en enrichir ou d’en ouvrir le contenu vers d’autres domaines : rencontre, 
performance, concert, lecture, confĂ©rence, moment de convivialitĂ©, etc. De mĂȘme, 

il dĂ©finit avec l’équipe ou la personne chargĂ©e des publics les axes thĂ©matiques 

de la mĂ©diation qui nourrissent cartels, notices, visites guidĂ©es et, le cas Ă©chĂ©ant, 
ateliers de pratique, en prĂ©sence ou non de l’artiste. 
Le sens de ce travail rĂ©side dans la possibilitĂ©, grĂące Ă  l’art, de mettre l’imaginaire 

et la rĂ©flexion des visiteurs en mouvement au contact des Ɠuvres. Des mots, 

des sensations, des idĂ©es, des images, ou encore des actions peuvent ĂȘtre ainsi 
gĂ©nĂ©rĂ©s Ă  partir de l’exposition. 

background image

7

Vecteur d’expĂ©rience esthĂ©tique mais aussi cognitive, vĂ©hicule de savoir, 
l’exposition participe de la constitution d’un regard Ă©clairĂ© et ouvert sur le monde, 
confrontant le visiteur Ă  sa propre expĂ©rience. 

Le public concernĂ© peut ĂȘtre trĂšs diversifiĂ©, individuel ou en groupe, adulte, 
scolaire, spĂ©cifique, ce que l’offre de mĂ©diation prend en compte par des 

approches adaptĂ©es. 
Le public peut aussi parfois ĂȘtre associĂ© au processus crĂ©ateur, en amont de 
l’exposition, et participer ainsi Ă  la rĂ©alisation de l’Ɠuvre au plus prĂšs de l’artiste. 

Faire appel aux services d’un commissaire d’exposition

Lorsqu’une collectivitĂ© territoriale, une structure artistique ou culturelle, 
une association, une fondation ou toute autre organisation souhaite faire appel 
Ă  un commissaire d’exposition pour mettre en place un projet, elle doit Ă©laborer 

un cahier des charges qui en dĂ©finira les grandes lignes :

- le contexte et les objectifs stratĂ©giques gĂ©nĂ©raux ;
- la structure de rattachement du commissaire et l’équipe qui l’accompagnera, 
ainsi que le mode et le montant de sa rĂ©munĂ©ration ;
- la responsabilitĂ© du lieu d’accueil envers les Ɠuvres et leurs prĂȘteurs ;
- le calendrier ;
- le public visĂ© ;
- les objectifs et les moyens allouĂ©s en matiĂšre de mĂ©diation, de relation au public, 
de communication, de relation presse et d’édition (facultatif) ;
- le ou les lieux d’exposition ;
- le budget global du projet avec les Ă©ventuels apports en nature ;

- les partenaires dĂ©jĂ  pressentis et les objectifs de recherche de financements 

complémentaires.

Par son action et sa plateforme internet, l’association C-E-A contribue Ă  rendre 
visible des commissaires d’exposition basĂ©s en France et Ă  faciliter ainsi les 
dĂ©marches d’éventuels commanditaires qui souhaiteraient les solliciter. Elle se 
propose d’une part de relayer gratuitement sur son site internet www.c-e-a.asso.fr 
des appels Ă  projet, des appels Ă  candidature (bourse, rĂ©sidence) ou tout autre 
information que des prescripteurs culturels voudraient transmettre, et d’autre 
part, de crĂ©er un annuaire de ses membres qui permettra bientĂŽt d’y consulter 
les dĂ©marches et rĂ©alisations de nombreux commissaires travaillant en France. 

background image

8

21.10.2012 / PARIS

Table de recherche :

« La publication comme espace 
curatorial Â»

Palais de Tokyo  
(salon  Light #9) 
13, avenue du Président-
Wilson, 75116 Paris

EntrĂ©e libre et gratuite  
dans la limite des places disponibles 

Cette table de recherche mettra 
l’accent sur les pratiques curatoriales 
qui investissent les diffĂ©rents espaces 
offerts par l’édition. 

Programme 

De 15h00 Ă 18h00

PrĂ©sentation des partenaires et des enjeux de la publication 
dans la pratique curatoriale:
Sylvie Boulanger, directrice du Cneai
Raphaële Jeune, présidente de C-E-A
Eric Lengereau, directeur de l’ésam Caen/Cherbourg

Introduction de la table de recherche par CĂ©cile Bourne-
Farrell 
et Audrey Illouz, commissaires et membres de C-E-A

Intervenants :
L’artiste CĂ©line Duval signe sous le nom de documentation 
cĂ©line duval. Elle est iconographe, Ă©ditrice, enseignante 
Ă  l’ésam Caen/Cherbourg. Elle est reprĂ©sentĂ©e par Semiose 
galerie-Ă©dition Ă  Paris.
Pascal Beausse est critique d’art et commissaire d’exposition. 
Il est responsable des collections photographiques du Centre 
national des arts plastiques. Il enseigne l’histoire et la thĂ©orie 
de la photographie Ă  la HEAD, Haute Ă©cole d’art et de design 
de GenĂšve.
Andrea Stultiens est photographe de formation et s’intĂ©resse 
Ă  l’archive comme aux pratiques curatoriales. Elle diffuse 
son travail en ligne, dans des publications et des expositions. 
Elle est Ă©galement enseignante et partage son temps entre 
l’Ouganda et les Pays-Bas.
AurĂ©lien Mole est artiste, commissaire d’exposition, critique 
d’art et photographe d’exposition. AurĂ©lien Mole construit 
une Ɠuvre dont l’une des problĂ©matiques est l’exposition.

OrganisĂ© avec le Cneai, centre national Ă©dition art image, dans 
le cadre du salon Light #9, l’École supĂ©rieure d’arts & mĂ©dias 
de Caen /Cherbourg et le Palais de Tokyo

background image

9

OrganisĂ© avec le Centre d’art Passerelle et l’École EuropĂ©enne 
SupĂ©rieure d’Art de Bretagne

Forum avec les Ă©tudiants de l’EESAB:

« Les formes de l’exposition Â»

06.11.2012/ BREST

Commissaire  associĂ© : 
label hypothĂšse

Centre d’art Passerelle 
41, rue Charles-Berthelot, 
29200 Brest

Entrée libre et gratuite
dans la limite des places disponibles
RĂ©servations :   
contact@cac-passerelle.com,  
02 98 43 34 95

ConsacrĂ©e aux formes de l’exposition, 
cette journĂ©e propose des rencontres avec 
des enseignants-chercheurs, artistes et 
commissaires qui, Ă  travers leurs pratiques - 
qu’elles soient performatives, collaboratives 
ou Ă©ditoriales - imaginent des modes 
d’exposition expĂ©rimentaux. L’objectif 
est d’explorer la pluralitĂ© des rĂŽles, les 
dynamiques Ă  l’Ɠuvre dans les Ă©changes 
entre artistes et commissaires et de souligner 
ainsi la diversitĂ© des domaines investis dans 
le champ de l’exposition aujourd’hui.  

Programme

De 10h00 Ă  19h00

TOUTE LA JOURNÉE 

Diffusion de « portraits de commissaires Â» : 

L’indĂ©pendance 

du commissaire

- Entretiens audio (en français)
- PrĂ©sentation de l’« Expo zĂ©ro Â» organisĂ©e par le MusĂ©e 
de la Danse en 2009

10h00– 10h30 

Accueil des intervenants et du public 

autour d’un cafĂ©

10h30 – 12h00 

Forum 1 : Dominique Gilliot, artiste et 

Marie Frampier, commissaire d’exposition et critique d’art, 
proposent une discussion ouverte autour de la performance 
et des paradoxes de sa mise en exposition

14h00 – 15h30 

Forum  2 :  prĂ©sentation du travail 

de Daniele Balit, commissaire et Guillaume Constantin
artiste et chargĂ© de programmation aux Instants ChavirĂ©s 
Ă  Montreuil 
Lecture de Marie Frampier consacrĂ©e Ă  la performance 

Seriously Forks

 du collectif londonien AbĂ€ke

prĂ©sentation des AbĂ€ke 

16h00 – 17h30 

Forum 3 : label hypothĂšse : structure 

collective de production et diffusion d’art contemporain, 
présentation des projets du collectif

18h00 – 19h00 

Performance de Dominique Gilliot : 

(A little less conversation) : L’Archipel des Grands-Ducs

background image

10

07.11.2012 / QUIMPER

Symposium :

« Le commissaire indĂ©pendant 
entre l’artiste et l’institution Â»

Commissaire  associĂ© : 
label hypothĂšse

Le Quartier, Centre d’art 
contemporain de Quimper 
10, esplanade François 
Mitterrand, 29000 Quimper

EntrĂ©e libre et gratuite  
dans la limite des places disponibles
RĂ©servations :   
sylvie@le-quartier.net, 
02 98 55 55 77

À l’invitation de structures spĂ©cialisĂ©es 
ou Ă  son initiative propre, le commissaire 
d’exposition indĂ©pendant accompagne 
et met en perspective le travail des artistes 
dans des contextes divers, Ă  partir de 
problĂ©matiques chaque fois renouvelĂ©es 
et impulse souvent la crĂ©ation d’Ɠuvres 
nouvelles.

Programme 

De 8h45 Ă  19h00

TOUTE LA JOURNÉE

Diffusion de « portraits de commissaires Â» :  

L’indĂ©pendance du commissaire

- Entretiens audio (en français)
- PrĂ©sentation de l’« Expo zĂ©ro Â» organisĂ©e par le MusĂ©e  
de la Danse en 2009

08H45 - 10H30

 

Discussions

Partage d’expĂ©riences avec CĂ©cile Bourne-Farrell
commissaire, en partenariat avec scop Chrysalide.  
(Places limitĂ©es, rĂ©servation : 06 84 46 22 63)

10H30 – 12H00 

Table ronde 1 :

« Montrer  l’évĂ©nement Â»
Raphaële Jeune
, commissaire, prĂ©sidente de C-E-A :
« Montrer l’évĂ©nement : un paradoxe pour le commissaire ? Â»
BenoĂźt Lamy de la Chapelle, membre du label hypothĂšse 
et Marie Frampier, commissaire : « Comment parvenir 
Ă  exposer la performance ? Â»

 
14H00 – 17H00 

Table ronde 2 :

« L’activitĂ© du commissaire indĂ©pendant Â»
ModĂ©rateurs, les membres du label hypothĂšse: structure 
collective de production et de diffusion d’art contemporain
Annie Agopian, directrice de la Maison populaire de Montreuil 
CĂ©cile Bourne-Farrell, commissaire indĂ©pendante 
Keren Detton, directrice du Quartier, Centre d’art 
contemporain de Quimper
GrĂ©gory JĂ©rĂŽme, formateur au CIPAC et Ă  l’OGACA - 
Strasbourg
Ann Stouvenel, membre du label hypothĂšse 

17H30 – 19H00 

Performances

Shelly Nadashi et Collectif D.O.R., artistes

OrganisĂ© avec Le Quartier et avec le concours de l’École EuropĂ©enne 
SupĂ©rieure d’Art de Bretagne, d’Art Contemporain en Bretagne, du 
MusĂ©e de la danse / Centre chorĂ©graphique national de Rennes et de 
Bretagne, de Chrysalide, du CIPAC et de l’Office pour l’Art Contemporain 
de NorvĂšge (OCA)

background image

11

08.11.2012 / RENNES

Symposium :

« Valoriser une scĂšne culturelle, 
un territoire, un patrimoine Â»

Commissaires et artiste 
associĂ©s : Karima Boudou, 
Manuel Ramirez et Judith 
Deschamps

FRAC Bretagne 
19, avenue AndrĂ©-Mussat, 
35000 Rennes

EntrĂ©e libre et gratuite  
dans la limite des places disponibles 
RĂ©servations : 
communication@fracbretagne.fr, 
02 99 84 46 08

Cette journĂ©e entend mettre en discussion 
les enjeux et les modes d’intervention du 
commissaire d’exposition aujourd’hui, tant 
dans sa situation d’acteur Ă  part entiĂšre du 
systĂšme de l’art, auprĂšs des artistes et des 
commanditaires que dans le cadre d’une 
politique de dĂ©veloppement territorial, 
comme crĂ©ateur d’évĂ©nements contribuant 
Ă  la valorisation des ressources locales.

Programme

De 9h00 Ă  17h30

09h00

 M

ot d’accueil par Catherine Elkar, directrice 

du FRAC Bretagne
Table ronde 1 : « Le commissaire dans le systĂšme de l’art Â»
Introduction et modĂ©ration par RaphaĂ«le Jeune, prĂ©sidente 
de C-E-A
Intervenants : Jean-Marc Poinsot, professeur d’histoire de 
l’art contemporain Ă  l’UniversitĂ© Rennes 2 - Haute Bretagne 
et prĂ©sident des Archives de la critique d’art de Rennes  
Anne Bonnin, commissaire des Ateliers de Rennes - Biennale 
d’art contemporain 2012 
François Aubart, critique d’art et commissaire d’exposition, 
enseignant en histoire de l’art Ă  l’École nationale supĂ©rieure 
des beaux-arts de Lyon 
David Perreau, commissaire et critique d’art, enseignant 
au Master « MĂ©tiers et arts de l’exposition Â» de l’UniversitĂ© 
Rennes 2 - Haute Bretagne

12h00 – 13h00 

Visite dans les espaces du FRAC Bretagne 

de l’exposition « Les Prairies Â», 3

Ă©dition des Ateliers de 

Rennes - Biennale d’art contemporain, par la commissaire 
Anne Bonnin 

 
14h30 

ConfĂ©rence : 

À la recherche de l’exposition prĂ©sente

Judith Deschamps, artiste, Manuel Ramirez, commissaire

15h30 – 17h30 

Table ronde 2 : « Commissariat 

d’exposition et dĂ©veloppement territorial Â»
Introduction et modĂ©ration par Nathalie Travers, trĂ©soriĂšre 
de C-E-A
Intervenants : Laetitia Bouvier, conseillĂšre pour les arts 
plastiques de la DRAC Bretagne  
Karim Ghaddab, commissaire de L’art dans les chapelles 
(Pays de Pontivy, Morbihan) 
Catherine Elkar, directrice du FRAC Bretagne 
Claire Migraine, commissaire d’exposition indĂ©pendante

OrganisĂ© avec le FRAC Bretagne et avec le concours d’Art Contemporain 
en Bretagne et des Archives de la Critique d’Art de Rennes

background image

12

16.11.2012 / BOURGES

Colloque :

« L’activitĂ© du commissaire 
d’exposition en dehors des lieux 
dĂ©diĂ©s Â»

Commissaire  associĂ© : 
Gunther Ludwig

École nationale supĂ©rieure 
d’art de Bourges
7, rue Édouard-Branly, 
18000 Bourges

EntrĂ©e libre et gratuite  
dans la limite des places disponibles
RĂ©servations : 
gludwig.exposer@gmail.com

Cette journĂ©e a pour objet de mesurer 
l’aptitude du commissariat Ă  concevoir 
des dynamiques locales par des actes 
de valorisation d’un patrimoine, en 
crĂ©ant des Ă©vĂ©nements, en soulignant 
les atouts d’un lieu en appui sur une 
scĂšne artistique locale, en favorisant 
des synergies avec diffĂ©rents acteurs, 
en instaurant un dialogue avec des 
habitants pour les impliquer dans un  
projet artistique collectif. 

Programme 

De 9h30 Ă  18h00

09h30

 

Accueil des intervenants et du public autour d’un cafĂ©

10h00 

PrĂ©sentation de la journĂ©e : le portrait du 

commissaire d’exposition et les conditions de la commande 
par Sophie Auger, vice-prĂ©sidente de C-E-A et Gunther 
Ludwig
, commissaire associĂ©

10h30

 

« La pratique du commissaire d’exposition dans 

une programmation hors les murs Â» :  CĂ©line Poulin, chargĂ©e 
de programmation Hors les Murs, Parc St LĂ©ger, centre d’art 
contemporain, Pougues-les-Eaux

11h15 

« Le commissaire comme vecteur de dĂ©veloppement 

rural Â» :  Pascal Yonet, directeur artistique du Vent des forĂȘts, 
Espace d’art contemporain Ă  ciel ouvert, Fresnes-au-Mont 

12h00 

« Le commissariat d’exposition comme facteur de 

mise en valeur d’un patrimoine Â» :  Karim Ghaddab et Ă‰milie 
Ovaere-Corthay 
(sous rĂ©serve), commissaires d’exposition 
indĂ©pendants. Le modĂšle de L’art dans les chapelles, Pays 
de Pontivy (Morbihan)

12h45 

Pause dĂ©jeuner : buffet

14h30 

« Le commissaire d’exposition comme intermĂ©diaire 

avec des publics, une expĂ©rience para-curatoriale Â» : 
Corinne Digard, directrice de l’association Orange-Rouge, 
Saint Denis

15h15

 

« Un dialogue entre l’art contemporain et 

les lieux de son exposition : la Biennale de Bourges Â»
Dominique Abensour, critique d’art et commissaire 
d’exposition

16h00

 

SynthĂšse par StĂ©phane DorĂ©, directeur de l’École 

nationale supĂ©rieure d’art de Bourges

16h30

 

CafĂ© – GoĂ»ter

17h00

 

Visite de la 6

e

 Biennale d’art contemporain 

de Bourges avec Dominique Abensour, commissaire

OrganisĂ© avec l’École nationale supĂ©rieure d’art de Bourges, la Biennale 
d’art contemporain de Bourges et avec le concours de la DRAC Centre 

background image

13

OrganisĂ© avec l’École nationale supĂ©rieure des beaux-arts de Lyon 
et avec le concours du Conseil Régional RhÎne-Alpes

20.11.2012 / LYON

Symposium :

« Le rĂŽle du commissaire 
d’exposition sur le territoire 
et dans le systĂšme de l’art Â»

École nationale supĂ©rieure 
des beaux-arts de Lyon, 
grand amphithĂ©Ăątre
Les Subsistances
8 bis, quai St-Vincent, 
69001 Lyon 

EntrĂ©e libre et gratuite  
dans la limite des places disponibles 
RĂ©servation  obligatoire :   
communication@ensba-lyon.fr

L’objectif de cet Ă©vĂ©nement est de 
prĂ©senter les diffĂ©rentes caractĂ©ristiques 
et potentialitĂ©s du commissariat 
d’exposition, tant dans la perspective du 
dĂ©veloppement culturel du territoire que 
dans le contexte du systĂšme de l’art, oĂč 
le commissaire agit comme intermĂ©diaire 
entre artistes et commanditaires. 

Programme 

De 9h30 Ă  18h30

09h30 

Ouverture : RaphaĂ«le Jeune, prĂ©sidente 

de l’association C-E-A, Emmanuel Tibloux, directeur de 
l’École nationale supĂ©rieure des beaux-arts de Lyon (ENSBA)

10h00-12h30 

Table ronde 1 : « Les projets curatoriaux 

et le dĂ©veloppement culturel du territoire Â»
ModĂ©ration :  Emmanuel Tibloux
Intervenants : Abraham  Bengio
, directeur gĂ©nĂ©ral adjoint 
du PĂŽle Vivre ensemble de la RĂ©gion RhĂŽne-Alpes
Anne Giffon-Selle, directrice du Centre d’Arts Plastiques 
de Saint-Fons
Nathalie Ergino, directrice de l’IAC Villeurbanne
ValĂ©rie Cudel, mĂ©diatrice du programme Nouveaux 
commanditaires (Fondation de France)
Julie Rodriguez, directrice de NĂ©on / co-prĂ©sidente d’Adele, 
réseau art contemporain de Lyon et sa métropole
Claire MoulĂšne, critique d’art, commissaire associĂ©e de 
la Biennale de Belleville

14h30-17h30

 Table ronde 2 : « Le commissaire entre 

l’artiste et le commanditaire Â»
ModĂ©ration :  RaphaĂ«le Jeune
Intervenants : Marie de Brugerolle
, critique et commissaire, 
professeur Ă  l’ENSBA Lyon 
Yves Aupetitallot, directeur du CNAC-Magasin de Grenoble, 
professeur à l’ENSBA Lyon
Fabien Pinaroli, commissaire indépendant
Stefano Collicelli, coordinateur du programme Young 
Curators de la Fondation Sandretto Re Rebaudengo
Émilie Renard, directrice de la Galerie, Centre d’art 
contemporain de Noisy-le-Sec, responsable du programme 
d’expositions à l’ENSBA Lyon (2011-2012)
Mathieu K. Abonnenc, artiste 

17h30 

Visite en avant-premiĂšre de l’exposition de Mathieu 

K. Abonnenc, Â« Tricontinental, une Ă©tude graphique Â», 
présentée au Réfectoire des Nonnes

background image

14

07.12.2012 / TOULOUSE

Tables  rondes : 

« Duos  commanditaires /
commissaires d‘exposition»

Commissaire  associĂ©e : 
BĂ©atrice MĂ©line

Pavillon Blanc, MĂ©diathĂšque 
I Centre d’art de Colomiers, 
1, place Alex-Raymond, 
31770 Colomiers

EntrĂ©e libre et gratuite sur rĂ©servation : 
action.culturelle@pavillonblanc-colomiers.fr

La journĂ©e s’articulera autour d’échanges 
d’expĂ©riences entre des commanditaires 
(services culturels de collectivitĂ©s 
territoriales, institutions, associations
)

et des commissaires indĂ©pendants afin 

de prĂ©senter quelles rĂ©ponses techniques, 
quelles compĂ©tences ou quels rĂ©seaux 
ceux-ci peuvent offrir en rĂ©ponse Ă  des 
projets culturels donnés.

Programme

De 9h30 Ă  19h00

09h30 

Accueil  par Henri Molina, premier adjoint au Maire 

de Colomiers, dĂ©lĂ©guĂ© aux politiques territoriales culturelles, 
Ă  l’enseignement artistique et aux traditions locales ; 
prĂ©sentation de la journĂ©e par Sophie Auger, vice-prĂ©sidente 
de C-E-A et BĂ©atrice MĂ©line, directrice du Projet Hypertexte

10h30 

Table ronde 1 : «Exposition vs. Edition Â» 

ModĂ©ration :  BĂ©atrice MĂ©line
Intervenants : Arnaud  Fourrier
, directeur et porteur de 
la programmations Ă©ditoriale du Pavillon Blanc
Etienne Hervy, dĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral du Festival international 

de l’affiche et du graphisme de Chaumont et 

Sophie Demay 

graphiste et commissaire d’exposition 
Olivier Michelon, directeur du MusĂ©e des Abattoirs et 
du FRAC Midi-PyrĂ©nĂ©es et Corinne Gaspari, responsable 
de la mĂ©diathĂšque des Abattoirs, avec JĂ©rĂŽme Dupeyrat
historien de l’art et commissaire

14h00 

Table ronde 2 : « Des initiatives en milieu rural Â»

ModĂ©ration :  Yvan Poulain
Intervenants : Philippe Sartre, 
Maire de Garein et prĂ©sident 
de l’association La ForĂȘt d’art contemporain avec Christophe 
Doucet
, artiste et commissaire
Patrick TarĂšs, 

directeur de l’Afiac et les commissaires 

Manuel 

Pomar, artiste responsable de Lieu Commun et Yvan Poulain
conservateur du Musée Calbet

15h30

 Table ronde 3 : « Des initiatives en milieu urbain Â»

ModĂ©ration :  Sophie Auger 
Intervenants : Yohan  Gourmel  
et Ă‰lodie Royer, critiques 
d’art et commissaires d’exposition indĂ©pendants invitĂ©s 
au Plateau-FRAC Île-de-France
FrĂ©dĂ©rique Mehdi, dĂ©lĂ©guĂ©e gĂ©nĂ©rale du Printemps 
de Septembre et Thierry Leviez, commissaire indĂ©pendant 
et chargĂ© de production pour le Printemps de Septembre

17h00 

SynthĂšse avec Marie AngelĂ©, conseillĂšre aux arts 

plastiques de la DRAC Midi-PyrĂ©nĂ©es et 

Marie Bonfill

chargĂ©e des arts plastiques et de la danse Ă  la DCAV RĂ©gion 
Midi-Pyrénées

OrganisĂ© avec la Ville de Colomiers / Le Pavillon Blanc, MĂ©diathĂšque 
I Centre d’art, Ed Spector / Projet Hypertexte, avec le concours du 
rĂ©seau PinkPong, de l’Institut supĂ©rieur des arts de Toulouse et avec 
le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées et de la Région Midi-Pyrénées

background image

15

PUBLICATION GRATUITE

Tous droits rĂ©servĂ©s C-E-A / Commissaires 
d’exposition associĂ©s

Design graphique 
g.u.i. (Nicolas Couturier et Angeline Ostinelli)

ImprimĂ© par 
Imprimerie Messages, Toulouse

Conception Ă©ditoriale

Association C-E-A / Commissaires 
d’exposition associĂ©s

Bureau

RaphaĂ«le Jeune – prĂ©sidente
Sophie Auger – vice-prĂ©sidente
Nathalie Travers – trĂ©soriĂšre
Damien Airault – secrĂ©taire

Conseil d’Administration

Daria de Beauvais
CĂ©cile Bourne-Farrell
Marie Cozette
Keren Detton
Clément Dirié
Audrey Illouz
Estelle Nabeyrat
Adrien Pasternak

Coordinatrice

Juliette Courtillier

17h30 

Visite des expositions du Pavillon Blanc : 

« L’Histoire est Ă  moi ! Â» (commissaires Arnaud Fourrier 
et Paul Ardenne) et « Bande dĂ©tournĂ©e : les comics 
situationnistes Â», dans le cadre du Festival BD de Colomiers, 
(commissaire Emmanuel Guy, chercheur Ă  la BnF)

18h00 

Performance : 

Les informations supplémentaires

 

est une proposition de Yohan Gourmel et Elodie Royer 
qui prend davantage la forme d’une exposition parlĂ©e 
que d’une performance

background image

L’association C-E-A / Commissaires d’exposition associĂ©s a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e en 2007 dans le but de constituer une plateforme 

de rĂ©flexion, de promotion et d’organisation d’actions autour de l’identitĂ© professionnelle du commissaire d’exposition.

L’association entend mener toute action susceptible de mieux circonscrire cette activitĂ©, ses diffĂ©rents besoins et 

ses modalitĂ©s d’exercice afin de mettre en place des opĂ©rations d’information et de soutien : rĂ©sidences, bourses de 

recherche, aide Ă  la production de projets, base de ressources, mise en rĂ©seau, etc. Une de ses prĂ©occupations premiĂšres 

est la reconnaissance sociale et fiscale du commissariat d’exposition.

C-E-A / Commissaires 
d’exposition associĂ©s
Association loi 1901

32, rue Yves Toudic
F - 75010 Paris
www.c-e-a.asso.fr
info

@

c-e-a.asso.fr

L’association est membre du Cipac, FĂ©dĂ©ration des professionnels  
de l’art contemporain. 

« Exposer l’art contemporain : les commissaires comme intermĂ©diaires Â»  
reçoit le soutien de la Direction gĂ©nĂ©rale de la crĂ©ation artistique,  
MinistÚre de la Culture et de la Communication.