L’avenir en pointillés de l’Afghanistan

18 juillet 2007 – 15:49

del.icio.us Reddit Digg Facebook Technorati Google StumbleUpon Windows Live Yahoo Ask Mister Wong France Newsvine

Alors que les pays membres de l’Otan qui ont des troupes en Afghanistan dans le cadre de la force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) sont réticentes à renforcer leurs effectifs, un rapport britannique de la commission de la Défense de la Chambre des communes s’inquiète de la montée en puissance du mouvement taliban, qui, bien que chassé de Kaboul en novembre 2001, continue à mener des actions de guerilla dans le pays.

Même si, selon ce rapport de 65 pages, “la rébellion des talibans ne constitue pas une menace stratégique pour l’Afghanistan”, il n’en demeure pas moins que les violences, sous forme d’attentats suicides à la mode irakienne, se sont intensifiées au nord et à l’ouest du pays, ainsi que dans la capitale. Dans le même temps, les talibans et leurs alliés sembleraient étendre leur zone d’influence au-delà de leur bastion traditionnel du Helmand, situé dans le sud.

Par ailleurs, les dommages collatéraux dont ont été victimes les civils afghans lors de frappes de l’Otan contre les talibans ont contribué à affaiblir le soutien de la population à l’Isaf et au gouvernement Afghan.

Le rapport a également mis l’accent sur d’autres préoccupations, comme le faible niveau d’instruction de l’armée et de la police afghane et le développement de la culture du pavot, favorisée par la situation du pays et qui représente 30% de l’économie afghane.

William Wood, l’ambassadeur des Etats-Unis à Kaboul, a en effet estimé que les cultures de pavot représentent environ 185.000 hectares, soit 20 000 de plus par rapport à 2006. Déjà à cette époque, l’Afghanistan était à l’origine de 92% de la production illégale mondiale d’opium.

La lutte contre ces cultures est rendue difficile par les réticences d’une partie de la population qui craint une contamination par les herbicides des réserves d’eau potable et des élevages.

Des réticences qui servent justement les intérêts des taliban puisque le pavot constitue une ressource importante pour financer leur mouvement de guerilla, en même temps qu’il favorise la criminalité et la corruption gouvernementale dans le pays.

Sphere: Related Content

Tags: , , , , , , , , , ,

Faire un commentaire