Skip to main content

A Javascript enabled browser is required in order to view the video
| |

Elle avait perdu son oeil droit lors d’un accident en juillet 2012 et disait depuis vouloir vivre sa vie à 100%. Agée de 33 ans, la pilote espagnole Maria de Villota s’est éteinte hier. Elle a été retrouvée, inerte, dans un hôtel de Séville. L’autopsie a confirmé qu’elle était décédée de “causes naturelles”.

La jeune femme avait été gravement accidentée à l’occasion d’une séance d’essais de F1 de l‘écurie russe Marussia, près de Cambridge en Angleterre. Elle avait été opérée deux fois, et avait perdu son oeil à cette occasion.

Le monde du sport automobile lui a rendu de nombreux hommages. Maria de Villota était l’une des rares femmes pilotes de Formule 1, discipline dans laquelle s‘était également illustré son père Emilio de Villota.

Son décès soudain intervient au moment de la parution de sa biographie, prévue ce lundi en Espagne et intitulée “la vie est un cadeau”.

Depuis son accident, Maria de Villota se disait désireuse de préparer la relève féminine dans le sport automobile.

Plus d'actualités sur : , ,

Copyright © 2013 euronews

| |

JavaScript est nécessaire pour regarder cette vidéo


Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

*