• image
  • Information

    Nom : Tour Triangle
    Localisation : Paris 15ème
    Architectes : Herzog & de Meuron
    Promoteur : Unibail Rodamco

  • ACCÈS DIRECT


    d_silhouette.gif

  • Dossier Philosophique


    d_silhouette.gif


Présentation Controverse
envoyé par ControverseTriangle. - L'info internationale vidéo.

Présentation


La controverse au sujet de la tour Triangle (parfois également appelée « tour pyramide ») a éclatée au milieu de l’année 2008, lorsque le projet de construire une nouvelle « tour » de près de deux cent mètres de haut au cœur du centre de congrès de la Porte de Versailles a été rendu public.

Plusieurs acteurs ont rapidement émergés dans la controverse, mobilisant des argumentaires techniques et scientifiques mais aussi économiques, environnementaux, sociaux, urbanistiques, pour défendre, contester, ou tout simplement exprimer un point de vue sur la pertinence de ce projet urbain d’une ampleur inédite à Paris depuis l’aménagement du quartier Montparnasse.

Il n’y a pas jusqu’à l’exhortation de « modernité » ou de « beauté » qui n’ait été évoqué pour ou contre cette implantation. La tour Triangle possède pourtant une « carte d’identité » encore en cours d’élaboration, et d’ailleurs sans cesse en cours de ré-élaboration, l’aménagement du projet étant l’une des réponses apportées par Unibail-Rodamco et la Ville de Paris, depuis le début de la controverse, à la controverse elle-même.

La tour pyramide ne sera pas la plus haute tour de la région parisienne, ni même de Paris intramuros, puisqu’avec ses 180 mètres de hauteur, elle se situera au niveau de la tour Total ou de la tour Gan à la Défense, et en-dessous la tour Montparnasse. Mais au-delà de la question de la hauteur, c’est la pertinence de son implantation dans le tissu urbain qui est au centre de la controverse, lorsque le débat ne porte pas tout simplement sur l’opportunité de construire des tours à l’heure de la révolution écologique.

Enjeu et méthode


L’étude d’une controverse, telle que l’ont élaborée les méthodes issues des sciences studies, est à la fois particulièrement exigeante et « désengageante » pour l’observateur. Il ne s’agit pas, dans ce site controverse, de livrer à notre tour un « point de vue » ou une « opinion » sur cette implantation à la Porte de Versailles, mais bien de présenter un panorama neutre du débat et des acteurs qui, à cette occasion, entrent en réseau, pour former le « public » qui s’empare de ce thème.

Sans être spécialistes des questions techniques et scientifiques qui ont trait à cette tour, il s’agit de décrire les argumentaires des différents acteurs, sans questionner la validité de leurs arguments – puisqu’il n’y a pas jusqu’à l’expertise scientifique qui ne soit elle aussi contestée – et d’éclairer les liens qui s’élaborent entre les engagements des uns et des autres, afin de faire émerger les interstices du débat et les degrés d’implication.

Comment les acteurs – experts ou non – tentent-ils de s’agréger un public en mobilisant des arguments scientifiques et techniques qui sont aussi presque toujours des arguments politiques? Voilà notre question. Il s’agit donc d’atteindre une objectivité de « second degré », qui prend appui sur une description impartiale, exhaustive et relationnelle de la controverse, pour en comprendre les interactions, la labilité et permettre à chacun de prendre conscience du caractère « partisan » ou désintéressé des engagements de chaque acteur.

Pour cette raison, notre site controverse est conçu comme un réseau social, parce que cette forme nous a semblé la plus à même de mettre en valeur les interactions complexes entre les acteurs et les différentes sous-controverses. Une section dédiée à la cartographie et une chronologie complètent le dispositif d’exposition de la controverse.

Disclaimer


Le site web suivant est un exercice réalisé par des élèves dans le cadre du cours de Cartographie des controverses. Sciences Po, l’équipe du cours déclinent toutes responsabilités pour les erreurs et les imprécisions qui peuvent exister dans ces sites. Le site a été réalisé et publié sur le web pour des raisons didactiques et de recherche. Pour rapporter des erreurs, n’hésitez pas à écrire au responsable du cours (tommaso.venturini@sciences-po.org).

The following website is an exercise realised by the students of the Cartography of Controversies course. Sciences Po and the course’s team decline all responsibilities for the errors and inaccuracies that this site may contain. The site was developed and published on the Web for didactical and research reasons. To report any error, please write to the responsible of the course (tommaso.venturini@sciences-po.org).

--> 'use strict';