Accueil arrow Le Destin d'un Capitaine arrow Biographie

Le destin d'un Capitaine, le Film

Archiviste de sa mémoire, le capitaine classe les photos de ses guerres perdues. Il sait aujourd’hui que « c’est toujours dans le dos des soldats que se jouent les guerres menées au front. » Et s’il devait résumer, au seuil de sa vie, ce qu’il ressent, cela tiendrait en un seul mot : l’abandon.
 
Biographie

Georges OUDINOT

né en Champagne en 1921

1940  Engagé volontaire pour la durée de la guerre. Echoue au concours de St Cyr en mai 1940. (Incorporé au 59èmeDépôt d’Infanterie Coloniale à Bourges). Franchis les Pyrénées en octobre 1940. Refoulé par les Espagnols et remis aux gendarmes français. Emprisonné et remis en liberté, rengage dans l’armée d’Armistice.

1941 (Suit le «Peloton Spécial» créé pour les «recalés» du concours de St Cyr). Volontaire pour l’Armée d’Afrique. Sergent au 7èmeRégiment de Tirailleurs Algériens.

1942 Campagne de Tunisie. Sous-officier adjoint au Groupe Franc du 1er bataillon du 7èmeRTA.

1943 Sort aspirant de l’Ecole de Cherchell. Première promotion, «Général Weygand».

1943-1945 Campagne de France. Breveté Parachutiste en juin 1943, n° 1447 à Fez. Aspirant puis lieutenant au 1erRégiment de Chasseurs Parachutistes. Batailles des Vosges et d’Alsace.

1946 Campagne d’Indochine 1er séjour. Lieutenant en premier et chef de section à la 1ère compagnie de la Demi-brigade de Parachutistes SAS. Blessé grièvement. Rapatrié sanitaire. Chevalier de la Légion d’honneur à 25 ans.

1949 Demi-brigade Coloniale de Commandos Parachutistes à Vannes. Commande le Groupement d’instruction des recrues (appelés volontaires parachutistes).

1950-1952 Campagne d’Indochine. 2ème séjour. Lieutenant, commandant le Groupe de Commando 2 du 6èmeBataillon Colonial de Commandos Parachutistes. En 1951, crée et commande le Commando N°17 (Commandos Nord Vietnam) qui sera cité à l’ordre de l’Armée.

1953-1955 Campagne d’Indochine. 3ème séjour. Lieutenant (puis Capitaine). Forme et commande le Groupement de Commandos de Choc du Nord Vietnam (Com-mandos N° 15, 19, 20, 21, 22, 34, 35 des Réserves générales du Tonkin). En 1955, chef d’état major du Colonel Do Cao Tri, commandant le Groupement Aéroporté Vietnamien. (1er, 3ème, 5ème, 6ème, 7èmeBPVN). Sera le dernier officier parachutiste français en service chez les Parachutistes viet-namiens. Quitte l’Indochine en septembre 1955.

1956-1961 Campagne d’Algérie. Capitaine, détaché des Parachutistes Coloniaux, au «Service des Affaires Algériennes». « Chef de SAS », puis commandant du «Quartier SAS» de Béni Douala en Grande Kabylie, de mai 1956 à avril 1961. Officier de la Légion d’honneur le 31 décembre 1958.

Arrêté le 27 avril 1961 pour sa participation au Putsch d’Alger.

Texte extrait de la citation à l’ordre de l’armée signée le 18 avril 1961 :

«… La pacification et le rattachement des populations de sa région à la solution française du problème algérien sont l’œuvre de cet officier dont l’action peut être citée en exemple».

Incarcéré à la prison civile de Tizi Ouzou puis à la Prison de Fresnes. Traduit devant le Tribunal militaire spécial, acquitté. Désigné pour servir à Madagascar.

1962-1964 Madagascar. Sans commandement pendant 15 mois puis affecté au 4èmeBureau de l’Etat Major de la Zone d’Outre mer n°3, chef du Bureau transport

1964 Promu chef de bataillon le 1er juillet 1964. Quitte volontairement l’Armée.

 

Commandeur de la Légion d’honneur en 2003.

Croix de guerre 39-45, TOE, Valeur Militaire

Neuf fois cité, dont quatre fois à l’ordre de l’Armée.

 

Ouvrage publié L’esprit du livre éditions / 2007 « Un bérêt rouge en képi bleu »

 
Suivant >
© 2008 Le Destin d'un Capitaine
Webmasterised by ICS
 
Professionelle Joomla Templates - kostenlos