BRANCHEZ-VOUS!   MAGASINEZ!   MesNouvelles.com   TROUVEZ!  

MesNouvelles.com

 

 

 
Québec - Canada Presse Canadienne

CLARK-ELECTIONS

Clark souhaite diriger le Parti conservateur lors des prochaines élections

PAR JENNIFER ROBINSON


HALIFAX (PC) - Devant une assemblée de partisans, Joe Clark a formellement réclamé le soutien des membres du Parti conservateur fédéral, samedi, à Halifax, afin qu'il puisse être à la tête de la formation politique lors des prochaines élections.

"Lors de notre congrès à Edmonton, en août, vous aurez l'occasion de me faire savoir si sous souhaitez que je demeure votre chef", a-t-il lancé à l'occasion d'une rencontre organisée par l'Association progressiste-conservatrice de Nouvelle-Ecosse.

"Je vous dis que je souhaite cette responsabilité et que j'ai besoin de votre appui", a ajouté l'ancien premier ministre fédéral, qui voulait ainsi dissiper tous les doutes à ce sujet et permettre à ses troupes de se concentrer sur d'autres questions, notamment la mise sur pied d'une coalition conservatrice élargie.

Cette annonce a valu une ovation debout au dirigeant conservateur.

"J'aimerais que mon intérêt à pousser ce mouvement de l'avant ne fasse aucun doute. Je crois que le parti a besoin d'une telle certitude", a par la suite expliqué M. Clark aux journalistes.

"Les trois ou quatre prochains mois vont être remplis de changements qui seront significatifs pour notre avenir, a-t-il ajouté. Edmonton nous donnera l'occasion de tout mettre en place et d'entreprendre la prochaine année avec un parti en mesure de s'opposer au gouvernement."

Toutefois, M. Clark a indiqué qu'il "est toujours possible" qu'il cède son poste si jamais se présentait une personne en mesure de faire triompher le Parti conservateur lors du scrutin fédéral à venir, que le premier ministre Jean Chrétien ne devrait pas déclencher avant 2004, a-t-il estimé.

A la suite des élections de l'an dernier, M. Clark avait laissé entendre qu'il ne présenterait plus sa candidature, même si les observateurs estimaient que les conservateurs lui devaient d'avoir évité de tomber dans l'oubli lors de cette campagne. Il avait expliqué ignorer s'il serait de la partie lors des élections suivantes.

Scott Brison, député de Kings-Hants, qui a renoncé à son siège, en juillet 2000, afin de permettre à M. Clark d'entrer au Parlement, a estimé que son chef avait pris la décision qui s'imposait pour le bien de la formation. "La crédibilité qu'il a, non seulement à la Chambre des communes, mais aussi dans la rue, est extrêmement importante pour le parti en ce moment", a-t-il affirmé.

© La Presse Canadienne, 2002



Envoyer à un(e) ami(e)

Publié le 2002-02-9

Autres manchettes Québec - Canada

 

Manchettes
Affaires
Arts et Spectacles
Monde
Québec - Canada
Sports
Technologies





LE MEILLEUR D'INTERNET pour... SITE - RÉSEAU - ENTREPRISE
Bourse - Horoscope - Loteries - Météo
RECHERCHE: dans tout le Web dans BRANCHEZ-VOUS!

© Copyright BRANCHEZ-VOUS inc. 1995-2001. Tous droits réservés.