En Australie, des poissons qui marchent sur des mains

Par Denis Delbecq • 25 mai 2010 à 11:22 • Categorie: Actualités

© CSIROSont-ils des poissons? Le CSIRO, équivalent australien du CNRS, a annoncé la description de neuf nouvelles espèces de poissons, qui ont particularité de marcher au fond de l’eau avec des formes de nageoires qui rappellent des mains. Toutes avaient été découvertes il y a plusieurs années, mais les taxonomistes ont pris leur temps avant de trouver les preuves que ce sont bien des espèces à part entière: ces poissons sont particulièrement rares, ce qui limite d’autant les études scientifiques.

Quatorze espèces de ces petits poissons marcheurs sont désormais répertoriées, dont six ne se trouvent qu’en Tasmanie, au large de l’Australie. Ils descendent directement d’espèces similaires qui peuplaient tous les océans il y a 55 millions d’années, selon le CSIRO. Personne ne sait pourquoi les derniers descendants ont pu survivre dans des niches écologiques au Sud de l’Australie et pas ailleurs dans le monde. Le premier de ces étranges poissons avait été découvert par le naturaliste français François Péron en 1802 (1).


Strange Fish Walking On Seabed - Click here for more amazing videos

A peine décrits, ces poissons sont déjà menacés d’extinction. Ils étaient semble-t-il abondants dans les eaux peu profondes le long des côtes australiennes il y a quelques décennies, mais sont devenus très rares. Le poisson-main rose, par exemple, n’a plus été rencontré depuis 1999. L’Australie a lancé un programme de conservation sur plusieurs espèces de poissons-main.

• Découvrir d’autres images.

(1) Après avoir perdu un œil sur un champ de bataille en 1792, Péron obtient une place sur la fameuse expédition Baudin dans les terres Australes, entre 1754 et 1803. L’Australie lui a rendu hommage en donnant son nom à un parc national à Shark Bay, sur la côte Ouest du pays.

Image: © CSIRO

Article lu 721 fois.

3 commentaires »

  1. c’est la créature du BON DIEU …SVP il faut les protéger merci beaucoup ./.

  2. Ne pourrait-on pas imaginer que plutôt d’être un poisson qui tendrait à devenir quadrupède ce soit une espèce de quadrupède évoluant vers un mode de vie aquatique ?

  3. Un chaînon manquant dans l’évolution ???

Laisser un commentaire

EGALEMENT EN KIOSQUE

Lien vers le sommaire du hors serie science et vie Lien vers le sommaire du hors serie science et vie lien vers le sommaire des cahiers de science et vie couverture le grand zoom de science et vie Lien vers le sommaire de Science et vie junior couverture du hors serie de science et vie junior couverture de Science et vie découverte