Accueil La vie de Nostradamus Lettre à Cesar Lettre à Henry II Synthese Références et liens Votre avis m'interresse

LETTRE A HENRY II, ROI DE FRANCE

Tout le contenu de la lettre n'est pas transcrit en français moderne. Seuls les passages dignes d'interêt le sont, éventuellement suivit d'un commentaire. Certains passages, ou mots été laissés tel quel, faute de pouvoir les retranscrire.
A L'INVICTISSIME, TRES-PUISSANT, et Tres Chrestien Henry roy de France second, Michel Nostradamus son tres humble, et tres-obeissant serviteur et subiect, victoire et felicité. A L'INVICTISSIME, TRES PUISSANT, et très chrétien Henri, roi de France, Michel Nostradamus, son très humble et très obéissant serviteur et sujet, victoire et félicité.
Pour icelle souveraine observation que i'ay eu, ô Tres-Chrestien et tres-victorieux Roy, depuis que ma face estant long temps obnubilee se presente au devant de la deité de vostre Majesté immesuree, depuis en ça i'ay esté perpetuellement esblouy, ne desistant d'honorer et dignement venerer iceluy iour que premierement devant icelle ie me presentay, comme à une singuliere Majesté tant humaine. Or cherchant quelque occasion par laquelle ie peusse manifester le bon coeur et franc courage, que moyennant iceluy mon pouvoir eusse faict ample extension de cognoissance envers vostre serenissime Majesté. Or voyant que par effets le declarer ne m'estoit possible, ioint avec mon singulier desir de ma tant longue obtenebration et obscurité, estre subitement esclaircie et transportee au devant de la face du souverain oeil, et du premier Monarque de l'Univers, tellement que i'ay esté en doute longuement à qui ie viendrois consacrer ces trois Centuries du restant de mes Propheties, parachevant la miliade, et apres avoir eu longuement cogité d'une temeraire audace, ay prins mon adresse envers vostre Majesté, n'estant pour cela estonné, comme raconte le gravissme aucteur Plutarque en la vie de Lycurgue, que voyant, les offres et presens qu'on faisoit par sacrifices aux temples des Dieux immortels d'iceluy temps, et à celle fin que l'on ne s'estonnast par trop souvent desdicts fraiz et mises ne s'osoyent presenter aux temples. Ce nonobstant voyant vostre splendeur Royalle accompagnee d'une incomparable humanité ay prins mon addresse, non comme aux Rois de Perse, qu'il n'estoit nullement permis d'aller à eux, ny moins s'en approcher. Dans cette partie, Nostradamus flatte le roi, et fait allusion à sa venue à la cour.
Mais à un tresprudent, à un tressage Prince, i'ay consacré mes noctures et prophetiques supputations, composees plustost d'un naturel instinct, acompagné d'une fureur poëtique, que par reigle de poësie, et la plus part composé et accordé à la calculation Astronomique, correspondant aux ans, moys et sepmaines des regions, contrees, et de la pluspart des Villes et Citez de toute l'Europe, comprenant de l'Affrique, et une partie de l'Asie par le changement des regions, qui s'approchent la plus part de tous ces climats, et composé d'une naturelle faction : respondra quelqu'un qui auroit bien besoin de soy moucher, ma rithme estre autant facile, comme l'intelligence du sens est difficile. J'ai consacré mes noctures et prophétiques supputations à un très prudent et très sage Prince, composées plutôt d'un naturel instinct, acompagné d'une fureur poètique, que par règle de poësie, et la plus part composées et accordées au calcul Astronomique, correspondant aux années, mois et semaines des régions, contrées, et de la plupart des Villes et Cités de toute l'Europe, comprenant l'Afrique, et une partie de l'Asie par le chandements des régions, qui s'approchent de toutes ces contrées, et composées d'une faction naturelle : quelqu'un qui aurait bien besoin d'être remis en place, ma rime est si facile, que le l'intelligence du sens est difficile.

les Centuries (toutes ou les 3 dernières?):
1. concernent l'Europe, l'Afrique, et une partie de l'Asie.
2. sont accordés à l'astrologie, avec des correspondances au temps et à l'espace.
Et pource, ô tres-humanissime Roy, la plus part des quatrains prophetiques sont tellement scabreux, que l'on n'y sçauroit donner voye ny aucuns interpreter , toutesfois esperant de laisser par escrit les ans, villes, citez, regions où la plus part adviendra, mesmes de l'annee 1585, et de l'annee 1606, accommençant depuis le temps present, qui est le 14 de Mars 1557, et passant outre bien loing iusques à l'advenement qui sera apres au commencement du 7. millenaire profondement supputé, tant que mon calcul astronomique et autre sçavoir s'a peu estendre, où les adversaires de Iesus-Christ et de son Eglise, commenceront plus fort de pulluler, le tout a esté composé et calculé en iours et heures d'election et bien disposées, et le plus iustement qu'il m'a esté possible. Et le tout Minerva libera, et non invita, supputant presque autant des adventures du temps advenir, comme des cages passez, comprenant de present, et de ce que par le cours du temps par toutes regions l'on cognoistra advenir tout ainsi nommement comme il est escrit, n'y meslant rien de superflu, combien que l'on dise : Et parce que , ô tres-humanissime Roy, la plus part des quatrains prophétiques sont tellement scabreux, que l'on ne saurait y donner voie ni personne les interpreter, toutefois espèrant laisser par écrit les ans, villes, cités, régions où la plus part adviendra, même de l'annee 1585, et de l'année 1606, commençant depuis le temps présent, qui est le 14 de Mars 1557, et allant bien loin jusqu'à l'avènement qui sera après au commencement du 7ème millenaire profondement supputé, tant que mon calcul astronomique et autre savoir a pu s'étendre, où les adversaires de Jésus-Christ et de son Eglise, commenceront plus fort de pulluler, le tout a été composé et calculé en jours et heures d'élection et bien organisées, et le plus justement qu'il m'a été possible. Et le tout Minerva libera, et non invita, supputant presque autant des aventures du temps à venir, comme des cages passées, comprenant le présent, et de ce que par le cours du temps par toutes régions l'on connaîtra advenir tout ainsi nommement comme il est écrit, n'y mélant rien de superflu, combien que l'on dise :

Les prophéties commencent dès l'année 1557, et vont jusqu'au 7ème millénaire. On peut supposer que ce sont les prophéties VIII à X, puisque Nostradamus, en offrant les centuries I à VII à son fils, lui indique qu'elles s'étendent jusqu'en l'an 3797.
Elles sont bien bien organisées, et le plus justement qui lui a été possible. Elles ne comportent rien de superflues.
Quod de suturis, non est determinata omnino veritas. Il est bien vray, Sire, que pour mon naturel instinct, qui m'a esté donné par mes auites ne cuidant presager, et adioustant et accordant iceluy naturel instinct avec ma longue supputation uny, et vuidant l'ame, l'esprit, et le courage de toute cure, solicitude, et fascherie par repos et tranquilité de l'esprit. Le tout accordé et presagé l'une partie trepode aeneo. Combien qu'ils sont plusieurs qui m'attribuë ce qu'est autant à moy, comme de ce que n'en n'est rien, Dieu seul eternel, qui est prescrutateur des humains courages pie, iuste, et misericordieux, en est le vray iuge, auquel ie prie qu'il vueille desendre de la calomnie des meschans, qui voudroyent aussi calomnieusement s'enquerir pour quelle cause tous vos antiquissimes progeniteurs Rois de France ont guery des escrouëlles, et des autres nations ont guery de la morsure des serpens, les autres ont eu certains instinct de l'art divinatrice, et d'autres cas qui seroyent long ici à racompter. Ce nonobstant ceux à qui la malignité de l'esprit malin ne sera comprins par le cours du temps apres la terrenne mienne extinction, plus sera mon escrit qu'à mon vivant, cependant si à ma supputation des ages ie faillois ou ne pourroit estre selon la volonté d'aucuns. Plaira à vostre plus qu'imperialle Maiesté me pardonner, protestant devant Dieu et ses Saincts, que ie ne pretends de mettre rien quelconque par escrit en la presente epistre, qui soit contre la vraye foi Catholique, conferant les calculations Astronomiques, iouxte mon sçavoir :
car l'espace de temps de nos premiers, qui nous ont precedez sont tels, me remettant sous la correction du plus sain iugement, que le premier homme Adam fut devant Noé environ mille deux cens quarante deux ans, ne computant les temps par la supputation des Gentils, comme a mis par escrit Varon : mais tant seulement selon les sacrees Escritures, et selon la foiblesse de mon esprit, en mes calculations Astronomiques. Apres Noé, de luy et de l'universel deluge, vint Abraham environ mille huictante ans, lequel a esté souverain Astrologue, selon aucuns, il inventa premier les lettres Chaldaïques : apres vint Moyse environ cinq cens quinze ou seize ans, et entre le temps de David et Moyse, ont esté cinq cens septante là environ. Puis apres entre le temps de David, et le temps de nostre Sauveur et Redempteur Iesus-Christ, nay de l'unique Vierge, ont esté (selon aucuns Chronographes) mille trois cens cinquante ans : pourra obiecter quelqu'un ceste supputation n'estre veritable, pource qu'elle differe à celle d'Eusebe. Et depuis le temps de l'humaine redemption iusques à la seduction detestable des Sarrazins, sont esté six cens vingt et un an, là environ depuis en ça l'on peut facilement colliger quels temps sont passez, si la mienne supputation n'est bonne et valable par toutes nations, pour ce que le tout a esté calculé par le cours celeste, par association d'esmotion de mes antiques progeniteurs : Car la période qui nous sépare des premiers hommes, me remettant sous la correction du plus saint jugement, qu'entre Adam et Noé, il y eu 1242 ans environ, ne comptant les temps par la supputation des Gentils comme a écrit Varon : mais tant seulement selon les sacrées Ecritures, et selon la faiblesse de mon esprit, en mes calculs Astronomiques. Ensuite vint Abraham, 1080 ans après Noé et le déluge universel, qui a été un souverain Astrologue d'après plusieurs personnes, il inventa le premier les lettres Chadaïques : vint ensuite Moïse, environ 515 ou 516 ans après, ensuite David, 570 ans après Moïse environ. Et entre David et notre sauveur et rédempteur Jésus-Christ, nait de l'unique Vierge, 1350 ans (selon certains chronographes) : on pourra objecter que cette supputation n'est pas exacte, parce qu'elle diffère de celle d'Eusebe. Et depuis le temps de la rédemption jusqu'à la tromperie détestable des Sarazins, 621 ans sont passés, on peut facilement déduire combien de temps sont passés, si ma supputation n'est bonne et valable, parce que le tout a été calculé par le cours céleste, par l'association d'émotion de mes antiques progéniteurs :

Nostradamus date les différents évenement depuis le début des temps, par l'Astrologie : or ces dates figurent dans la bible (Genèse V.1, XI.10, ...). Il commet des erreurs. Selon la Genèse, Noé nait 921 ans après Adam, et Abraham, 960 ans après Noé.
Quel intérêt de donner ces indications?
Mais l'iniure du temps, ô serenissime Roy, requiert que tels secrets evenemens, ne soyent manifestez que par aenigmatiques sentences, n'ayant qu'un seul sens, et unique intelligence, sans y avoir rien mis d'ambigue n'amphibologique calculation : mais plustost sous obnubilee obscurité par une naturelle infusion approchant à la sentence d'un des mille et deux Prophetes, qui ont esté depuis la creation du monde, iouxte la supputation et Chronique punique de Ioel, Effundam spiritum meun super omnem carnem et prophetabunt stlii vestri, et filioe vestroe. Mais telle prophtie procedoit de la bouche du S. Esprit, qui estoit la souveraine puissance eternelle, adioincte avec la celeste à d'aucuns de ce nombre ont predit de grandes et esmerveillables adventures : Moy en cet endroit ie ne m'attribuë nullement tel tiltre. Ia à Dieu ne plaise, ie confesse bien que le tout vient de Dieu, et luy en rends graces, honneur, et loüange immortelle, sans y avoir meslé de la divination que provient à fato : mais à Deo, à natura, et la pluspart accompagnee du mouvement du cours celeste, tellement que voyant comme dans un miroüer ardant, comme par vision obnubilee, les grands evenemens tristes, progigieux, et calamiteuses adventures qui s'approchent par les principaux culteurs. Premierement des temples de Dieux, secondement par ceux qui sont terrestrement soustenus s'aprocher telle decadence, avecques mille autres calamiteuses adventures, que par le cours du temps on cognoistra advenir : Mais l'injure du temps, ô serenissime Roi, requiert que de tels évènements secrets, ne soient dévoilés que par des sentences énigmatiques, n'ayant qu'un seul sens, et qu'une seule compréhension, sans n'y avoir rien mis d'ambigu ni de calcul ambigu, mais plutôt sous une obscurité par une naturelle infusion s'approchant de la sentance (opinion, jugement) d'un des mille et deux Prophètes, qui ont été depuis la création du monde, selon la supputation et Chronique de Joël, Effundam spiritum meun super omnem carnem et prophetabunt stlii vestri, et filioe vestroe. Mais une telle prophétie procèdait de la bouche du Saint Esprit, qui était la puissance souveraine éternelle, unie avec la celèste à quelques un de ce nombre ont prédit de grandes et terribles aventures : Moi je ne m'attribue nullement un tel titre. Jamais plaise à Dieu, je confesse bien que le tout vient de Dieu, et lui en rends grâce, et louanges éternelles, sans y avoir mêlé de la divination qui provient à fato : mais à Deo, à natura, et la plupart accompagnée du mouvement du cours céleste, tellement que voyant comme dans un miroir ardant, comme par vision obscure, les grands évènement tristes, prodigieux, et les calamiteuses aventures qui s'approchent des principaux culteurs. De telle décadence s'approche premièrement des temples de Dieux, deuxièmement par ceux qui sont terrestrement soutenu, avec mille autres aventures calamiteuses, que l'on connaîtra :
car Dieu regardera la longue stérilité de la grande dame, qui puis apres concevra deux enfans principaux : mais elle periclitant, celle qui luy sera adioustee par la temerite de l'aage de mort pereclitant dedans le dixhuictiesme, ne pouvant passer le trentesixiesme qu'en delaissera trois masles, et une femelle, et en aura deux, celuy qui n'en eut iamais d'un mesme pere, des trois freres seront telles differences, puis unies et accordees, que les trois et quatres parties de l'Europe trembleront : par le moindre d'aage sera la monarchie Chrestienne soustenuë, augmentee, sectes eslevees, et subitement abaissees, Arabes reculez, Royaumes unis, nouvelles Loix promulguees : des autres enfans le premier occupera les Lions furieux couronnez, tenants les pattes dessus les armets intrepidez. Le second se profondera si avant par les Latins accompagné, que sera faicte la seconde voye tremblente et furibonde au mont Iouis descendant pour monter aux Pyrennees, ne sera translatee à l'antique monarchie, sera faicte la troisiesme innodation de sans humain, ne se trouvera de long temps Mars en Caresme. car Dieu regardera la longue stérilité de la grande dame, qui après concevra 2 enfants princiers : mais elle périclitant, celle qui lui sera ajoutée par la précipitation (légèreté) de l'âge de mort périclitant dans le 18ème, ne pouvant passer le 36ème, qu'en délaissera 3 mâles, et une femelle, et en aura 2, celui qui n'en eut jamais d'un même père, il y aura de telles querelles entre les 3 frères, ils seront ensuite unies et feront la paix, que les 3 et 4 parties de l'Europe trembleront : le plus jeune soutiendra et renforcera la monarchie Chrétienne, lèvera des troupes, et subitement les baissera, repoussera les Arabes, unira des Royaumes, promulguera de nouvelles lois : des autres enfants, le premier occupera les Lions furieux couronnés, tenant les pattes sur les armées intrépides. Le second s'enfoncera si loin, accompagné par les Latins, que sera fait le second voie tremblente et furibonde au mont Jouis descendant pour monter aux Pyrennées, ne sera translatée à l'antique monarchie, et il y aura la troisième innondation de sang humain, que l'on ne verra Mars en Carême.

Lion couronné : blason montrant une lion surmonté d'une couronne (1 lion couronné : la Franche Comté, l'Anjou, l'Angleterre - 3 lions couronnés : la Gueynne, le Danemark, la Dalmatie)
Et sera donnee la fille par la conservation de l'Eglise Chrestienne, tombant son dominateur à la paganisme secte des nouveaux infideles, elle aura deux enfans, l'un de fidelité, et l'autre d'infidelité par la confirmation de l'Eglise Catholique. Et l'autre qui à sa grande confusion et tarde repentance la voudra ruiner, seront trois regions par l'extreme difference des ligues, c'est assavoir la Romanie, la Germanie, L'Espaigne, qui feront diverses sectes par main militaire, delaissant le 50 et 52. degrez de hauteur, et feront tous hommages de religions loingtaines aux regions de l'Europe et de Septentrion de 48. degrez d'hauteur, qui premier par vaine timidité tremblera, puis les plus occidentaux, méridionnaux et orientaux trembleront, telle sera leur puissance, que ce qui se fera par concorde et union insuperable de conquestes belliques. De nature seront esgaux : mais grandement differents de foy. Et la fille sera donné à la protection de l'église Chrétienne, son dominateur tombant à la paganisme secte des nouveaux infidèles, elle aura 2 enfants, dont un naturel, confirmé par l'église Catholique. Et l'autre, qui à sa grande confusion et repentance tardive voudra la ruiner, trois régions, la Romanie, la Germanie et l'Espagne, très différentes par les ligues, léveront des armées diverses par la force, délaissant le 50 et 52° de hauteur, et feront hommage aux religions lointaines de l'Europe, de Septentrion de 48° de hauteur, qui tremblera le premier d'une peur vaine, puis les plus occidentaux, méridionaux et orientaux trembleront, telle sera sa puissance, ce qui se fera par concorde et union invaincible par conquêtes belliques. Ils seront égaux de nature, mais grandement différents de foi.

50 et 52° : bande de terre partie du sud de l'Irlande à l'ouest, en passant par Nottingham et englobant Londres, Norwich - Dieppe, Francfort - Breme, Berlin - Prague

48° de hauteur : ligne joignant Orléans, Fribourg, Munich, le sud de Vienne, Bratislava

Romanie : anciennement appelé Thrace, s'étendant de la mer Eggée au sud, à l'Ouest à la Macédoine et la Panonie, au nord, le mont Hemus, Servia et Bosnia, Bulgaria et Walachia. Bisance est l'une des villes les plus importante.
Apres cecy la Dame sterile de plus grande puissance que la seconde sera receuë par deux peuples, par le premier obstiné par celuy qui a eu puissance sur tous, par le deuxiesme et par le tiers qui estendra ses forces vers le circuit de l'Orient de l'Europe aux pannons l'a prosligé et succombé et par voille marine fera ses extensions à la Trinacrie Adriatique par Mirmidons et Germaniques du tout succombé, et sera la secte Barbarique du tout des Latins grandement affligee et deschassee. Après ceci, la dame stérile d'une puissance plus grande que la seconde, sera reçue par deux peuples, obstiné par celui qui a eu pouvoir sur tous, par le deuxième, et le troisième qui étendra ses forces vers le pourtour de l'est de l'Europe aux pannons l'a prosligé et succombé et par voille marine fera ses extensions à la Trinacrie Adriatique par Mirmidons et Germaniques du tout succombé, et la secte Barbarique sera complètement chassée et ruinée par les Latins.

Trinacrie : pays en forme de triange, la Sicile
Puis le grand Empire de l'Antechrist commencera dans la Arda et Zersas descendre en nombre grand et innumerable, tellement que la venuë du saint Esprit procedent du 24 degrez, fera transmigration, deschassant à l'abomination de l'Antechrist, faisant guerre contre le royal qui sera le grand Vicaire de Iesus-Christ, et contre son Eglise, et son regne per tempus, et in occasione temporis, et precedera devant une eclypse solaire le plus obscur, et le plus tenebreux, que soit esté depuis la creation du monde iusques à la mort et passion de Iesus-Christ, et de là iusques icy, et sera au moys d'Octobre que quelque grande translation sera faicte, et telle que l'on cuidera la pesanteur de la terre avoir perdu son naturel mouvement, et estre abismee en perpetuelles tenebres, seront precedans au temps vernal, et s'en ensuyant apres d'extremes changemens, permutations de regnes, par grands tremblement de terre, avec pullulation de la neufve Babylone, fille miserable augmentee par l'abomination du premier holocauste, et ne tiendra tant seulement que septante trois ans, sept moys, puis apres en sortira du tige celle qui avoit demeuré tant long temps sterille, procedant du cinquantiesme degré, qui renouvellera toute l'Eglise Chrestienne. Puis le grand Empire de l'Antéchrist commencera à descendre dans la Arda et Zersas en quantité inombrable, tellement que le Saint Esprit venant du 24°, transmigrera, chassera à l'abomination de l'Antechrist, fera la guerre conte le Pape et contre son église, et son règne per tempus, et in occasione temporis, et agira au mois d'Octobre, avant une éclipse solaire la plus obscure et la la plus ténébreuse qu'il n'y ai eu depuis la création du monde jusqu'à maintenant, que quelque grande translation sera faite, et telle que l'on croira que la force de la terre aura perdu son mouvement naturel, et jetée dans un abîme de ténèbres perpétuelles, et arrivera au temps vernal, et s'en ensuyant après d'extrèmes changements, changements de règnes, grands tremblements de terre, avec pullulation de la neuve Babylone, fille misérable renforcée par l'abomination du premier holocauste, et ne tiendra que 73 ans et 7 mois, puis en sortira du tige celle qui était restée si longtemps stérile, venant du 50ème degré, qui renouvellera toute l'église Chrétienne.

24° : quasiment le tropique du Cancer, qui traverse, d'Ouest en Est, la Maurétanie, le nord du Mali, l'Algérie, le sud de la Lybie, le sud de l'Egypte, l'Arabie Saoudite non loin de Ryad et la Mecq, l'Inde, ...
Et sera faicte grande paix, union et concorde entre un de ses enfans des fronts esgarez, et separez par divers regnes : et sera faicte telle paix que demeurera attaché au plus profond baratre le suscitateur et promoteur de la martialle faction par la diversité des religieux, et sera uny le Royaume du Rabieux, qui contrefera le sage. Et les contrees, villes, citez, regnes, et provinces qui auront laissé les premieres voyes pour se delivrer, se captivant plus profondement, seront secrettement saschez de leur liberté, et parfaicte religion perduë, commenceront de frapper dans la partie gauche, pour tourner à la dextre, et remettant la saincteté prosligee de long temps, avec leur prestin escrit, qu'apres le grand chien sortira le plus gros mastin, qui fera destruction de tout, mesmes de ce qu'auparavant sera esté perpetré, seront redressez les temples comme au premier temps, et sera restitué le clerc à son prestin estat, et commencera à meritriquer et luxurier, faire et commettre mille forfaits. Et la paix sera grande, union et concorde entre un de ses enfants des fronts égarés, et séparés par divers règnes : et la paix sera telle que le suscitateur et promoteur de la faction martialle par la diversité des religieux demeurera attaché au plus profond lieu innaccessible, et le domaine des Rabieux, qui imitera le sage, sera uni. Et les contrées, villes, cités règnes et provinces qui auront abandonné les premières voies pour se libérer, se captivant plus profondement, seront secrètement chassés de leur liberté, et la parfaite religion sera perdue, commenceront à frapper à gauche, puis se tourneront à droite, et remettant la sainteté proligée depuis longtemps, avec leurs prestin écrit, qu'après le grand chien sortira le la personne la plus detestable, qui détruira tout, même ce qui aura été perpétrer, les temples seront redressés comme au premier temps, et le clerc sera remis dans son prestin état, et commencera à meritriquer et à luxurier, à faire et à commettre mille forfaits.
Et estant proche d'une autre desolation, par lors qu'elle sera à sa plus haute et sublime dignité, se dresseront de potentats et mains militaires, et luy seront ostez les deux glaives, et ne luy demeurera que les enseignes, desquelles par moyen de la curvature qui les attire, le peuple le faisant aller droit, et ne voulant se condescendre à eux par le bout opposite de la main arguë, touchant terre, voudront stimuler iusques à ce que naistra d'un rameau de la sterile, de long temps, qui delivrera le peuple univers de celle servitude benigne et volontaire, soy remettant à la protection de Mars, spoliant Iupiter de tous ses honneurs et dignitez, pour la cité libre, constitue et assise dans une autre exigue Mezopotamie. Et étant proche d'une autre désolation, alors qu'elle sera à sa plus haute et sublime dignité, des potentats et mains militaires se dresseront, et les deux glaives lui seront otés, et ne lui restera que les enseignes, desquelles par le moyen de la courbure qui les attire, le peuple le faisant aller droit, et ne voulant se condescendre à eux par bout opposé de la main argue, touchant terre, voudront stimuler jusqu'à ce que naitra de la descendence de la stérile, de longtemps, qui délivrera le peuple du monde de cette servitude bénigne et volontaire, s'en remettant à la protection de Mars, spoliant Jupiter et tous ses honneurs et dignités, pour la cité libre, constituée et assise dans une autre exigue Mesopotamie.
Et sera le chef et gouverneur iecté au milieu, et mis au haut lieu de l'air, ignorant la conspiration des coniurateurs, avec le second Trasibulus, qui de long temps aura manié tout cecy : alors les immundicitez, les abominations seront par grande honte obiectees et manifestees aux tenebres de la lumiere obtenebree, cessera devers la fin du changement de son regne : et les clefs de l'Eglise seront en arriere de l'amour de Dieu, sera plusieurs d'entre eux apostarizeront la vraye foy, et des trois sectes, celle du milieu, par les culteurs d'icelle, sera un peu mis en decadence. La prime totallement par l'Europe, la plus part de l'Affrique exterminee de la tierce, moyennant les pauvres d'esprit, que par insensez eslevez par la luxure libidineuse adulteront. Et le chef et gouverneur sera jeté au milieu, et sera mis en haut lieu de l'air, ignorant la conspiration des conjurateurs, avec le second Trasibulus, qui aura magnié tout ceci : alors les immondices, les abominations seront objectés et révélés aux tenèbres de la lumière obtenebrée, cessera vers la fin du changement de son règne : et les clefs de l'église seront mis en arrière de l'amour de Dieu, plusieurs d'entre eux apostariseront la vraie foie, et des trois sectes, celle du milieu, sera un peu mis en décadence par ses culteurs. La prime totallement par l'Europe, la plus part de l'Affrique exterminee de la troisième, moyennant les pauvres d'esprit, que par insensés élevés par la luxure libidineuse adulteront.
La plebe se levera soustenant, dechassera les adherans des legiflateurs, et semblera que les regnes affoiblis par les Orientaux que Dieu le Createur aye deslié Satan des prisons infernalles, pour faire naistre le grand Dog et Doham, lesquels feront si grande fraction abominable aux Eglises, que les rouges ne les blancs sans yeux ne sans mains plus n'en iugeront, et leur sera ostee leur puissance. Alors sera faicte plus de persecution aux Eglises, que ne fut iamais. Et sur ces entrefaictes naistra la pestilence si grande, que des trois parts du monde plus que les deux defaudront. Tellement qu'on ne se sçaura ne cognoistre les appartenans des champs et maisons, et naistra l'herbe par les rues des citez plus haute que les genoulx. La plèbe se lévera soutenant, chassant les adhérants des législateurs, les règnes étant affaiblis par les Orientaux, il semblera que Dieu ait délivré Satan de l'enfer pour faire naître le grand Dog et Doham, lesquels feront une si grande et abominable fraction aux Eglises, que les rouges ni les blancs sans yeux ni mains plus n'en jugeront, et leur puissance leur sera ôtée. Alors les persecutions aux églises seront telles qu'elles ne furent jamais. Et sur ces entrefaits, la pestilence naitra, si grande, que les trois parties du monde plus les deux mouront. A tel point qu'on ne connaitra plus les propriètaires des champs et des maisons, et l'herbe dans les rues des cités sera plus haute que les genoux.
Et au clergé sera faicte toute desolation, et usurperont les martiaulx ce que sera retourné de la cité du Soleil de Melite, et des isles Stechades, et sera ouverte la grand chaisne du port qui prend sa denomination au boeuf marin. Et sera faite nouvelle incursion par les maritimes plages, volant le sault Castulum deburer de la premiere reprinse Mahumetane. Et ne seront du tout faillement vains, et au lieu que iadis fut l'habitation d'Abraham, sera assaillie par personnes qui auront veneration les Iouialistes. Et icelle cité de Achem sera environnee et assaillie de toute parts en tresgrande puissance de gens d'armes. Seront affoiblies leurs forces maritimes par les Occidentaux. Et à ce regne sera faicte grande desolation, et les plus grandes citez seront depeuplees, et ceux qui entreront dedans, seront comprins à la vengeance de l'ire de Dieu. Et le clergé sera vraiment affligé, et usurperont les martiaulx le fait que sera retourné de la cité du Soleil de Melite, et des isles Stechades, et la grand chaîne du port qui prend sa dénomination au boeuf marin sera ouverte. Et une nouvelle incursion sera faite vers les contrées maritimes, volant le saut Castulum deburer de la premiere reprise Mahumétane. Et ils ne seront entièrement faillement vains, et l'endroit qui fut jadis l'habitation d'Abraham, sera assaillie par des personnes qui vénéreront les Iouialistes. Et de grandes armées encercleront et attaqueront cette cité de Achem de tout côté. Les Occidentaux affaibliront leurs forces maritimes. Et une grande désolation sera faite à ce regne, et les plus grandes cités seront dépeuplées, et ceux qui entreront dedans, seront saisis de la vengeance de la colère de Dieu.

Melite : ville Ioniène
Iles Stechades : iles d'Hyeres
Et demeurera le sepulchre de tant grande veneration par l'espace de long temps soubs le serain à l'universelle vision des yeux du Ciel, du Soleil, et de la Lune. Et sera converty le lieu sacré en hebergement de troupeau menu et grand, et adapté en substances prophanes. O quelle calamiteuse affliction sera par lors aux femmes enceintes! et sera par lors du principal chef Oriental, la plus part esmeu par les Septentrionnaux et Occidentaux vaincu, et mis à mort, profligez, et le reste en fuite, et ses enfans de plusieurs femmes emprisonnez, et par lors sera accomplie la prophetie du Royal Prophete : Ut audiret gemitus compeditorum, ut solverer filios interemptorum. Et le sépulcre de tant grande vénération demeurera lontemps dans la sérénité, à l'universelle vue des yeux du Ciel, du Soleil et de la Lune. Et le lieu sacré,adapté en substances prophanes, sera converti en hébergement de troupeaux petits et grands. O quelle calamiteuse affliction sera alors aux femmes enceintes! et alors principal chef Oriental, la plus part ému par les Septentrionnaux et Occidentaux, sera vaincu, et mis à mort, profligez, et le reste en fuite, et ses enfants de plusieurs femmes emprisonnés, et alors la prophétie du Royal Prophète sera accomplie : Ut audiret gemitus compeditorum, ut solverer filios interemptorum.
Quelle grande opression que par lors sera faicte sur les Princes et gouverneurs des Royaumes, mesmes de ceux qui seront maritimes et Orientaux, et leurs langues entremeslees à grande societe : la langue des Latins et des Arabes, par la communication Punique, et seront tous ces Roys Orientaux chassez, profligez, exterminez, non du tout par le moyen des forces des Roys d'Aquilon, et par la proximité de nostre siecle par moyen des trois unis secrettement cerchant la mort, et insidies par embusches l'un de l'autre, et durera le renouvellement de Triumvirat sept ans, que la renominee de telle secte fera son estendue par l'univers, et sera soustenu le sacrifice de la saincte et immaculee hostie : et seront lors les Seigneurs deux en nombre d'Aquilon, victorieux sur les Orientaux, et sera en iceux faict si grand bruit et tumulte bellique, que tout iceluy Orien tremblera de la frayeur d'iceux freres, non freres Aquilonaires. Quelle grande oppression sera faite alors sur les Princes et gouverneurs des Royaumes, même sur les Orientaux et les maritimes, et leurs langues entremêlées à grande socièté : la langue des Latins et des Arabes, par la communication Punique, et tous ces Rois Orientaux seront chassés, prosligés, exterminés, pas du tout par le moyen des forces des Rois d'Aquilon, et par la proximité de notre siècle, par moyen des trois unis secrètement cerchant la mort, et insidies par embûches l'un de l'autre, et le renouvellement du Triumvirat durera sept ans, que la renominée de telle secte s'étendra par l'univers, et le sacrifice de la sainte et immaculee ostie sera soutenu : et alors il y aura deux Seigneurs en Aquilon, victorieux sur les Orientaux, et il y aura de si grand bruit et tumulte bellique, que tout cet Orient tremblera de la frayeur de ces frères, non frères Aquilonaires.
Et pource, Sire, que par ce discours ie mets presque confusement ces predictions, et quand ce pourra estre et l'advenement d'iceux, pour le denombrement du temps que s'ensuit, qu'il n'est nullement, ou bien peu conforme au superieur : lequel, tant par voye Astronomique, que par autre, mesmes des sacrees Escriptures, qui ne peuvent faillir nullement, que si ie voulois à chacun quatrain mettre le denombrement du temps, se pourroit faire : mais à tous ne seroit aggreable, ne moins les interpreter, iusques à ce, Sire, que vostre Maiesté m'aye octroyé ample puissance pour ce faire, pour ne donner cause aux calomniateurs de me mordre. Pour celà, Sire, que par ce discours je mets ces prédictions presque confusément, ces évènements arriveront, pour le dénombrement du temps qui s'ensuit, qui n'est pas, ou si peu conforme au supérieur : lequel, tant par voie astronomique, que par autre, même des sacrées Ecritures, qui ne peuvent nullement faillir, que si je voulais dater chacun des quatrins, celà pourrait se faire : mais ce ne serait pas agréable pour tous, ni moins les interpréter, jusqu'à ce que, Sire, votre Majesté m'ait octroyé un plus ample pouvoir pour le faire, pour ne pas donner raison aux calomniateurs de me mordre.
Toutesfois, contans les ans depuis la creation du monde, iusques à la naissance de Noé, sont passez mil cinq cens et six ans, et depuis la naissance de Noé iusques à la parfaicte fabrication de l'Arche, approchant de l'universelle innondation, passerent six cens ans (si les dons estoyent Solaires ou Lunaires, ou de dix mixions) ie tiens ce que les sacrees Escriptures tiennent qu'estoyent Solaires. Et à la fin d'iceux six ans, Noé entra dans l'Arche, pour estre sauvé du deluge : et fut iceluy deluge universel sur la terre, et dura un an et deux mois. Et depuis la fin du deluge iusques à la nativité d'Abraham, passa le nombre des ans de deux cens nonante cinq. Et depuis la nativité d'Abraham iusques à la nativité d'Isaac, passerent cent ans. Et depuis Isaac iusques à Iacob, soixante ans, dès l'heure qu'il entra en Egypte iusques à l'yssue d'iceluy, passerent cent trente ans. Et depuis l'entree de Iacob en Egypte iusques à l'yssue d'iceluy passerent quatre cens trente ans. Et depuis l'yssue d'Egypte iusques à l'edification du Temple faicte par Salomon au quatriesme an de son regne, passerent quatre cens octante, ou quatre vingts ans. Et depuis l'edification du Temple iusques à Iesus-Christ, selon la supputation des hierographes, passerent quatre cens nonante ans. Et ainsi par ceste supputation que i'aye faicte colligee par les sacrees lettres, sont environ quatre mille cent septante trois ans et huict mois, peu ou moins. Toutefois, comptant les années depuis la création du monde jusqu'à la naissance de Noé, 1506 ans se sont écoulés, de la naissance de Noé jusqu'à la parfaite création de l'arche, approchant de l'innondation universelle, 600 ans se sont écoulés (si les dons étaient solaires ou lunaires, ou de dix mixions) je tiens qu'ils aient été Solaire d'après les Saintes Ecritures. Et à la fin de ces 6 ans, Noé entra dans l'Arche pour être sauvé du déluge : et ce déluge fut universel sur la terre, et dura 1 an et 2 mois. Et depuis le déluge jusqu'à la naissance d'Abraham, 295 ans s'écoulèrent, de la naissance d'Abraham à celle d'Isaac, 100 ans. Et d'Isaac jusqu'à la naissance de Jacob, 60 ans, et de l'entrée de celui-ci en Egypte jusqu'à sa sortie, 130 ans. Et depuis l'entrée de Jacob en Egypte jusqu'à l'édification du temple par Salomon, 480 ans passèrent. De l'édification du temple jusqu'à Jésus-Christ, selon la supputation des hièrographes, 490 ans passèrent. Ainsi, par cette supputation que j'en ai déduit des sacrées lettres, 4073 ans et 8 mois sont passées, plus ou moins.
Or de Iesus Christ en ça, par la diversité des sectes, ie le laisse, et ayant supputé et calculé les presentes Propheties, le tout selon l'ordre de la chaisne qui contient sa revolution, le tout par doctrine Astrolonomique, et selon mon naturel instinct, et apres quelque temps et dans iceluy comprenant depuis le temps de Saturne qui tournera entrer à sept du mois d'Avril, iusques au 25 d'Aoust, Iupiter à 14 de Iuin iusques au 7 Octobre, Mars depuis le 17 d'Avril iusques au 22 de Iuin. Venus depuis le 9 d'Avril, iusques au 22 de May, Mercure depuis le 3 de Frevrier, iusques au 24 dudit. En apres du premier Iuin, iusques au 24 dudit, et du 25 de Septembre, iusques au 16 de d'Octobre, Saturne en Capricorne, Iupiter en Aquarius, Mars en Scorpio, Venus en Pisces, Mercure dans un mois en Capricorne, Aquarius et Pisces, la Lune en Aquarius, la teste du Dragon en Libra : la queue à son signe opposite suyvant une conionction de Iupiter à Mercure, avec un quadrin aspect de Mars à Mercure, et la teste du Dragon sera avec une conionction du Soleil à Iupiter, Or de Jésus Christ avant maintenant, par la divesité des sectes, je le laisse, et ayant supputé et calculé les présentes Prophéties, le tout selon l'ordre de la chaîne qui contient sa révolution, le tout par doctrine Astrolonomique, et selon mon naturel instint, et après quelques temps, dans celui-ci comprenant le temps de Saturne qui tournera entrer du 7 Avril au 25 Aout, Jupiter du 14 Juin au 7 Octobre, Mars du 17 Avril au 22 Juin. Vénus du 9 Avril au 22 Mai, Mercure du 3 au 24 Février. Après le 1er Juin jusqu'au 24, et du 25 Septembre au 16 Octobre, Saturne est en Capricorne, Jupiter en Verseau, Mars en Scorpion, Vénus en Poissons, Mercure dans un mois en Capricorne, Verseau et Poissons, la Lune en Verseau, la tête du Dragon en Balance : la queue à son signe opposé suivant une conjoncture de Jupiter à Mercure, avec un quadrin aspect de Mars à Mercure, et la tête du Dragon sera avec une conjonction du Soleil à Jupiter.
l'annee sera pacifique sans eclipse, et non du tout, et sera le commencement comprenant se de ce que durera et commençant icelle annee sera faicte plus grande persecution à l'Eglise Chrestienne, que n'a esté faicte en Affrique, et durera ceste ici iusques à l'an mil sept cens nonante deux que l'on cuidera estre une renovation du siecle : apres commencera le peuple Romain de se redresser, et dechasser quelques obscures tenebres recevant quelque peu de leur pristine clarté, non sans grande division et continuels changemens. Venise en apres en grande force et puissance levera ses aisles su treshaut, ne distant gueres aux forces de l'antique Rome. Et en iceluy temps grandes voilles Bisantines associees aux Ligustiques par l'appuy et puissance Aquilonaire, donnera quelque empeschement que des deux Cretenses ne leur sera la foy tenue. l'année sera pacifique sans éclipse, et non du tout, et plus grande persécution de l'église Chrétienne qu'il n'y ait eu en Afrique, commencera de maintenant à l'année 1792, que l'on croira être une rénovation du siècle : après le peuple Romain commencera à se redresser, et à chasser quelques obscures ténèbres recevant quelque peu de leur pristine clarté, non sans grande division et continuels changements. Ensuite Venise levera ses ailes su très haut en grande force et puissance , semblable aux forces de l'antique Rome. Et en ce temps de grandes voiles Bisantines associées aux Ligustiques avec l'appui et la puissance Aquilonaire, donnera quelques difficultés que des deux Cretenses ne leur sera la foi tenue.
Les arcs edifiez par les antiques Martiaux, s'accompagneront aux ondes de Neptune. En l'Adriatique sera faicte discorde grande, ce que sera uny sera separé, approchera de maison ce que paravant estoit et est grande cité, comprenant le Pempotam la Mesopotamie de l'Europe à quarante cinq, et autres de quarante et un, quarante deux et trente sept. Et dans iceluy temps, et en icelles contrees la puissance infernalle mettra à l'encontre de l'Eglise de Iesus Christ la puissance des adversaires de sa loy, qui sera le second Antechrist, lequel persecutera icelle Eglise et son vray Vicaire, par moyen de la puissance des Roys temporels, qui seront par leur ignorance seduicts par langues, qui trencheront plus que nul glaive entre les mains de l'insensé. Le susdit regne de l'Antechrist ne durera que iusques au definement de ce nay pres de l'aage et de l'autre à la cité de Plancus, accompagnez de l'esleu de Modone Fulcy, par Ferrare, maintenu par Liguriens Adriaticques, et de la proximité de la grande Trinacrie. Les arcs édifiés par les antiques Martiaux, accompagneront les ondes de Neptune. Il y aura une grande discorde en Adriatique, ce qui sera uni sera separé, ce qui est et était auparavent une grande cité s'approchera de maison, comprenant le Pempotam la Mésopotamie de l'Europe à quarante cinq, et autres de quarante et un, quarante deux et trente sept. Et dans ce temps, et en ces contrées la puissance infernale mettra à l'encontre de l'Eglise de Jésus Christ la puissance des adversaires de sa loi, qui sera le second Antechrist, lequel persécutera cet Eglise et son vrai Vicaire, par l'intermédiaire de la puissance des Rois temporels, qui seront par leur ignorance, séduits par des langues qui trencheront plus que nul glaive entre les mains de l'insensé. Ce règne de l'Antéchrist ne durera que jusqu'au déclin de ce nait pres de l'âge et de l'autre à la cité de Plancus, accompagnés de l'élu de Modone Fulcy, par Ferrare, maintenu par Liguriens Adriatiques, et de la proximité de la grande Trinacrie.

Martial : en astrologie, étoiles malignes qui participent à la nature de Mars. L'oeil du Taureau, le cancre, le Scorpion sont des étoiles de nature martiales.
Martial : guerrier, belliqueux

Antique : ancien, ou en terme de blason, couronnes à têtes de rayons, des coiffures anciennes Greques et Romaines, des vêtements, bâtiments ou niches Gothiques.
Puis passera le mont Iouis. Le Galique ogmium, accompagné de si grand nombre que de bien loing l'Empire de la grande loy sera presenté, et par lors et quelque temps apres sera espanché profuseement le sang des Innocens par les nocens un peu eslevez : alors par grands deluges la memoire des choses contenues de tel instrumens recevra innumerable perte, mesmes les lettres : qui sera devers les Aquilonaires par la volonté divine, et entre une fois lie Satan. Et sera faicte paix universelle entre les humains, et sera delivree l'Eglise de Iesus Christ de toute tribulation, combien que par les Azos rains voudroit mesler dedans le miel du fiel, et leur pestifere seduction : et cela sera proche du septiesme millenaire, que plus que le sanctuaire de Iesus Christ ne sera conculqué par les infideles qui viendront de l'Aquilon, le monde s'approchant de quelque grande conflagration, combien que par mes supputations en mes propheties, le cours du temps aille beaucoup loing. Puis il passera le mont Iouis. Le Galique ogmium, accompagné de si grand nombre que de bien loin l'Empire de la grande loi sera presenté, et alors et quelque temps après le sang des Innocens par les nocens un peu instruits s'épanchera à profusion : alors la mémoire des choses contenues de tels instruments recevra par grands déluges, d'innombrable perte, mêmes les lettres : qui sera devers les Aquilonaires par la volonté divine, et entre une fois lie Satan. Et il y aura une paix universelle entre les humains, et l'Eglise de Jésus Christ sera delivrée de toute tribulation , quoique les Azos rains voudrait mêler le fiel au miel, et leur pestifere séduction : et cela sera proche du 7ème millenaire, que plus que le sanctuaire de Jésus Christ ne sera conculqué par les infidèles qui viendront d'Aquilon, le monde s'approchant de quelque grande conflagration, bien que par les supputations de mes propheties, le cours du temps aille beaucoup loin.
Dedans l'Epistre que ses ans passez ay dedie à mon fils Cesar Nostradamus i'ay assez apertement declaré aucuns poincts sans presage. Mais icy, ô Sire, sont comprins plusieurs grands et merveilleux advenements, que ceux qui viendront apres le verront. Et durant icelle supputation Astrologique, conferee aux sacrees lettres, la persecution des gens Ecclesiastiques prendra son origine par la puissance des Roys Aquilonaires, unis avec les Orientaux. Et celle persecution durera onze ans, quelque peu moins, que par lors defaillira le principal Roy Aquilonaire, lesquels ans accomplis surviendra son uny Meridional, qui persecutera encore plus fort par l'espace de trois ans les gens d'Eglise, par la seduction apostatique, d'un qui tiendra toute puissance absolue à l'Eglise militante, et le sainct peuple de Dieu observateur de sa loy, et tout ordre de religion sera grandement persecuté et affligé, tellement que le sang des vrays Ecclesiastiques nagera par tout, et un des horribles Roys temporels, par ses adherans luy seront donnees telles loüanges, qu'il aura plus respandu de sang humains des inocens Ecclesiastiques, que nul ne sçauroit avoir de vin : Dans l'épître que j'ai dédié à mon fils César, j'ai assez manifestement déclaré quelques points sans présage. Mais ici, Sire, j'y décrits plusieurs grands et terribles évènements, et ceux qui viendront après le verront. Et durant cette supputation Astrologique, réunis aux lettres sacrées, la persécution des gens Ecclésiastiques prendra son origine de le puissance des Rois Aquilonnaires, unis avec les Orientaux. Et cette persécution durera 11 ans, un peu moins, alors le principal roi Aquilonnaire décèdera, et son allié Méridional, l'espace de 3 ans, persécutera plus fort encore les gens d'église, par la séduction apostatique, d'un qui tiendra toute puissance absolue de l'Eglise militante, et le saint peuple de Dieu observateur de sa loi et tout ordre religieux sera grandement persécuté et affligé, à tel point que le sang des vrais éclésiastiques nagera partout, et un des horribles Rois temporels, sera tellement loué par ses adhérants, qu'il aura plus répandu de sang humain qu'on ne saurait avoir de vin :

militante : qui se dit seulement de l'Assemblée des Chrétiens, tandis qu'ils sont sur la terre.
et iceluy Roy commettra de forfaicts envers l'Eglise incoyables, coulera le sang humain par les rues publiques et temples, comme l'eau par pluyes impetueuse et rougiront de sang les plus proches fleuves, et par autre guerre navale rougira la mer, que le rapport d'un Roy à l'autre luy sera dit : Bellis rebuit navalibus aequor. Puis dans la mesme annee et les suyvantes s'en ensuyvra la plus horrible pestilence, et la plus merveilleuse par la famine precedente, et si grandes tribulations que iamais soit advenue telle depuis la premiere fondation de l'Eglise Chrestienne, et par toutes les regions Latines. Deumeurant par les vestiges en aucunes contrees des Espaignes. et ce Roi commettra des forfaits incroyable envers l'Eglise, le sang humain coulera dans les rues et les temples, comme de l'eau de pluie tumultueuse, et rougira les plus proches fleuves, et la mer rougira de guerre navale, que le rapport d'un Roi à l'autre dira : Bellis rebuit navalibus aequor. Puis dans la même année, arrivera la plus horrible pestilence, et la plus terrible par la famine précedente, et de si grandes tribulations qu'il ne fut jamais depuis la première fondation de l'Eglise Chrétienne, et dans toutes les régions Latines. Deumeurant par les vestiges en aucunes contrees des Espaignes.
Par lors le tiers Roy Aquilonaire entendant la plaincte du peuple de son principal tiltre, dressera si grande armee, et passera par les destroits de ses derniers avites et bisayeulx, qui remettra la plus part en son estat, et le grand Vicaire de la cappe sera mis en son pristin estat : mais desolé, et puis du tout abandonné, et tournera estre Sancta sanctorum destruicte par Paganisme, et le vieux et nouveau Testament seront dechassez, bruslez, en apres l'Antechrist sera le prince infernal, encores par la derniere foy tremberont tous les Royaumes de la Crestienté, et aussi des infideles, par par l'espace de vingt cinq ans, et seront plus grieves guerres et batailles, et seront villes, citez, chasteaux, et tous autres edifices bruslez, deslez, destruicts, avec grande effusion de sang vestal, mariees, et vefves violees, enfans de laict contre les murs des villes allidez et brisez, et tant de maux se commettront par le moyen de Satan, prince infernal, que presque le monde universel se trouvera defaict et desolé : et avant iceux advenemens aucuns oyseaux insolites crieront par l'air, Huy, huy, et seront apres quelques temps esvanouys. Alors le troisième Roi Aquilonnaire, entendant la plainte du peuple de son principal titre, dressera un si grande armée, et passera par les détroits de ses derniers avites et bisayeux, et remettra la plupart en état, et le Pape sera mis dans son état premier : et puis complètement abandonné, et tournera Sancta sanctorum détruite par le Paganisme, et le vieux et nouveau testament seront chassés, brûlés, ensuite l'Antéchrist sera le prince infernal, et pour le dernière fois et durant 25 ans tous les Royaumes de la Chrétienté trembleront, ainsi que les infidèles, et les guerres et batailles plus grieves, et les villes, cités et châteaux seront brûlés, deslies, détruits, avec une grandes effusion de sang vestale, les femmes mariées et les veuves violées, les enfants de lait allidés et brisés contre les murs de la ville, tant de maux se commettrant par le moyen de Satan, prince infernal, que presque le monde entier sera abattu et désolé : et avant cela quelques oiseaux insolites crieront dans l'air, Huy, huy, et peu de temps après évanouiront.
Et apres que tel temps aura duré longuement, sera presque renouvellé un autre regne de Saturne, et siecle d'or, Dieu le Createur dira entendant l'affliction de son peuple, Satan sera mis et lié dans l'abysme du barathre dans la profonde fosse ; at adonc commencera entre Dieu et les hommes une paix universelle, et demeurera lié environ l'espace de mille ans, et tournera en sa plus grande force, la puissance Ecclesistique, et puis tourne deslié. Que toutes ces figures sont iustement adaptees par les divines lettres aux choses celestes visibles, c'est à sçavoir, par Saturne, Iupitaire, et Mars, et les autres conioinct, comme plus à plain par aucuns quadrins l'on pourra veoir. I'eusse calculé plus profondement et adapté les uns avecques les autres. Mais voyant, ô Serenissime Roy, que quelques uns de la censure trouveront difficulté, qui sera cause de retirer ma plume à mon repos nocturne : Multa etiam ô Rex omnium potentissime proeclara et sane in brevi ventura, fed omnia in hac tua epistola innectere non possumus, nec volumnus : sed ad intelligenda quoedam facta horrida fata, pouca libanda sunt, quamvis tanta fit in omnes tua amplitudo et humanitas homines, deosque pietas, ut solus amplissimo et Christianissimo Regis nomine, et ad quem summa rotius religionis auctoritas deferatur dignus esse videare. Et après qu'un tel temps aura duré longtemps, un autre règne de Saturne et un siècle d'or recommencera, Dieu le Créateur entendant l'affliction de son peuple, mettra Satan dans l'abîme au plus profond de la fosse : et une paix universelle commencera entre Dieu et les hommes, durant 1000 ans, et la puissance ecclésiastique sera dans sa plus grande puissance, et puis tourne deslié. Toutes ces figures sont justement adaptées par les lettres divines aux choses célestes, à savoir par Saturne, Jupiter et Mars et les autres conjoints, comme plus directement on pourra le voir dans quelques quatrins. J'eusse calculé plus profondement et adapté les uns avec les autres. Mais voyant, ô Serenissime Roi, que quelque uns de la censure trouveront difficulté, qui sera la cause de retirer ma plume à mon repos nocturne : Multa etiam ô Rex omnium potentissime proeclara et sane in brevi ventura, fed omnia in hac tua epistola innectere non possumus, nec volumnus : sed ad intelligenda quoedam facta horrida fata, pouca libanda sunt, quamvis tanta fit in omnes tua amplitudo et humanitas homines, deosque pietas, ut solus amplissimo et Christianissimo Regis nomine, et ad quem summa rotius religionis auctoritas deferatur dignus esse videare.
Mais tant seulement ie vous requiers, ô Roy tres-clement, par icelle costre singuliere et prudente humanité, d'entendre plustost le desir de mon courage, et le souverain estude que i'ay d'obeyr à vostre serenissime Maiesté, depuis que mes yeux furent si proches de vostre spendeur solaire, que la grandeur de mon labeur n'attainct ne requiert.

De Salon, ce 27 Iuin, Mil cinq cens cinquante huict.

Faciebat Michaël Nostradamus Salonoe Petreoe Provincioe
--> 'use strict';