Sunday 04 November 2007

Mohamed Tahar Bensaada

Enseignant-chercheur

Le fondamentalisme islamique est-il soluble dans une théologie de la libération ? (partie 2/2)

par Mohamed Tahar Bensaada

Si le fondamentalisme islamique pose problème non pas en raison de son inspiration religieuse mais plutôt par la lecture particulière qu’il fait de la religion, la question se pose de savoir comment la posture fondamentaliste pourrait être dépassée intellectuellement et socialement dans les conditions présentes des sociétés arabo-musulmanes en proie à des défis internes et externes considérables ?

(>> Lire l'article)

Le fondamentalisme islamique est-il soluble dans une théologie de la libération ? (partie1/2)

par Mohamed Tahar Bensaada

Une approche socio-historique des théologies islamiques de la libération nous conduit à poser la question actuelle des défis que ces théologies sont appelées à relever. Parmi ces défis, il y en a un qui s’avère incontournable. Il s’agit de la vague néo-salafiste que connaissent la plupart des sociétés arabo-musulmanes que certains désignent par « fondamentalisme » ou « intégrisme ».

(>> Lire l'article)

La théologie de la libération de Malek Bennabi

par Mohamed Tahar Bensaada

La principale caractéristique de la relecture bennabienne de l’Islam sera de dépasser la dimension religieuse au sens restrictif pour l’aborder dans sa dimension civilisationnelle globale. La généralisation théorique à laquelle pouvait aller un esprit aussi profond ne doit pas cacher le fait que Bennabi avait en vue deux thèses apparemment contradictoires mais qui se rejoignent finalement dans une commune stérilité historique.

(>> Lire l'article)

La théologie de la libération de Munir Chafiq

par Mohamed Tahar Bensaada

Sur le plan méthodologique, Chafiq commence par reprendre le combat mené précédemment par les maîtres de l’Islah ( réformisme musulman) contre les courants dits modernistes qui opposent abstraitement raison et foi. La démarche euro-centriste de ces courants les conduits à transposer mécaniquement l’expérience européenne de sécularisation au contexte historiquement différent de l’aire arabo-musulmane.

(>> Lire l'article)

La théologie de la libération de Abu Ala Mawdudi

par Mohamed Tahar Bensaada

Le cadre historique particulier dans lequel a évolué l’Islam indo-pakistanais a déterminé dans une large mesure les caractères propres de la théologie politique dans cette aire géoculturelle. Dans la plupart des pays musulmans soumis à la domination coloniale, le rapport entre théologie et nationalisme a, dès le départ, été significatif.

(>> Lire l'article)

L’exécution de Saddam et ses retombées irakiennes et régionales

par Mohamed Tahar Bensaada

Téhéran qui manipule le chiisme irakien via les dignitaires religieux basés à Qom est le premier bénéficiaire de l’exécution de Saddam, non seulement parce qu’elle réalise un vieux rêve chauvin mais aussi et surtout parce qu’elle en escompte une aggravation de la division confessionnelle dont elle attend une recomposition géopolitique régionale sous domination iranienne allant du Bahrein au Liban en passant par l’Irak et l’est de l’Arabie séoudite.

(>> Lire l'article)

Résistance islamique et provocations terroristes

par Mohamed Tahar Bensaada

Le complot récemment déjoué par la police britannique grâce à la coopération des services de sécurité pakistanais, et visant à faire exploser des avions de ligne en direction des USA, a été une nouvelle fois l’occasion pour une certaine presse de verser dans l’amalgame douteux entre résistance islamique et terrorisme. Nul doute que la forte médiatisation de cet événement risque d’accroître le climat d’islamophobie qui règne depuis le 11 septembre et les attentats de Londres et Madrid.. C’est donc la communauté musulmane qui risque malheureusement d’être la première victime de cette situation. C’est une raison suffisante pour revenir sur une question aussi sensible.

(>> Lire l'article)

LE LIBAN A L’HEURE DES MANOEUVRES DIPLOMATIQUES

par Mohamed Tahar Bensaada

Comment peut-on arriver à une solution de paix quand deux protagonistes importants et reconnus comme tels par les puissances responsables de la guerre sont écartés de la négociation ? Ce paradoxe à lui seul peut nous éclairer sur les véritables dessous géopolitiques de cette guerre. En effet, cette dernière apparaît de plus en plus clairement comme une prémisse d’une vaste guerre régionale visant Damas et Téhéran en vue d’imposer le projet impérial américain du « nouveau Moyen Orient ».

(>> Lire l'article)

Liban : démystifier les idées reçues de la propagande israélienne

par Mohamed Tahar Bensaada

L’agression de l’armée israélienne contre le Liban ne devrait étonner que les aveugles et les hypocrites. Ce n’est pas ce ennième acte barbare qui attesterait de la nature véritable de cet Etat de plus en plus ennivré de sa propre force. Il va de soi qu’Israël ne pouvait se permettre une telle arrogance au mépris du droit international, s’il ne comptait pas sur la complicité de la puissance américaine et la lâcheté de la vieille Europe et des régimes arabes transformés à l’occasion en chiens de garde contre leurs populations respectives.

(>> Lire l'article)

La théologie de la libération de Ali Shariati

par Mohamed Tahar Bensaada

Son rapport à la modernité et à l’occident rejoint la démarche sélective de Motahhari. La renaissance musulmane ne peut se passer de l’apport moderne occidental. Celui-ci est d’ailleurs présenté comme un acquis universel et non seulement limité aux pays qui l’ont initié : « La civilisation contemporaine est la plus grandiose des civilisations humaines...Apollo n’appartient pas en propre à l’Amérique, ni aux blancs ou aux noirs, mais bien à la civilisation humaine tout entière » (2). L’exigence de l’indépendance et de la renaissance nationale ne signifie pas l’isolement par rapport au monde.

(>> Lire l'article)

0 | 10

Recherche

Flux RSS 
Abonnement mail
Version mobile

L'actu caricaturée